Serie A - 12e journée - Lazio/AS Roma

Eric Maggiori

Lamela met la gomme

Depuis quelques semaines, Erik Lamela est en feu. Le milieu offensif, reconverti attaquant par Zeman, enquille les buts et tutoie le sommet du classement des buteurs. Et si c’était lui, l’homme à suivre du derby romain de demain après-midi ?

Note
7 votes
7 votes pour une note moyenne de 4.86/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note


Pablo Daniel Osvaldo et Erik Lamela... L'an dernier, ils se mettaient des tartes, cette année, ça va mieux
Pablo Daniel Osvaldo et Erik Lamela... L'an dernier, ils se mettaient des tartes, cette année, ça va mieux
Parfois, les statistiques parlent plus que n’importe quelle analyse. Depuis le début de la saison, Erik Lamela a disputé 10 matchs avec le maillot de l’AS Roma. Bilan : 7 buts inscrits, et toujours au moins un pion dans les cinq dernières rencontres de championnat. La saison dernière, en 31 apparitions, l’Argentin n’avait planté que 6 buts. Certes, l’entraîneur n’est plus le même. Avec Zeman, la Roma est forcément projetée vers l’attaque, et marque donc plus de buts. Néanmoins, il est indéniable que Lamela effectue un super début de saison, indépendamment du fait que tous les attaquants giallorossi marquent beaucoup de buts. Le joueur, grand fan de Zizou, est en pleine bourre et joue surtout beaucoup plus haut sur la pelouse. Aligné par l’entraîneur tchèque en attaque aux côtés de Totti et Osvaldo, il est en train de justifier la grosse somme d’argent déboursée par les dirigeants de la Roma l’été dernier. 17 millions d’euros. Boum ! Pour un joueur de 19 ans à l’époque, le pari était osé. Mais vu ce qu’est en train de réaliser Lamela, il ne serait pas étonnant que le joueur soit revendu le double. Pour le moment, il n’est toutefois pas question de départ. Lamela a un derby à jouer. Et cette rencontre a une saveur toute particulière pour lui. Car l’an dernier, il n’a goûté au derby que pendant… 9 minutes. À l’aller, il est resté sur le banc pendant l’intégralité de la rencontre. Au retour, il a dû quitter la pelouse après seulement 9 minutes de jeu, à cause de l’expulsion du gardien de la Roma, Stekelenburg. On appelle ça, « faire une Pires », dans le jargon.

Une pépite, un rouge et un crachat

Du côté de Rome, on n’hésite pas à parler de « résurrection » pour Lamela. Résurrection pour un mec de 20 ans qui est arrivé la saison dernière ? Oui oui. Mais il fait expliquer pourquoi. Lorsqu’il arrive à Rome en provenance de River Plate, Lamela est attendu comme un crack, le genre de joueur qui va pouvoir sublimer la saison de la Roma. Et sa première apparition au Stadio Olimpico a quelque chose de féérique (Lamela). Nous sommes le 23 octobre 2011. La Roma reçoit Palerme. Au bout de 8 minutes de jeu, l’Argentin s’offre un petit festival sur l’aile droite et enveloppe une frappe du gauche dans la lucarne opposée. 1-0. Ce sera également le score final. Des débuts idylliques, qui font évidemment le bonheur de Luis Enrique, qui avait insisté pour qu’il soit recruté. « C'est un joueur spécial, extraordinaire et différent. J'aime son attitude, sa personnalité. Mais il n'a que 19 ans et il reste encore beaucoup de choses à améliorer chez lui » affirme-t-il, tandis que Daniele De Rossi assure que « Lamela sera une arme en plus pour la saison de la Roma ».

Néanmoins, la suite va s’avérer plus compliquée que prévue. Lamela va en effet avoir un peu plus de mal à confirmer et va surtout connaître un épisode malheureux le 25 novembre. Sur la pelouse de l’Udinese, il s’embrouille avec son coéquipier Pablo Osvaldo. Au centre des débats, une histoire de ballon pas lâché, d’égo et de comparaison avec Maradona. Il n’en faut pas plus pour que, dans les vestiaires, l’ancien de l’Espanyol Barcelone décoche une beigne au « Coco » Lamela. À cause de son surnom hérité de son petit frère qui n’arrivait pas à prononcer « Erik » et qui appelait son frangin « Coco » ? Non. Juste parce Lamela s’était montré trop arrogant. Osvaldo a pris une amende, et Lamela, lui, a pris une poche de glace. Cet épisode aurait pu mettre un coup au moral du joueur. Mais les tensions entre les deux hommes vont vite s’apaiser. Sur le terrain, le joueur réalise de très bonnes choses, mais, parallèlement, se montre nerveux. Il récolte un carton rouge en Coupe d’Italie contre la Juve, pour un coup de pied dans les couilles de Chiellini. Une Juve qui lui est décidément néfaste. Le 22 avril 2012, il crache sur Lichtsteiner qui venait de le chambrer. L’arbitre ne voit rien, mais la preuve télévisée lui inflige trois matchs de suspension. Sa saison se termine avec quelques buts (Novara, Lecce, Cesena), qui ne permettent toutefois pas à la Louve d’accrocher l’Europe. Alors, un flop ? Certains doutent.

Convoité par le Barça

Mais pendant l’été, Zdeněk Zeman débarque et impose ses choix. Lamela doit rester. Un choix fort, puisqu’à l’inverse, Fabio Borini, qui venait de réaliser une excellente saison, est vendu à Liverpool. Mais le coach croit en l’Argentin. Et lorsque ce dernier ne donne pas le maximum lors des premières semaines de championnat, le coach tchèque n’hésite pas à le prendre à partie lors des séances d’entraînement. De véritables cours particuliers, au cours desquels le double Z l’encourage à revenir plus souvent en défense, à repartir de l’avant et à pointer directement vers le but. Et les conseils finissent par porter leurs fruits. Depuis le 7 octobre, Lamela marque à chaque match de championnat et est surtout présent sur pratiquement toutes les actions offensives de la Roma. « Physiquement, je me sens vraiment bien. Tactiquement, j’ai beaucoup progressé par rapport à la saison dernière. Le foot italien est tactique, il faut un temps d’adaptation », explique-t-il en conférence de presse. Effectivement, pas facile, pour lui, de passer de l’Argentine à l’Italie, surtout si l’on considère son jeune âge.

À River Plate, où il est arrivé à l’âge de 8 ans, Lamela était considéré comme l’enfant prodigue. Il y a grandi en tant que joueur et, parallèlement, se faisait plaisir dans une équipe de foot à cinq. Il a d’ailleurs disputé les championnats nationaux de foot à 5 jusqu’à ses 14 ans, ce qui a influencé sa manière de jouer au football, selon ses propres dires. À 12 ans, il est repéré lors d’un tournoi par le Barça, qui aurait été prêt à débourser 450 000 euros pour le faire venir à la Masia. Une offre refusée par River, mais aussi par les parents du joueur, qui souhaitaient que leur fiston reste en Argentine au moins jusqu’à ses 18 ans. Convoqué pour la première (et unique) fois en équipe nationale le 25 mai 2011, pour un amical contre l’Uruguay, il est ensuite sélectionné pour la Coupe du monde des moins de 20 ans en 2011, où il claque 3 buts en 4 rencontres. Depuis, Alejandro Sabella attend son explosion définitive. Lamela espérait être appelé pour le match amical face à l’Arabie Saoudite, mercredi prochain. Sabella lui a préféré Ricky Alvarez, qui n’a pourtant disputé que 134 minutes depuis le début de la saison avec l’Inter et qui n’a jamais été titulaire. Allez, un doublé dans le derby, et le sélectionneur aura enfin un peu de considération pour lui, non ?


AS Roma les billets pour le prochain match à partir 145 €

Eric Maggiori

Parier sur les matchs de AS Roma

 








Votre compte sur SOFOOT.com

11 réactions;
Poster un commentaire

  • Message posté par Zhenord le 10/11/2012 à 10:35
      

    Un joueur qui a beaucoup de talent c'est clair ! Sinon, faudrait quand même que la Roma se prenne moins de buts...

  • Message posté par NitaÏ 38 le 10/11/2012 à 10:42
      Note : 1 

    Joueur particulièrement intéressant... Il Lamela où il faut ... :( Je serais bien sorti si j'étais pas déjà dehors ...

  • Message posté par I_Am_Ibra le 10/11/2012 à 10:46
      

    Il a plus un air de RVP sur la photo de l'article que CR7 je trouve ...

  • Message posté par El Che le 10/11/2012 à 10:48
      Note : - 1 

    Il y a eu aussi le coup de poing dans le ventre donné à un joueur de Belgrano lors de la promocion aller, que l'arbitre n'avait pas vu
    Lamela es de la B

  • Message posté par 20g. le 10/11/2012 à 11:08
      

    Titre alternatif : Lamela gomme

  • Message posté par Roma51 le 10/11/2012 à 11:23
      

    M. Maggiori, chacun de vos articles est un plaisir à lire.

  • Message posté par maxlojuventino le 10/11/2012 à 11:51
      

    Ils ont vraiment une attaque de folie! Le pire c'est que Destro n'a pas encore montré l'étendu de son talent sous le maillot de la Roma.

    Entre un Osvaldo en pleine bourre, un Lamela efficace et spectaculaire et un Totti en mode Magic Jonhson; y a vraiment moyen de faire de belles choses.

  • Message posté par Inzagoal le 10/11/2012 à 12:11
      

    Lamela a toujours été performant et a toujours laissé entrevoir un très bon potentiel dans une Roma moyenne et surtout à 19 ans pour une première saison en Europe ne l'oublions pas.
    Le fait de jouer dans un rôle plus décisif devant et une tactique de hourra football débridé fait qu'il marque plus et qu'il est donc plus mis en lumière.

  • Message posté par LBDT14 le 10/11/2012 à 18:10
      

    Pour une fois une bonne chose qu'un jeune argentin quitte tôt le pays. A River il était consideré comme le sauveur, il devait tout faire et on ne lui pardonnait rien...le tout avec une pression sans nom. Son non-transfert au Barsa a été une des rarissimes bonnes décisions de l'ex-président Aguilar (qui avait quand même réussi l'exploit de vendre Falcao pour une bouchée de pain tout en achetant des joueurs niveau Argentino B tout en se mettant un max de guita dans les poches)

  • Message posté par Superpoy le 11/11/2012 à 12:54
      

    PAreil, il me fait penser à RvP

  • Message posté par El Che le 11/11/2012 à 15:25
      

    Falcao à l'époque était très loin d'être le joueur qu'il est aujourd'hui
    Mais c'est vrai que le transfert de Lamela pour River ça a été énorme; 17 millions pour un jeune qui n'avait fait qu'une saison en première division et qui s'était écroulé complètement sous la pression les 10 derniers matchs, c'est un cadeau de dieu. Passarella a même fait le voyage avec lui à Rome au moment du transfert. Si il avait fallu l'emmener dans sa voiture, il l'aurait fait


11 réactions :
Poster un commentaire