Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Lalas clashé par les joueurs américains

Modififié
« Une bande de timorés sous-performants, des tatoués millionnaires.  »

Alexi Lalas, consultant pour la chaîne FOX, s’était montré particulièrement déçu par les résultats de la sélection américaine, quasiment dos au mur dans son groupe de qualifications au Mondial 2018. Peut-être obligés de passer par un barrage piège face à la Syrie ou l’Australie, les grands noms de la sélection en ont pris pour leur grade il y a une semaine.

Pulisic, jeune pépite US estampillée joueur du Borussia, n’a pas réagi outre mesure aux attaques de Lalas. « Je ne vais pas en perdre le sommeil. Lalas peut dire ce qu’il veut de ce qu’il pense sur notre sélection » , a-t-il simplement réagi.

Jozy Altidore a quant à lui été un peu plus second degré : «  Je n’ai même pas de tatouages » , avance-t-il, visiblement amusé par la pique adressée au style cutané de certains joueurs américains.


Enfin, Bradley a également fait taire les critiques de Lalas. Le milieu défensif du Toronto FC a déclaré que « dans le foot, tu dois utiliser les critiques comme une motivation, et ne pas oublier qui les a dites pour connaître leur légitimité. Je vous quitterai sur l’expression "Le lion ne se soucie pas de l’opinion du mouton" » .

Un mouton roux, donc. LG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 28 minutes Ongenda débarque en Roumanie
Partenaires
Olive & Tom Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi