Landre n'a pas de regret sur le plan personnel

Modififié
0 0
Si le RC Lens se dirige très clairement vers la Ligue 2 la saison prochaine, Loïck Landre, interrogé par L'Équipe, a assuré avoir des regrets seulement sur le plan collectif :

« Collectivement, on a toujours des regrets si le club est amené à descendre en L2, admet-il. Mais sur un plan personnel, je n'en ai pas, hormis mes trois mois sans match officiel. Ma suspension (pour avoir blessé le Lorientais Valentin Lavigne en novembre 2014, ndlr) était méritée, mais écoper de sept matchs était la pire des peines. Je l'ai accepté, mais je suis revenu trop rapidement et j'ai compensé avec le mollet, ce qui a occasionné deux blessures que je traîne toujours aujourd'hui. Ça fait partie du métier. Je serre les dents » a confié le défenseur lensois, avant de revenir sur la question de son positionnement sur le terrain : « Mon poste, c'est défenseur central. Dans l'axe du terrain. Sur un côté, je ne me sentais pas à l'aise. C'était compliqué d'arriver dans un nouveau club sans repère. Je pouvais dépanner, mais y être lancé… Si j'avais débuté dans l'axe, j'aurais pu prendre confiance et j'aurais pu repasser à droite plus facilement. On attendait que je sois un vrai latéral droit. J'y suis revenu quand Yahia et Kantari étaient là. J'ai fait de meilleurs matchs. Mais avec un peu plus de confiance, je n'aurais pas fait autant de conneries. »

Pas sûr que cela aurait changé beaucoup de choses. MN
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0