En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 4e journée
  3. // Groupe F
  4. // Bayern Munich/Lille
  5. // Les notes

Lahm donne le ton

Dans ce match à sens unique, où les Lillois n’ont pas franchement brillé, Philipp Lahm a montré aux sceptiques qu’il était le meilleur du monde à son poste. Muet depuis le début de la saison, Pizarro s’est refait une santé à la cool.

Modififié
Bayern Munich


Neuer (4,5): Un homme au talent indéniable mais une soirée difficile. Ne rien avoir à faire du match est suffisamment triste pour qu’en plus, le seul ballon que l’on ait à arrêter se transforme en but sur la seule mine cadrée de la saison de Salomon Kalou.

Lahm (8,5) : Parce qu’il y aura toujours des gens pour nous faire chier avec Dani Alves, Branislav Ivanović ou Rudi Mater, c’est bien que Philipp Lahm claque ce genre de match pour mettre les choses au clair. Le meilleur latéral droit du monde, c’est lui et c’est comme ça. Des contrôles totalement fous, des centres ultra-précis et un volume de jeu gros comme ça. Le tout, en passant systématiquement pour un con les soirs de C1, quand le caméraman doit passer de lui à Manuel Neuer lors de l’hymne de la Ligue des champions. Costaud.

Dante (6) : Si on lui avait dit, il y a quelques années de ça, que la France du foot était celle de Nolan Roux et de Túlio De Melo, il serait peut-être resté. Cela dit, dans la famille nostalgie, on préfère Dante Thomas.

Boateng (6) : Un match tranquille pour ce bon vieux Jéjé qui regrettera quand même d’avoir oublié son bouquin aux vestiaires.

Alaba (6) : On l’a connu plus percutant en fin de saison dernière, mais son incroyable contre-attaque avec Franck Ribéry en toute fin de première période donne envie d’en voir encore plus.

Schweinsteiger (7,5) : Autant le dire tout de suite : il y a un vrai problème de coupe de cheveux chez Schweini. Son truc à lui, c’est la rigueur, l’envie, la puissance, bref : la brosse. Là, il nous a volé la coupe de hipster de Mario Gómez, et ça fait tache. En revanche, sa frappe de balle et sa vision du jeu sont intactes. Un coup franc sexy chocolat, des ouvertures bien senties et toujours, ce caractère qu’on aime qui le force à râler au moment de laisser sa place.

Müller (4) : Deux gros ratés et une influence assez faible sur le jeu. D’où la sortie précoce, sans doute.

Martinez (5,5) : Le genre de mec qu’on préférait à Bilbao, sans trop savoir pourquoi. Bon, il est là et il bosse hein, mais bon.

Robben (6) : Oui Dany Boon a fait un match incroyable. Oui, il peut éliminer n’importe qui, n’importe quand. Oui, il a beaucoup créé et a amplement participé au jubilé de Franck Béria. Par contre, le Batave a vendangé comme un petit salopard. Au moins quatre buts manqués ce soir et ça, ça fait tache, surtout qu’on sait qu’il aime bien ça, l’Arjen.

Ribéry (7) : Ce soir, il n’y avait plus Sidibé en face. Du coup, c’était un peu plus dur. Enfin ça n’a pas empêché Franck de faire son match. Dynamiteur sur son côté gauche, il a beaucoup perturbé la défense lilloise, a fait un câlin à Chedjou et a pris un jaune pour une sortie jugée « trop lente » par l’arbitre. Ils iront tous fumer le calumet de la paix au bar à chicha de Boulogne-sur-Mer.

Pizarro (8) : Le mec n’avait pas planté un seul but cette saison. Alors en l’absence des deux Mario, Gómez et Mandžukić, ses coéquipiers l’ont mis bien. Un triplé et une belle victoire plus tard, Claudio renait de ses cendres. On a tous une pensée pour Roque Santa Cruz, maintenant.

Shaqiri (6,5) : Belle entrée des plus grosses cuisses que le monde n’ait jamais enfantées. De la belle déviation, de la bonne passe et une belle occasion de but. Ça va être fort, la Suisse, en 2014.

Tymoshchuk (non noté) : Faut le dire Antatole, si ça t’emmerde de copier le style de Brad Pitt dans la dernière pub Chanel.

Kroos (7) : Une entrée, deux frappes, un but. L’efficacité allemande alliée à celle du CROUS.



Lille OSC



Landreau (6) : Comme le nombre du buts qu’il a pris dans le buffet. Mais au fond, à part sur le premier but, où il montre à nouveau que sa détente est environ égale à celle d’un sumotori avec une chape de plomb sur les épaules, Mika a été plutôt costaud. Solide face à Robben et plus généralement dans les un contre un, il n’a pas grand-chose à se reprocher.

Debuchy (4) : Un tirage de short exemplaire pour empêcher Robben d’aller au but. Pas mal de centres au sixième poteau et un volume de jeu moindre. Bof, la Bûche.

Chedjou (6,5) : Le mur porteur de la défense lilloise. Le seul à s’être démerdé tout au long de la rencontre. D’ailleurs, le mec est tellement en confiance qu’il ne s’est pas refusé une petite frappe sponsorisée par Charles Kaboré. Oui, celle qui traverse le terrain à ras de terre, en diagonale, pour finir en six mètres.

Basa (3,5) : Le vrai drame de Marko ce soir, c’est qu’on a vu dès la 10e minute qu’il avait envie de rentrer chez lui. + 1 quand même pour la spéciale du mec qui se fait traîner par sa meuf quelque part où il n’a pas envie d’aller : le soufflage avec l’air exaspéré toutes les dix secondes en prenant les gens à témoin.

Béria (2) : Ça, y en a qui ne sont pas emmerdés par les sorties en grande pompe. Quand certains se payent des jubilés dans des stades municipaux, Franck, lui, loue l’Allianz Arena. Un match à se faire buter par les Ghostbusters.

Pedretti (3) : Un match sans histoires. Pas facile de gagner la bataille du milieu contre Schweinsteiger.

Balmont (4) : Lui aussi, il a perdu la bataille du milieu. Mais c’est Florent Balmont. Un mythe vivant.

Rozenhal (2,5) : Il existe pas mal de grands joueurs qui ont reculé sur le terrain au fil des années. Lui, il avance. Pas bon signe.

Kalou (3,5) : Son superbe but ne doit pas masquer sa prestation d’escroc. On parle d’un type qui a laissé Franck Béria seul avec Lahm et Robben pendant plus d’une heure.

Payet (2,5) : Plus Manu que Dimitri. Le genre de soir où on a envie de voir Ryan Mendes.

Roux (4,5) : Pour se battre, il se bat, Nolan. Il a même cadré une belle frappe de 25 mètres. Mais bon, être attaquant dans l’équipe qui se fait humilier sur ce genre de match, c’est comme être gardien dans l’équipe qui humilie.

Martin (non noté) : Une histoire qui flaire bon le retour à Sochaux en prêt. Au moins, là-bas, Marvin était gai.

Mavuba (non noté) : On n'a pas encore trouvé de raison valable pour que Rudi Garcia fasse entrer l'un de ses joueurs cadres, qui revient de blessure, dans un match pareil.

De Melo (non noté) : Túlio, c’est bien. Mais on sait tous que Gianni Bruno aurait inscrit un sextuplé décisif.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 3 heures Euro Millions spécial : 174 Millions d'€ + 25 Millionnaires garantis !
il y a 3 heures Un joueur équatorien se défend avec le poteau de corner 4 il y a 6 heures Football Recall, ép. 7: PSG - OM, Guardiola, la forme des joueurs Hier à 17:06 Henry calme le jeu après ses propos sur Neymar 87
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 12:16 Ranieri ne dirait pas non à l'Italie 20 Hier à 08:27 267€ à gagner avec Shakhtar - Roma & CSKA Moscou 1 Hier à 07:44 BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Séville - Manchester 1 mardi 20 février Lamine Sané signe à Orlando 8
À lire ensuite
Chelsea ne lâche jamais