Lamine Koné, le miraculé

En janvier dernier, Lamine Koné est arrivé à Sunderland pour devenir rapidement un titulaire indiscutable et courtisé par quelques gros noms du Royaume. Lui croit au destin. La preuve ? Cette soirée de mars 2008 où le défenseur ivoirien, alors espoir à Châteauroux, a failli tout perdre. Récit.

Modififié
Lamine Koné aime parler du destin. Mais il aime aussi y croire. Pour lui, c’est une évidence : « Ça devait arriver. » Sa route personnelle devait le conduire jusqu’à Anfield où il était ce week-end, jusqu’à l’Angleterre, un pays pour lequel son football a toujours été fait. Son ancien coéquipier à Châteauroux, Stéphane Kakou, évoque même « un soulagement » de voir son pote sur les pelouses anglaises depuis le 27 janvier dernier. Un jour où le défenseur ivoirien a finalement quitté la France et Lorient, où il était depuis l’été 2010, pour Sunderland. Depuis, Koné n’est plus le même homme. En l’espace de quinze matchs et au bout d’un maintien en Premier League décroché après avoir frappé en quelques semaines Manchester United (2-1), Chelsea (3-2), Everton (3-0) et être allé chercher un nul héroïque à Liverpool (2-2), celui que ses anciens formateurs appellent « la bête » est devenu un colosse courtisé.


À coups de gros chèques même, à l’image de celui posé par Everton sur le bureau des Black Cats en août dernier. Lamine Koné n’aurait jamais pensé « valoir plus de vingt millions d’euros » . Il est finalement resté au Stadium of Light où la situation n’est pas beaucoup plus heureuse – Sunderland est dernier du championnat et n’a remporté que deux matchs depuis le début de saison –, mais lui n’a pas été déboulonné du onze titulaire malgré le changement d’entraîneur. Comme le dernier repère d’une courbe ascendante depuis ses débuts pros à Châteauroux il y a dix ans. À la force du destin, car l’histoire de Lamine Koné aurait pu s’arrêter un soir de novembre sur une route de forêt. Mais cette nuit du 5 mars 2008 devait « aussi arriver » .

L’histoire d’une bête


« Lamine ? On partait de très loin, se souvient aujourd’hui l’ancien directeur du centre de formation de Châteauroux, Frédéric Zago, depuis parti à Valenciennes. J’ai eu envie de lui faire confiance parce qu’avec du travail, je savais où je voulais l’emmener. C’était un gamin attachant, toujours à l’écoute, un peu introverti mais bosseur. Alors, c’est rapidement devenu une bête, un beau bébé, costaud et qui faisait peur sur un terrain. On m’a longtemps demandé pourquoi j’ai recruté ce mec-là, mais je voulais y croire. » Si bien que Lamine Koné a été lancé en pro du haut de ses dix-sept ans. Précoce et monstrueux après une enfance passée dans la banlieue parisienne. « Ma première année au club a été difficile. Avant, j’avais toujours des trucs à faire. Là, j’arrivais en campagne et c’était plus compliqué » , cadre le défenseur de Sunderland.


Puis, l’ado a surpassé le contexte pour la suite que l’on connaît entre une explosion réussie à Lorient et l’honneur de la sélection nationale ivoirienne avec laquelle il a affronté la France à Lens le 15 novembre dernier. Huit ans plus tôt, Koné s’est taillé une réputation à son échelle d’espoir à Châteauroux et rend ses premières copies de joueur professionnel titulaire. Il habite alors dans le centre-ville, à une rue de Stéphane Kakou qui se souvient « d’un mec toujours à l’écoute des autres et avec qui on jouait souvent à la console » . Plus que ça, Kakou et Koné sont devenus très proches au point de partir en vacances ensemble l’an dernier, alors que le premier a été invité par le deuxième à Lens pour le France-Côte d’Ivoire.

«  D’habitude, je ne monte jamais derrière »


Ce 5 mars 2008 devait donc être une soirée comme une autre. Un jour où Lamine Koné était allé s’acheter un écran plat et où Stéphane Kakou avait banqué pour un lit au Conforama du coin. Avec eux : Alexandre Laurienté, aujourd’hui à Dudelange, et Simon Loppe, alors joueurs de la réserve. « On est alors allés déposer le lit chez moi, rembobine Kakou. On devait ramener Laurienté au centre de formation. Il avait raté la navette et le couvre-feu était à vingt heures. On le ramène, pas de souci, même si avec Lamine, on voulait aller faire des courses. D’habitude, je ne monte jamais derrière, je n’aime pas ça. Mais là, j’étais fatigué, je voulais dormir un peu. Lamine était à côté de moi, il écoutait de la musique. J’ai commencé à m’endormir, on était sur une route de forêt qui allait à la Tremblère (le centre de formation et d’entraînement de la Berrichonne, ndlr). Sur un virage que Simon avait pris rapidement, je lui dis de ralentir un peu. »


La route est connue dans le département, car peu fréquentée, mais souvent accidentée. Frédéric Zago, lui, est déjà rentré chez lui et parle d’une voie « dangereuse, où il n’y a jamais personne, et où tu peux allumer un peu » . Selon Alexandre Laurienté, un cerf déboule sur la route. Simon Loppe veut l’éviter. Stéphane Kakou se réveille en sursaut, place ses mains devant son visage par réflexe. Lamine Koné, lui, ne se souviendra que « du premier tonneau sinon, plus rien » . Zago a été prévenu d’un accident sur la route, mais ne pense pas à un gamin du club. L’intendant de la Berrichonne est mis au courant et prévient tout le monde. « J’ai retrouvé tout le monde aux urgences. Au départ, le premier diagnostic a été plutôt positif » , replace l’ancien boss de la formation castelroussine.

Le miraculé Kakou


Quelques heures plus tôt, Lamine Koné a été retrouvé au milieu de la route. Le corps inerte. Sa carcasse a été éjectée à plus de vingt mètres de la 206 de Simon Loppe qui, lui, est bloqué sous le volant. Le véhicule a enchaîné les tonneaux. Seul Alexandre Laurienté est plutôt conscient et ne s’en sortira qu’avec quelques points de suture. Stéphane Kakou : « J’avais froid, mais juste mal au cou. Comme un gros torticolis. Alexandre m’a mis un manteau et je me suis endormi dans le fossé en attendant l’arrivée des pompiers. » Au premier regard, les secours n’ont qu’une question : « Il y a combien de morts ? » La voiture est retournée sur le toit, les portes arrière enfoncées et finira à la casse. Direction l’hôpital de Châteauroux où le médecin du club, Xavier Roy, bosse au quotidien.


Le résultat des examens vient de tomber. « Là, ça a été le choc, un moment difficile à encaisser. Heureusement qu’ils ont été éjectés du véhicule, sinon on ne serait pas là à discuter aujourd’hui » , coupe Zago. Stéphane Kakou reprend : « Le scanner n’avait rien révélé. Et là, il y a eu l’IRM. Je ne pouvais que bouger les yeux. Le médecin m’a dit : "On est des hommes, on va se parler comme des hommes. Si tu bouges, tu seras paralysé à vie." » Face à lui, des membres du club, des joueurs, la famille. Le jeune défenseur qui sort de son premier match pro souffre d’une fracture du rachis cervical et passera les semaines suivantes à l’hôpital de Tours, allongé. Selon les statistiques, une personne sur 100 000 s’en sort sans aucune séquelle dans ce cas. Kakou était celle-ci.

« Comment on a pu s’en sortir ? »


Lamine Koné, lui, a eu un traumatisme crânien et son œdème au cerveau sera résorbé en quelques semaines. « Au réveil, je n’étais pas dans mon état normal. Je ne reconnaissais personne, donc on m’a mis dans le coma artificiel parce que j’étais nerveux. J’avais une tête énorme. Je n’ai repris mes esprits que le lendemain. Ma chance, comme pour Stéphane, a été de ne pas avoir mis ma ceinture de sécurité. » Rapidement, le médecin lui fait comprendre qu’un avenir dans le foot est toujours possible. Il complète : « J’ai passé deux-trois semaines allongé chez moi, je ne pouvais pas rester debout. Il me fallait du temps pour, par exemple, rejouer de la tête, donc j’ai repris complètement en juillet. » La Berrichonne offrira un an de contrat à Stéphane Kakou pour se reconstruire. « Une chance » , comme l’explique celui qui est actuellement à la recherche d’un nouveau projet après avoir participé à l’aventure gâchée de Luzenac. Le destin voulait qu’il en soit ainsi, mais les deux potes se posent toujours la même question : « Comment on a pu s’en sortir ? »

Par Maxime Brigand Tous propos recueillis par MB.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

un mec derrière son PC Niveau : Ligue 1
Note : 2
"Ma chance, comme pour Stéphane, a été de ne pas avoir mis ma ceinture de sécurité." C'est assez flippant cette phrase je trouve
oui mais c'est malheureusement vrai dans certains cas...
John Fitzgerald Wilis Niveau : CFA
C'est pour ça que je suis toujours en jogging
trotskinou Niveau : DHR
Grave, mais parfois en effet ne pas mettre sa ceinture sauve une vie. Mais souvent (à la différence du parfois) la mettre sauve beaucoup de vies. Parole de fils de docteure urgentiste au SMUR "qui en a récupéré pas mal qui n'avaient pas mis leur ceinture, en un ou plusieurs morceaux, mais toujours avec des bouts de verres, partout.."
Junior Malanda n'a pas eu cette chance
4 réponses à ce commentaire.
C'est moi qui capte pas tout ou vous vous êtes trompé de date pour l'accident ? Car toutes ses fiches indiquent qu'il a joué 27 matchs de L2 en 2008/2009, et qu'il était sur le terrain deux jours après !
1 réponse à ce commentaire.
J'avais complétement zappé cette histoire!
Heureusement, ça s'est bien fini pour les quatre.
Petite correction néanmoins, Lamine n'a pas grandi en banlieue parisienne, il a grandi dans le 13e à Paris.
D'ailleurs, sur ses différentes biographies, on parle souvent de son passage à Alfortville (bon club de jeune dans le 94) mais au final, il n'y a fait qu'un an en 14 fédéraux.
Il a d'abord évolué de nombreuses années au Stade Olympique de Paris (club historique du 13e aujourd'hui disparu malheureusement).
bandinidakar2 Niveau : DHR
Faut que je le dise parce que ca me fait la même a chaque fois. Je me dis que c'est décousu, brouillon, pas très bien écrit, que ça donne parfois l'impression d'être bâclé mais sans que ce soit volontaire. Et a chaque fois je regarde qui a écrit et je tombe sur MB. Désolé mon vieux, tu devrais te relire selon moi et voir a changer un truc... Sans faire l'enfoire, juste parce que c'est redondant...

On a la mine qu'on a... Moi, j'ai apprécié l'article... Merci
il y a 2 heures Un mercato raccourci en Premier League ? 21 il y a 2 heures Gignac donne son nom à un tigre 15 il y a 5 heures Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 5
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 13:39 Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 38 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10
dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 28 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33