Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Demies
  3. // Salzbourg-Marseille

Lainer, l'élève modèle

Intenable lors du match aller dans son couloir droit, l'Autrichien Stefan Lainer sera l'un des principaux dangers pour l'OM ce jeudi soir en demi-finale de Ligue Europa.

Modififié

Stefan Lainer est furieux. Il cherche le regard de tous les arbitres, les bras écartés, la rage au ventre. Alors que l’Olympique de Marseille mène 1-0, il vient de se faire percuter par Maxime Lopez en pleine surface. La faute semble évidente, mais elle n’est pas sifflée. Cruel pour les Autrichiens, quand on sait que l’OM va bientôt doubler la mise. Encore plus pour Stefan Lainer, qui aurait bien mérité d’obtenir ce penalty, tant il a fait mal aux Marseillais durant tout le match.


Si l’OM peut se vanter d’avoir un arrière droit en feu en la personne de Bouna Sarr, Salzbourg n’a pas à être jaloux. Parce que le sien aura passé le match aller à percuter avec succès. Ce jeudi soir en Autriche, l’OM sait déjà qu’il doit faire attention à ce Stefan Lainer. Surtout que la dernière fois que le RB Salzbourg a renversé une situation, au tour précédent contre la Lazio, c’est lui qui est venu inscrire le but de la qualification.

Véritable taulier


À seulement 25 ans, il est déjà un véritable cadre du RB Salzbourg. Au sein d’un effectif très jeune, Stefan Lainer fait figure de taulier. Deuxième meilleur passeur de la Ligue Europa avec cinq offrandes, il a joué chacun des treize matchs de la compétition en intégralité. Un indispensable qui a déjà disputé 50 rencontres toutes compétitions confondues, plus que n'importe quel autre joueur de l’équipe autrichienne. Un beau symbole, car Stefan Lainer est un enfant du pays.


Depuis que Red Bull a racheté l’Austria Salzbourg en 2005, c'est peu dire que le club énergisant s’est fait quelques ennemis. Certains groupes de supporters ont tenté de s'opposer à sa création, mais après cinq mois de lutte qui n’ont abouti à rien, ces derniers ont été contraints de reformer l’Austria Salzbourg et de le voir redémarrer à l’échelon local. Le RB Salzbourg a beau avoir tracé sa route au point d'arriver à une demi-finale de Coupe d’Europe, une question perdure : où est l'âme de ce club qui fleure bon le préfabriqué ? Pour ceux qui la cherchent, il suffit de se tourner vers Stefan Lainer, véritable trait d'union entre l'ancien et le nouveau Salzbourg.

Eye-Lainer


Le latéral droit est le fils de Leo Lainer, légende de l’Austria Salzbourg, triple champion d’Autriche en 1994, 1995, 1997 – les trois seuls titres du club avant Red Bull – et finaliste de la Coupe de l’UEFA en 1994. Né à quinze minutes de Salzbourg, à Seekirchen am Wallersee, Stefan est donc aujourd’hui un formidable outil pour le club, dans sa quête de séduction des anciens fans. Car malgré l’arrivée de Red Bull, Stefan n’a jamais tourné le dos au club qu’il supportait tout jeune. Il débarque au RB Salzbourg à 14 ans en 2006. Cinq ans à jouer avec les jeunes et la réserve, avant de filer dans le club satellite et sorte d’antichambre de Salzbourg, le FC Liefering. Et puis en 2015, retour au bercail. Le parcours classique des joueurs formés par le RB Salzbourg depuis 2005. Aujourd’hui pisté par bon nombre de clubs allemands, l’élève modèle finira peut-être par filer au RB Leipzig sans faire de bruit. En attendant, il a un duel d’arrière droit à remporter contre Bouna Sarr ce jeudi soir.

Par Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

C3 - Demies - Salzbourg-Marseille




Dans cet article


Hier à 13:11 Euro Millions : 45 Millions d'€ + 1 Millionnaire garanti ce mardi Hier à 16:35 Nainggolan prend sa retraite internationale 80
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
dimanche 20 mai Le drôle de penalty pour le Real Madrid en finale de Ligue des champions 1960 90
À lire ensuite
Valère de rien