Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options

Labrune toujours pas décidé à prolonger Gignac

Modififié
Est-ce un running bluff ?

Dédé Gignac est en pleine bourre depuis le début de saison. Caracolant en tête du classement des buteurs de Ligue 1 avec 9 buts inscrits en 9 matchs, André-Pierre tire Marseille vers le haut. Une situation très largement en décalage avec le flou accompagnant l'avenir de Gignac au sein du club olympien. Malgré des performances sensationnelles, Vincent Labrune rechigne à prolonger son attaquant. Doux paradoxe quand tu nous tiens... L'actuel salaire d'André-Pierre (300 000 euros brut par mois) est pointé du doigt. « Il doit partir » , prévient Labrune. Le dirigeant marseillais joue ensuite les grandes pleureuses. « Les problèmes sont la fiscalité et les charges. L'économie du football en France ne permet à aucun joueur d'avoir des contrats entre 3 et 5 millions d'euros » , se plaint-il.


Le contrat de Gignac expirant en fin de saison, Vincent Labrune prend donc le risque de laisser filer son attaquant vedette, libre, donc sans recevoir quelques euros sur sa future vente. Le coup de poker ne fait que commencer... FB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible