Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2016
  2. // Quarts
  3. // France-Islande

Lagerbäck : « Difficile de trouver des faiblesses dans l'équipe de France »

Lagerbäck s'attend évidemment à un match compliqué.

Le sélectionneur islandais l'affirme, les absences de Kanté et Rami ne seront pas préjudiciables aux Bleus qui disposent d'un effectif pléthorique. « Je pense que ça ne change pas grand-chose qu’ils aient deux suspendus. Leur effectif a une telle qualité, c’est très difficile de trouver des faiblesses dans l'équipe de France » , a-t-il déclaré en conférence de presse, à un peu plus de 48 heures du quart de finale qui oppose l'Islande à la France.


Mais le technicien suédois espère bien profiter de la philosophie offensive des Bleus, qui pourrait constituer une force comme une faiblesse : « Ils ont un style de jeu, une attitude très offensive et c'est quelque chose qu'on peut utiliser. [...] Le plus important est ce qu’on va arriver à faire quand on récupérera la balle et que les joueurs adverses seront hors de position. Contre l’Angleterre, on s’est améliorés dans ce domaine, et il va falloir encore s’améliorer contre la France. »

Les Bleus ont intérêt à claquer un but rapidement pour calmer les ardeurs islandaises.

GD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article