Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 27e journée
  3. // Everton/Chelsea (0-1)

Lampard tire Chelsea d'affaire

Dans un jour moyen, Chelsea a arraché la victoire dans les arrêts de jeu contre Everton à Stamford Bridge (1-0). Sans être véritablement bousculés, les Blues n'ont jamais paru en mesure de pouvoir l'emporter contre des Toffees accrocheurs jusqu'aux derniers instants de la rencontre et un coup franc de Lampard . Avant leur rencontre de Ligue des champions, les hommes de José Mourinho sont assurés de garder la tête du championnat.

Modififié

Chelsea - Everton
(1-0)
J. Terry (93') pour Chelsea


C'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleurs soupes. Après les conférences de presse à la sulfateuse de José Mourinho de ces dernières semaines, c'est Frank Lampard qui a délivré Chelsea sur coup franc au terme d'une rencontre très compliquée pour les Blues. Mais non, on est bien en 2014. Souvent impérial à domicile, Chelsea n'a jamais paru pouvoir faire basculer la rencontre en sa faveur avant les derniers instants du match. Les coéquipiers d'Eden Hazard ont souffert en première période contre une équipe d'Everton qui ne s'est jamais vraiment montrée dangereuse pour autant. Le sursaut survenu ensuite ne devait pas être suffisant pour arracher la victoire, mais Tim Howard a fini par craquer. Après un nul à West Bromwich Albion et une défaite contre City en Cup, Chelsea se sort d'un bien mauvais pas avant son huitième de finale aller de Ligue des champions. Les Blues sont assurés de conserver la tête du championnat, tandis qu'Everton abandonne un précieux point dans la course à la quatrième place.

Chelsea endormi

Après une minute de silence (ou plutôt d'applaudissements) en mémoire de Sir Tom Finney, ancien international disparu il y a peu, les Blues mettent la pression d'entrée. Les corners se multiplient alors qu'Eden Hazard commence à faire frissonner Stamford Bridge. Mais après dix bonnes minutes, les hommes de José Mourinho vont souffrir pendant tout le reste de la première période. Ils abandonnent volontiers le ballon à leurs adversaires, sans doute pour jouer en contre, mais l'opération est un échec. Les Toffees parviennent à contenir un Eden Hazard recherché un peu trop systématiquement. Mieux encore, la bande à Gareth Barry se fait maintenant de plus en plus pressante sur les buts de Čech malgré l'absence de Lukaku et Lacina Traoré (tous deux blessés). Après un beau mouvement, Leon Osman envoie un caramel à l'entrée de la surface et oblige le gardien des Blues à sortir une claquette. Si les deux équipes ont du mal à se procurer des occasions nettes, ce faux rythme fait les affaires d'Everton. Il faut attendre la demi-heure de jeu pour que Chelsea se réveille enfin. Des Blues frustrés n'ont d'autre choix que de prendre leur chance de loin contre un bloc bien regroupé en phase défensive. La meilleure opportunité arrive au bout d'une action confuse, mais Samuel Eto'o bute sur Tim Howard. Les petits protégés de Roberto Martínez continuent, eux, à exploiter parfaitement la moindre situation. Enfin presque. Kévin Mirallas gâche une jolie occasion de rentrer aux vestiaires avec l'avantage, mais au lieu d'attraper le cadre, il tire dans un de ses coéquipiers.

Lampard à l'ancienne

Auteur d'une prestation plus que moyenne, Oscar cède sa place à Ramires à la pause. Chelsea ne peut se satisfaire du nul et revient sur la pelouse le couteau entre les dents. À part une nouvelle frappe lointaine d'Osman, les Toffees subissent. Servi par Hazard, Frank Lampard voit son tir repoussé par Howard. Quelques minutes plus tard, le gardien américain sort le grand jeu en détournant une tentative des 20 mètres signée Hazard, puis une reprise de Lampard dans la foulée. Mais le pressing et l'aisance technique des milieux d'Everton empêchent Chelsea de développer du jeu ou tout du moins de se projeter au plus vite vers l'avant. Si José Mourinho a fait entrer Fernando Torres et André Schürrle, Chelsea recule d'un cran sur le pré. Everton fait mieux que résister vaillamment, mais Petr Čech passe une seconde période paisible. Dans les 20 dernières minutes, les Blues s'invitent à plusieurs reprises dans la surface de Tim Howard, mais quand ce ne sont pas Hazard et Torres qui se gênent, Schürrle fait preuve de maladresse. La fin de match ressemble à un siège tant les vagues bleues reviennent inlassablement. Et sur un coup franc de Lampard décalé aux 25 mètres (93e), Tim Howard finit par craquer sous la pression de Terry qui se jette devant lui (1-0).

Les résultats et le classement de la Premier League

Par Arnaud Di Stasio
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25