En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 13 Résultats Classements Options

Labrune reste ambitieux

Modififié
Interrogé aujourd'hui par le quotidien L'Équipe sur les perspectives de la saison à venir, notamment face à la concurrence du PSG et de Monaco, le président marseillais Vincent Labrune s'est montré mesuré :

« L’attaque du PSG n’a pas d’équivalent en Europe. (…) Il faut être pragmatique. Depuis 2011 et l’arrivée du Qatar au PSG, l’environnement du foot français n’est plus le même. La concurrence pour les premières places n’est plus du tout la même qu’avant. Elle va s’accroître cette saison avec l’arrivée d’un deuxième mastodonte, Monaco. Il faut l’acter et s’y adapter. »

Néanmoins, l'avènement de ces deux mastodontes ne signifie pas l'abandon de toute ambition sur la Cannebière :

« Depuis 2011, l’OM n’est plus le même club. Son ADN, c’est le podium de la L1. (…) Sur le recrutement des grandes stars internationales, on ne peut pas lutter. Il y en a quatre en L1 : Falcao, Cavani, Thiago Silva et Ibrahimović. Trois jouent au PSG, une à Monaco. Nous nous sommes recentrés sur le marché français avec l’ambition, d’ici deux ou trois ans, de nous installer parmi les meilleurs grâce à un groupe talentueux, uni, qui aura mûri. Il y a deux ans, Dortmund a été champion d’Allemagne alors qu’il n’avait pas les moyens du Bayern Munich pour recruter. »

Vincent Labrune se félicite à ce titre d'avoir su conserver certains joueurs majeurs pourtant très courtisés :


« C’est une satisfaction. Steve (Mandanda, ndlr) est un cadre indispensable. Nico (N'Koulou, ndlr) est l’un des meilleurs joueurs du championnat. Ç’aurait été un vrai souci s’ils étaient partis, surtout chez un de nos concurrents. Ma crainte était qu’ils prennent mal le fait qu’on les empêche de partir. Tout s’est très bien passé. Sans vouloir manquer de respect à Monaco, leur départ là-bas n’avait pas de sens, sportivement. Ne serait-ce que parce que Monaco ne dispute pas la Ligue des champions. Avec eux, il sera temps dans un an de voir si une équipe plus solide que la nôtre peut leur permettre de franchir un cap. »

Le président marseillais a enfin rappelé qu'il souhaitait toujours renforcer l'attaque olympienne d'ici la fin du mercato, « soit avec un joueur de couloir, soit avec un avant-centre » . CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:42 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04
Hier à 17:56 Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 8 Hier à 15:02 Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 25 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 11:49 Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17 mercredi 17 janvier 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 16 mercredi 17 janvier Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 7
À lire ensuite
Bédimo à l'OL aujourd'hui