En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 11 Résultats Classements Options

Lamella coûte 18 millions

En Argentine, on ne fait pas dans la demi-mesure. Les dirigeants de River Plate ne dérogent pas à la règle.



Actuellement, tous les regards sont tournés vers la nouvelle pépite du club, le milieu de terrain Erik Lamela, 18 ans. Face aux nombreuses convoitises des grands clubs européens, le Président du club a clairement indiqué qu'il ne lâcherait pas son poulain pour moins de 18 millions d'euros. Une façon indirecte d'envoyer bouler le Milan AC, qui aurait récemment fait une offre de 12 millions pour le jeune talent. « A dire vrai, ils sont restés un peu radins avec leur argent... » a ironisé l'un des dirigeants de River dans le journal Clarin.



Le magazine raconte également que hier, Lamela, actuellement en vacances du côté de la station balnéaire de Mar del Plata, a été approché par un groupe de supporters. Ces derniers avaient lu sur le Net que le joueur risquait d'être transféré au Milan AC, et sont venus l'implorer de rester à Bueno Aires. A ce prix là, leurs vœux devraient être exhaussés.




EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 19:11 Pronostic PSG OM : 10€ offerts sans dépôt et 1260€ à gagner il y a 2 heures Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 16 Hier à 12:38 Euro Millions spécial : 174 Millions d'€ + 25 Millionnaires garantis !
Hier à 12:17 Un joueur équatorien se défend avec le poteau de corner 15
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 10:05 Football Recall, ép. 7: PSG - OM, Guardiola, la forme des joueurs mercredi 21 février Henry calme le jeu après ses propos sur Neymar 90 mercredi 21 février Ranieri ne dirait pas non à l'Italie 20
À lire ensuite
Kaboul fait son mea culpa