En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Groupe I
  3. //
  4. // Sparta Prague/Naples

Lafata, Lafata, je te veux si tu veux de moi

L'actuel meilleur buteur des compétitions UEFA cette saison s'appelle David Lafata, une machine à marquer de 33 ans qui évolue sous les couleurs du Sparta Prague. S'il n'évoque rien ou presque, n'en soyez pas vexé : l'intéressé fait tout pour se faire discret. C'est même sa spécialité.

Modififié
Les performances d'un attaquant de pointe se mesurent le plus aisément en observant sa feuille de statistiques. Que dit celle du dénommé David Lafata ? Que celui-ci a démarré l'actuelle saison en marquant d'abord 8 fois en 4 matchs du tour préliminaire de la Ligue des champions cet été, avant de continuer à marquer comme un dératé en Ligue Europa, où il en est à 5 buts en 6 rencontres. Faites le calcul, ça fait 13 buts en 10 matchs. Aucun joueur engagé dans les compétitions européennes n'a fait mieux cette saison. Alors, pour être honnête, il faut préciser tout de suite que Lafata n'a pas eu toujours à berner de solides défenses. Pour en revenir à la campagne de Ligue des champions stoppée prématurément dès le mois d'août, son équipe du Sparta Prague a affronté tout d'abord l'équipe estonienne du Levadia Tallinn, avant de se frotter aux Suédois de Malmö.

Résultat : un quintuplé d'entrée lors du premier match face à l'adversaire balte, et un triplé à l'aller de la confrontation face aux Scandinaves. 5 buts d'un coup, puis 3, ce qui fait 8, le compte est bon. Ce qui n'a pourtant pas suffi aux Tchèques pour se qualifier, la faute à une fâcheuse défaite subie en Suède en retour et une élimination due à la règle des buts marqués à l'extérieur (2-4, 2-0 pour Malmö). Pas grave, il y a matière à mieux s'amuser en Ligue Europa, une compétition plus à leur portée. Après un premier revers en déplacement à Naples, au cours duquel Lafata est resté muet, ce dernier s'est réveillé. Résultat : 5 buts pour lui seul en trois matchs, et autant de victoires. Du coup, les Tchèques ont déjà validé leur qualification pour le tour suivant et disputent ce soir la première place du groupe à Naples, également assuré de la qualification.

Non exportable hors de République tchèque


Alors ce Lafata, une nouvelle star ? Un attaquant prometteur que tout recruteur devrait faire figurer dans sa short list ? En fait pas vraiment, car le gazier n'est plus tout frais. Le 18 septembre dernier, il a fêté ses 33 ans. Pour un joueur pro – et un buteur tout particulièrement – c'est vieux. Il semble trop tard pour lui pour tenter de montrer de quoi il est capable hors de République tchèque. Et puis d'ailleurs, il a déjà essayé par deux fois et ça s'est soldé par deux méchants échecs. En Grèce tout d'abord, lors de la première moitié de saison 2005-2006, il essaie de s'imposer dans la formation du Skoda Xanthi (un club qui s'appelle Skoda pour un Tchèque, c'est malin comme choix de destination).

Puis en Autriche du côté de l'Austria de Vienne, entre 2007 et 2008, où il inscrit 6 maigres buts en 36 matchs. Un rendement insuffisant et un retour irrémédiable chez lui, en République tchèque, dans un championnat qu'il connaît par cœur pour le fréquenter depuis le début des années 2000. Tant pis pour les rêves de réussite hors des frontières, Lafata va devoir se contenter de l'élite de son pays. Une fois ce dernier échec en Autriche derrière lui, il devient une vraie machine à martyriser les défenses adverses. Lors des six dernières saisons qu'il a disputées, il a toujours marqué au minimum 10 buts en championnat à chaque saison. Et il a été élu trois fois consécutivement meilleur buteur entre 2011 et 2013, d'abord sous les couleurs du FK Jablonec, puis avec le Sparta Prague, qui l'a enrôlé en janvier 2013.

Science du placement


Avec lui dans ses rangs, le grand club de la capitale a conquis la saison dernière un titre national qui le fuyait depuis 2010. S'il a dû céder son rang de meilleur buteur à son coéquipier Josef Husbauer (18 buts pour ce dernier en 2013-2014 contre 16 « seulement » pour Lafata), le goleador du Sparta est reparti sur de très bonnes bases cette saison, puisqu'en plus de ses 13 buts sur la scène européenne, il en est aussi déjà à 10 buts inscrits en championnat. Scénario habituel depuis quelque temps, son club se tire la bourre actuellement avec le Viktoria Plzeň pour le leadership national. Seul en pointe, façon renard discret grâce à sa science du placement, ou plus rarement en s'illustrant de façon spectaculaire, comme sur la vidéo ci-dessous, Lafata compte bien continuer à faire parler la poudre. Messi, Ronaldo et Luiz Adriano vont devoir cravacher pour lui passer devant.

Vidéo


Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 08:27 267€ à gagner avec Shakhtar - Roma & CSKA Moscou 1 Hier à 17:06 Henry calme le jeu après ses propos sur Neymar 57 Hier à 07:44 BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Séville - Manchester 1
Hier à 12:16 Ranieri ne dirait pas non à l'Italie 17
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
mardi 20 février Lamine Sané signe à Orlando 8 mardi 20 février Ronaldinho se lance dans la musique 12