1. //
  2. //
  3. // Tottenham-WBA

Lamela, l'écran total

Star pré-fabriquée depuis l'enfance, Erik Lamela est devenu progressivement un homme impliqué dans le système Pochettino à Tottenham. Au point d'avoir lâché ses sucreries d'hier pour passer à l'efficacité alors que les Spurs ont retrouvé la lumière. C'est aussi grâce à lui.

C'est le mal d'une génération. Son secret, aussi. La recette d'un certain succès. Erik Lamela est un enfant de la génération Y. Un monde dopé aux écrans, à la vidéo et à la course au toujours plus rapide. Il faut revoir la scène. Elle n'a qu'une douzaine d'années et, pourtant, elle raconte beaucoup du gamin de Buenos Aires. Derrière lui, un rideau fermé où l'on peut distinguer le prénom Diego. En réalité, celui de l'idole, du modèle, de la route à suivre. Le gamin à l'écran, lui, n'a que douze ans. Il porte un short bleu trop court, un maillot rouge flanqué d'un flocage fragile et les cheveux glissés derrière les oreilles écartées. C'était en 2004. Le jeune Lamela est déjà un murmure. Un nom que tout le monde évoque et qui éveille des rêves. Ceux du FC Barcelone, déjà, avant que les autorités argentines n'empêchent un transfert doré sur un talent qui a éclaté la saison précédente en inscrivant sa centaine de buts avec les gamins de River Plate. L'histoire raconte même que le Barça aurait proposé à l'époque un salaire de 130 000 euros par an assuré aux parents, ainsi qu'un emploi et un logement en Catalogne. Dans la vidéo, Lamela, lui, n'a qu'une envie : « Devenir aussi fort que Maradona et gagner une Coupe du monde avec l'Argentine. » Sauf que, comme souvent, rien ne peut être aussi simple. Looking for Erik.


Il était une fois au Monumental


C'est comme ça. En 2016, chaque prodige a sa compil' YouTube. Elle ne dure, souvent, que trois ou quatre minutes et peut dessiner n'importe qui comme un prodige du foot, une promesse de demain. Pour beaucoup, l'Europe a découvert Neymar de cette façon. Lamela a longtemps vécu sur ce syndrome de la star pré-fabriquée. Il faut remonter le temps pour le comprendre, le voir la tête baissée, allongé sur la pelouse du Monumental, près des quartiers riches de Buenos Aires. River Plate a cette réputation et pourtant. Le 26 juin 2011, le mythe a tourné au chaos. Pour la première fois de son histoire, la Banda Roja vient de tomber en deuxième division, en deux manches contre Belgrano. Le retour au Monumental (1-1) tournera à la tragédie, le match n'ira pas jusqu'à son terme, des émeutes éclateront, des têtes tomberont. L'histoire est dans la légende, mais au milieu des larmes du capitaine Juan Pablo Carrizo, un gamin ne bouge pas avec son numéro 10 collé dans le dos. Erik Lamela vient de vivre sa première saison complète avec River, son club de cœur, celui de ses premiers maillots. L'histoire est cruelle : pour vivre, il lui faut partir. Il n'a alors que 19 ans et l'Europe l'attend.



C'était son destin, il était programmé. Mais l'Europe est cruelle, elle n'ouvre pas ses bras comme ça. L'amour est un chien de l'enfer et le sport est un bâtard sans sentiment. Lamela débarque à Rome, découvre l'exigence d'un football différent, moins technique, plus physique, où sa folie doit être mesurée. Tactiquement, l'adaptation est rude. Luis Enrique n'est pas tendre, Zeman encore moins. Mais le technicien tchèque, frénétique fumeur, sait comment utiliser les perles en les brisant. Son sens tactique s'adapte à ses hommes, il attaque beaucoup avec ses armes et Lamela s'exprime doucement, par moments, par génie. Un intermittent du spectacle. Avec Zeman, c'est simple : il y a un gardien et dix joueurs offensifs. C'est désorganisé mais c'est spectaculaire. Le gamin argentin a des espaces alors il s'en sert, arrive à exploser dans les petits espaces et se fait un petit nom. Un tout petit qui lui permet de devenir l'élu. Celui que Daniel Levy voit comme le successeur de Gareth Bale. Mais l'Angleterre, elle, est exigeante. Physiquement, notamment, où Erik Lamela va bouffer l'infirmerie sous le régime d'André Villas-Boas, le banc avec Sherwood avant de s'éclaircir.

Une touillette dans un bordel


Pochettino a ce don. Celui de sublimer ses hommes, par ses méthodes particulières, son exigence singulière. Il sait contrôler l'affectif, le gérer et l'utiliser. « J'ai appris à accepter de ne pas jouer tous les matchs. C'est impossible de jouer tous les matchs. Mais, aujourd'hui, grâce à Pochettino, je vis la meilleure saison de ma carrière. » La déclaration n'a que quelques semaines , mais dessine la trajectoire prise progressivement par Lamela avec les Spurs. L'imperfection de son jeu d'hier a laissé place à la créativité utile, au bon geste au bon moment. Sur un coup du foulard contre l'Asteras Tripolis, une passe bien sentie ou une accélération nette pour péter un scénario. Ce n'est plus le gosse crêté, boucle d'oreille affirmée sur l'oreille, et acheté à prix d'or. Ce n'est plus, non plus, celui qui devait quitter Londres l'été dernier pour l'Italie ou Marseille où un contrat l'attendait dans les dernières heures du mercato estival. « Mais j'ai parlé avec ma famille et ma petite amie. On était tous convaincus que mon heure allait arriver » , s'expliquait-il récemment à FourFourTwo.



Car Erik Lamela n'est pas un footballeur comme les autres. Son génie n'est pas ordinaire. C'est un agitateur, une touillette dans une défense, un shot bien placé dans une soirée et même, parfois, un supersub décisif. Il danse, sûr et en dehors du terrain, et a su retourner White Hart Lane à sa cause après une longue phase de critiques. Pochettino lui a donné les clés, l'a appris à défendre, à se replier, à s'offrir à la réussite collective là, où hier, il n'excellait que par sa technique hors du commun. C'est devenu un joueur de flair, utilisé titulaire ou pour faire exploser une rencontre, mais qui est au cœur du système fantastique mis en place par Pochettino et qui fait plier aujourd'hui toute l'Angleterre sauf Leicester. Un entraîneur spécial pour un joueur spécial. Tottenham a su évoluer, Lamela aussi, pour gratter les hauteurs de l'Angleterre du foot. Une double-lame jouissive dans une course finale excitante. Les larmes ont séché.

Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

Franchement c'est un jour génial un peu fantasques mais c'est pour ces coups de folies artistiques qu'on aime se sport . pourquoi toujours rééduquer ses joueurs pour privilégier le résultats . perso on peut gagner avec les beaux gestes quand ils sont réalisés au bon moment .
Très beau morceau de littérature... très intéressant, Merci.
Bel hommage à Bukowski au passage, fuoriclasse !!
Connais ce joueur depuis qu'il joue en culottes courtes, il avait une réputation extraordinaire dans le quartier et qu'est ce qu'il était bon quand il était un ado tout maigre et blondinet. Ne sais pas par contre ce qu'ils donnent à leurs joueurs en Angleterre, car maintenant c'est devenu un véritable pitbull sur un terrain alors qu'il n'était pas le dernier à se plaindre lorsque ça jouait trop dur en Argentine.

Une dernière petite remarque...River n'est absolument pas son 'club de coeur', Lamela a juré qu'il finirait sa carrière sous le maillot bleu de Colegiales, le club du quartier de Florida Oeste où il a tapé ses premiers ballons et où vit toujours sa famille et il n'est pas rare de le voir (lors de ses séjours en Argentine) sur les gradins ou sur la pelouse du Tricolor. Voila...c'était ma minute 'Gazette de Vicente López'.
Clairement quand je vois la saison qu'il fait, je me dis que le voir arriver à Marseille dans les dernières heures du mercato aurait été quand même un peu barge.
Message posté par Recoba1401
Franchement c'est un jour génial un peu fantasques mais c'est pour ces coups de folies artistiques qu'on aime se sport . pourquoi toujours rééduquer ses joueurs pour privilégier le résultats . perso on peut gagner avec les beaux gestes quand ils sont réalisés au bon moment .


Dire qu'il a failli jouer à Marseille et nous faire une Riquelme au Barca ou Gago au Real (bientot Pastore au psg?), on dirait qu'il n'y a qu'un argentin ou l'Argentine pour footballistiquement transcender ces talents au romantisme et à la pureté spécifiques à ce pays! Si les argentins connaissaient l'efficacité ils n'auraient pas qu'une coupe du monde!
Message posté par ofwgkta
Dire qu'il a failli jouer à Marseille et nous faire une Riquelme au Barca ou Gago au Real (bientot Pastore au psg?), on dirait qu'il n'y a qu'un argentin ou l'Argentine pour footballistiquement transcender ces talents au romantisme et à la pureté spécifiques à ce pays! Si les argentins connaissaient l'efficacité ils n'auraient pas qu'une coupe du monde!


Ben ils connaissent l'efficacité puisqu'ils en ont deux!
Message posté par Coach Kévinovitch
Ben ils connaissent l'efficacité puisqu'ils en ont deux!


Je vais me flageller, je reviens! Je voulais dire qu'ils seraient au niveau du Brésil ou de l'Allemagne!
Benito-Bx Niveau : CFA
Je veux pas être méchant mais ce mec plombe bien plus les Spurs qu'il ne leur apporte.

J'ai du mater genre 10 matchs de Tottenham cette saison et ce mec est inutile et nullissime à chaque fois.
Message posté par Benito-Bx
Je veux pas être méchant mais ce mec plombe bien plus les Spurs qu'il ne leur apporte.

J'ai du mater genre 10 matchs de Tottenham cette saison et ce mec est inutile et nullissime à chaque fois.


Oui mais ils faut pas regarder les replays de l'année dernière par contre.
Lloris va se faire déchiqueter s'ils perdent le titre là-dessus.
Mr_Bigglesworth Niveau : DHR
Benito-BX, j'ai vu tous les matchs des Spurs et s'il est devenu titu indiscutable c'est pour une très bonne raison. Il est le joueur qui presse le plus de toute l'équipe, rien que pour ça il est central dans le système Pochettinesque. Sans lui, le pressing collectif de l'équipe commence à avoir quelques trous.
Il a aussi pas mal d'assists, combine merveilleusement avec Eriksen, Alli, Kane ou Walker, est efficace pour débloquer la situation dans les petits espaces contre les équipes recroquevillées en défense et, sur certains matchs, comme la victoire 3-0 contre Man U, il est tout simplement impliqué sur chacun des buts.

En fait, c'est exactement le contraire de ce que tu avances. Dès que Lamela est remplacé par Son (que j'adore mais qui n'a toujours pas réussi à s'adapter au reste de l'équipe), le niveau général de l'équipe chute drastiquement. Ce serait intéressant de voir le % de victoires de l'équipe avec ou sans lui.

Bref, je ne peux que t'encourager à jeter un nouveau regard sur ses futures prestations. Tu comprendras Pochettino sur ce coup là aussi.
Je sais pas si c'est un syndrome continental mais les seuls matchs ou je l'ai vu mauvais c'était en Europa League.
Peñarol mi Amor Niveau : Ligue 1
Message posté par Recoba1401
Franchement c'est un jour génial un peu fantasques mais c'est pour ces coups de folies artistiques qu'on aime se sport . pourquoi toujours rééduquer ses joueurs pour privilégier le résultats . perso on peut gagner avec les beaux gestes quand ils sont réalisés au bon moment .


Entiérement d'accord, je plussoie pour ton pseudo égalemment ;)
Peñarol mi Amor Niveau : Ligue 1
Message posté par LBDT14
Connais ce joueur depuis qu'il joue en culottes courtes, il avait une réputation extraordinaire dans le quartier et qu'est ce qu'il était bon quand il était un ado tout maigre et blondinet. Ne sais pas par contre ce qu'ils donnent à leurs joueurs en Angleterre, car maintenant c'est devenu un véritable pitbull sur un terrain alors qu'il n'était pas le dernier à se plaindre lorsque ça jouait trop dur en Argentine.

Une dernière petite remarque...River n'est absolument pas son 'club de coeur', Lamela a juré qu'il finirait sa carrière sous le maillot bleu de Colegiales, le club du quartier de Florida Oeste où il a tapé ses premiers ballons et où vit toujours sa famille et il n'est pas rare de le voir (lors de ses séjours en Argentine) sur les gradins ou sur la pelouse du Tricolor. Voila...c'était ma minute 'Gazette de Vicente López'.


Oh Borracho !
Y'avait longtemp qu'on avait plus de tes nouvelles sur le site amigo, tu est au pays ?
(jajaja,la "gazette de Vicente Lopez" ^^)
Message posté par Peñarol mi Amor
Oh Borracho !
Y'avait longtemp qu'on avait plus de tes nouvelles sur le site amigo, tu est au pays ?
(jajaja,la "gazette de Vicente Lopez" ^^)


Etais la semaine dernière à Tilcara avec une connexion inexistante...maintenant c'est quand même mieux à Baires...pouvais pas faire moins que de laisser un commentaire sur le gamin du quartier.
Peñarol mi Amor Niveau : Ligue 1
Message posté par LBDT14
Etais la semaine dernière à Tilcara avec une connexion inexistante...maintenant c'est quand même mieux à Baires...pouvais pas faire moins que de laisser un commentaire sur le gamin du quartier.


Eh ben t'en a de la chance mon vieux, el pucara de Tilcara, la quebrada de humahuaca, la serrania del hornocal... Quelle splendide région !

Moi je suis au Havre, la mer, les mouettes, la grisaille, enfin rien de nouveau quoi... Sa me fait penser qu'il faudra que j'y retourne cet étè à Tilcara, y'a bien longtemp que j'y suis plus aller...

Lamela est de Vicente Lopez égalemment ?

Bon je vais me coucher l'ami, il est bientôt 1h du matin ici, je répondrais à ton prochain commentaire demain matin ;)
Message posté par Peñarol mi Amor
Eh ben t'en a de la chance mon vieux, el pucara de Tilcara, la quebrada de humahuaca, la serrania del hornocal... Quelle splendide région !

Moi je suis au Havre, la mer, les mouettes, la grisaille, enfin rien de nouveau quoi... Sa me fait penser qu'il faudra que j'y retourne cet étè à Tilcara, y'a bien longtemp que j'y suis plus aller...

Lamela est de Vicente Lopez égalemment ?

Bon je vais me coucher l'ami, il est bientôt 1h du matin ici, je répondrais à ton prochain commentaire demain matin ;)


Il n'est pas 'exactement' de Vicente López, sa famille habite Florida Oeste ou Munro (me souviens plus précisément), de l'autre coté de la 9... plus connue sous le nom de Panamericana.
Ne t'inquiète pas pour la grisaille, on en a beaucoup sur BsAs.

Par contre, ôte moi d'un doute...le club en tête de ton championnat, c'est bien le club de Colonia del Sacramento, une ville grande comme un timbre poste (mais superbe à découvrir quand même)...c'est une plaisanterie???
Peñarol mi Amor Niveau : Ligue 1
Message posté par LBDT14
Il n'est pas 'exactement' de Vicente López, sa famille habite Florida Oeste ou Munro (me souviens plus précisément), de l'autre coté de la 9... plus connue sous le nom de Panamericana.
Ne t'inquiète pas pour la grisaille, on en a beaucoup sur BsAs.

Par contre, ôte moi d'un doute...le club en tête de ton championnat, c'est bien le club de Colonia del Sacramento, une ville grande comme un timbre poste (mais superbe à découvrir quand même)...c'est une plaisanterie???


Eh non c'est exact, le club qui occupe la 1ere place est bel est bien Plaza Colonia, club qui vien de fêter ses 99ans d'existence et qui avait comme objectif le maintien en début de saison...
C'est une immense surprise au pays, comme tu peux bien l'immaginer.
C'est une équipe qui s'appuie sur un trés fort collectif et sur le talent de Nico Milesi au milieu, si ils gagnent le match de samedi face au Defensor, ils pourront reelement pretendre gagner le Clausura, ce qui serait quand même assez fou !

Mais sinon, le Danubio m'inquiéte vraimment, c'est mon club de barrio, l'equivalent chez toi de Platense pour moi, ça m'attristerait énormement si ils venaient à descendre la saison prochaine, j'éspere qu'ils vont se bouger un peu d'ici la...
Merci penarol, le tiens est pas mal non plus . en plus il s sont en rapport .
il y a 3 heures La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 53
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 17:12 Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 Hier à 12:55 La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) Hier à 12:04 Une remontée historique des Seattle Sounders 19
mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8 samedi 1er juillet Infantino reconnaît des failles dans l'arbitrage vidéo 17 samedi 1er juillet Ronaldinho humilie Blomqvist lors d'un match de charité 26