En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Primera Division
  3. // 10e journée
  4. // River Plate/Boca

Lanzini, un sourire dans le triste football argentin

Après avoir refusé Boca à l’âge de 9 ans et les millions de dollars des Émirats arabes unis cet été pour le club de son cœur, Manuel Lanzini, le prometteur numéro 10 de River, tâchera d’offrir le Superclásico du week-end à des fans qui n’en peuvent plus du sale état dans lequel se trouve leur football.

Modififié
Et voilà le Superclásico. Ce match qui, soi-disant, suscite l’intérêt du monde entier. Pour le spectacle en tribunes, bien sûr, parce que sur le pré, on risque encore de s’emmerder. Sauf que cette fois-ci, même dans les gradins, la fête risque de perdre en intérêt. Ce dimanche, au Monumental, il n’y aura pas un seul supporter de Boca Juniors. La faute à une partie de tirs à balles réelles au mois de juillet dernier entre les deux factions qui luttent pour le contrôle de la Doce, la très rentable et mafieuse barrabrava du club xeneize. Un énième affrontement qui avait convaincu l’AFA d’interdire jusqu’à nouvel ordre la présence de supporters adverses dans tous les stades argentins. Mais ce n’est pas tout. La barrabrava de River Plate, Los Borrachos del Tablón, a elle aussi fait l’actualité d’avant-match. Alors que des milliers de fans ont fait des heures de queue pour arracher un ticket à 800 pesos (plus de 100 euros), les barras se sont vu discrètement offrir par la direction du club (coucou Passarella) environ 7000 entrées qu’ils revendront hors de prix à des touristes étrangers ou à des fans prêts à tout pour assister au « match de l’année » . Un trafic habituel, connu de tous, et enfin abordé par les médias locaux.

« Les petits ponts, oublie, on n’en voit plus »

Niveau jeu, ce n’est guère mieux. Avant de reprendre du service l’hiver dernier, Bianchi parlait lui-même de « football pauvre » pour qualifier le championnat local. Son Boca est aujourd’hui très, très loin de celui qui tapait le Real et le Milan AC en Coupe intercontinentale au début des années 2000. Tactiquement à la rue, techniquement préoccupant, le foot argentin est devenu une sorte de boucherie publique, où les fans viennent voir les ballons voler et les joueurs se découper entre eux. « Désormais, dans les stades argentins, quand une équipe réussit deux passes de suite, elle se fait applaudir. C’est un truc de dingue. Et tout ce qui est petits ponts, gestes techniques, actions individuelles de grande classe, qui caractérisaient un peu notre football, oublie, on n’en voit plus » , nous expliquait avec nostalgie Juan Barbas, ancien ailier du Racing, de Saragosse et de la sélection.

Malgré tout, ce Superclásico sera intéressant à suivre. Pourquoi ? Parce qu’il opposera les deux meneurs de jeu qui valent le coup d’œil dans ce championnat. D’un côté, Roman Riquelme, capitaine et supporter de Boca. De l’autre, Manuel Lanzini, grand espoir et supporter de River. Deux joueurs qui n’ont pas grand-chose en commun (Lanzini sourit tout le temps), à part celui de chanter à la moindre occasion leur amour de toute une vie pour le club dont ils portent le très convoité numéro 10. Si l’on sait tout, ou presque, sur le génie balle au pied de Riquelme, Lanzini est encore un inconnu en Europe. Probablement plus pour longtemps, ceci dit. À 20 ans, le gamin d’Ituzaingo est la plus belle promesse du club à la bande rouge, et l’un des rares joueurs à exciter le Monumental.

« J’ai dit à mon père que je n’irai pas à Boca »

La belle histoire de Lanzini commence en fait sur un refus. Alors que Manu n’a que 9 ans et qu’il dribble un à un tous ses petits compagnons de la banlieue ouest de Buenos Aires, Ramon Maddoni, le détecteur de jeune talent de Boca Juniors (Redondo, Riquelme, Tévez, Cambiasso, Gago,…) lui propose de rejoindre les divisions inférieures du club qui rayonne alors sur le continent, avec bien sûr Riquelme, encore lui, à la baguette. Mais le petit Manu a d’autres idoles. Beto Alonso et Ariel Ortega, deux des numéros 10 les plus appréciés chez le club rival. « J’ai dit à mon père que je n’irai pas à Boca, parce que je voulais jouer à River » , rabâche-t-il fièrement. Quelques mois plus tard, il intègre le club de son cœur, où il passe avec classe de catégorie en catégorie, jusqu’à l’équipe première, avec laquelle il débute en 2010, à seulement 17 ans.

La suite n’est pas aussi fluide. Frêle physiquement, Lanzini souffre dans ce football de bourrins. À l’été 2011, River est relégué, « Chori » Dominguez rapatrié et Manu prêté à Fluminense, où il est parfois excellent, souvent transparent. Après un an à Rio, le bonhomme revient à la maison, où on lui file le numéro 10 et les clés du jeu. Le vrai décollage se produit à l’arrivée sur le banc de l'ancien Monégasque Ramón Díaz, qui lui « donne une énorme confiance et ordonne de demander systématiquement le ballon » . Lanzini assume alors pleinement son rôle de leader technique. Il débloque les matchs, cale des petits ponts, marque des buts superbes et remporte même ses duels. Enfin un peu de spectacle, nom de Dieu. Séduit, le Baniyas (Émirats arabes unis) se présente cet été avec son carnet de chèques : 6,5 millions de pétrodollars sont proposés au club de Nuñez, 4 millions au jeune homme. Ambitieux, le joueur refuse, comme il avait refusé Boca dix ans plus tôt. Son avenir, c’est River d’abord, l’Europe ensuite.

Sourire communicatif

Ce Superclásico à domicile est donc un événement tout particulier pour Manuel Lanzini. Lors du précédent affrontement à la Bombonera, il s’était distingué en inscrivant le but le plus rapide de l’histoire du duel entre les deux géants d’Argentine. « Ces matchs laissent des traces » , assurait-il au journal Clarin cette semaine. Laisser la sienne à River et entrer au rang des grands 10 de la maison millonaria est son objectif depuis tout petit, quand il regardait Ortega enfiler les titres de champion et soulever la Copa Libertadores avec ce maillot qu'il porte aujourd'hui. Héros du dernier match de Sudamericana (l’Europa league d’Amérique du Sud), qui a permis à River Plate de se qualifier pour les quarts de finale de la compétition, Lanzini sera à nouveau le joueur dont tout le Monumental attendra un exploit pour se défaire du Boca de Riquelme et Gago et relancer l’équipe dans la course au titre. Une pression dont il a appris à tirer profit. Ses fulgurances et son sourire communicatif ne suffiront pas à sauver le foot argentin, et encore moins à régler les problèmes des tribunes, mais ils pourraient redonner un peu de joie à des supporters désabusés par la lente et profonde crise de leur football.

Par Léo Ruiz, à Buenos Aires
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:47 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC il y a 1 heure Un joueur de Majorque sauvé en plein match 3 Hier à 14:52 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1
il y a 2 heures Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 3 il y a 3 heures Rafael Márquez reprend l'entraînement 5 il y a 4 heures Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 17:08 Un joueur assassiné à l'entraînement 21 Hier à 16:02 Lyon-Duchère : club recherche supporters 16 Hier à 14:11 Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 Hier à 11:51 Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 19
dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 17 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 30 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ? jeudi 31 août Accord Benfica-OM pour Mítroglou 92 mercredi 30 août Pronostic France Pays-Bas : 580€ à gagner sur le match des Bleus ! 5 mercredi 30 août Xavi gagne à la loterie de sa banque 41 mercredi 30 août Bagarre enragée entre barras bravas au Costa Rica 27 mardi 29 août Abdennour débarque à l'OM 92 mardi 29 août Des enfants malades dessinent des crampons à Philadelphie 15 mardi 29 août Matt Pokora buteur en Coupe de France 34 lundi 28 août Quand Lukaku dessine la nouvelle mascotte des Diables 16
À lire ensuite
Bordeaux torpille Sochaux