Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8e journée
  3. // Lyon/Lille (3-0)

Lacazette puissance 3

Grâce à un triplé de son avant-centre vedette, l'OL s'est imposé 3-0 face à des Lillois trop attentistes pour espérer un autre résultat. Une victoire précieuse pour les Lyonnais qui peuvent désormais se permettre de regarder un peu plus haut vers le classement.

Modififié

Lyon - Lille
(3-0)

A. Lacazette (38'), A. Lacazette (45'), A. Lacazette (84') pour Lyon


Après un début de saison tout pourri, comprenant notamment trois défaites lors des quatre premières journées, on était en droit de se demander ce que valait vraiment la jeunesse lyonnaise. Avec une infirmerie pleine, des joueurs en manque d'expérience et un entraîneur plus habitué à la Ligue 2 et au maintien qu'aux joutes du haut de tableau de la Ligue 1, tout semblait envoyer les Gones au devant d'une saison délicate, pratiquement aux portes du maintien. Mais lors de ses quatre dernières sorties, l'OL a montré à tout le monde qu'il ne comptait pas forcément jouer le rôle de la victime dans la cour de récré toute l'année. Il avait bien l'intention de rendre les coups, voire de les donner gratuitement, parfois, comme cet après-midi, face à des Lillois corrigés 3-0. Et qui d'autre qu'Alexandre Lacazette pour symboliser ce renouveau lyonnais. Encore auteur d'un match haut de gamme, avec un triplé à la clef, le natif de Lyon a envoyé un message clair : lui et ses potes ne sont pas là pour faire de la figuration.

Fekir dynamite le LOSC


Dès le début de la rencontre, les Lillois font ce qu'ils savent faire de mieux : rien. On ne joue pas, on attend, et qui sait, peut-être bien qu'on arrivera à en coller un sur un malentendu. Comme on pouvait donc s'y attendre, ce sont les Lyonnais qui font le jeu. Et plutôt bien, même. Avec un Gourcuff en meneur de jeu, un Lacazette aux avant-postes et un Fekir un peu partout, les Gones arrivent parfaitement à faire circuler le ballon, privant littéralement leurs adversaires du cuir. Et à force de pousser, les locaux arrivent finalement à faire la différence à la 40e, grâce à une merveille de passe en profondeur de Fekir, à destination de Lacazette qui, pas en position de hors-jeu, n'en déplaise à René Girard, ne se fait pas prier pour aller ouvrir le score. Complétement libérés par cette ouverture du score, les Lyonnais profitent immédiatement des espaces laissés par des Lillois commençant à se projeter vers l'avant. Sur une accélération, Fekir, encore énorme aujourd'hui, s'amuse avec Basa qui est obligé de faire faute pour stopper l'action. Sur le coup franc, Gourcuff dépose une petite gâterie sur le crâne de Lacazette, hors-jeu cette fois, qui s'offre un doublé, juste avant la pause. Les 22 acteurs rentrent donc au vestiaire sur ce score plus que logique tant une seule équipe a montré une réelle envie de jouer.

Domination stérile de Lille


Menés par deux buts d'écart, c'est avec plus de volonté que les Lillois entament ce second acte. Et chose folle, quand ils veulent jouer au foot, ils y arrivent. Chose à méditer pour les prochains matchs, donc. Satisfaits de leur avantage, les Lyonnais, eux, se contentent de jouer en contre, profitant des espaces laissés par des Lillois tournés vers l'offensive. Enfin. Malgré une domination assez conséquente, les joueurs de René Girard n'arrivent pas à trouver la solution. Et forcément, arrive ce qui doit arriver dans ce genre de match : le but du K-O. Njie mène un contre éclair avant de décaler parfaitement Lacazette. Le buteur lyonnais prend le temps de dribbler Enyeama et Basa avant de réussir le hat trick. Soirée parfaite, pour lui. Au final, les Gones s'imposent donc 3-0 dans un match qu'ils ont parfaitement maîtrisé, du début à la fin. Comme le disait si bien Corneille, « aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années » , et la jeunesse lyonnaise n'a pas l'air d'avoir envie d'attendre.

Résultats et classement de L1

Par Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 5 heures Usain Bolt pourrait jouer en Australie 14
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall Hier à 09:02 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) Hier à 00:10 La drôle de liste d'invités de la finale 38