Labrune, jeux d'ombres et de lumière

Pour les supporters, le mercato clinquant de l'OM, c'est lui et personne d'autre. Vincent Labrune n'a pourtant pas pris l'accent marseillais. Mais il accepte désormais de se mettre dans la lumière. Et de laisser les autres derrière.

Modififié
20 33
Il y avait la place pour verser dans l'originalité. Pour même donner dans le clin d’œil taquin, en installant Florian Thauvin pour la première fois avec le maillot de l'OM dans un canapé en cuir, décalé sur la droite, derrière une armoire en verre, comme c'était le cas lorsqu'il avait posé avec la tenue du LOSC. Mais pour l'image de cette dernière journée de mercato, le photographe du club marseillais a fait la classique : un cliché tout sourire de la recrue avec son président à côté. Oui, son président. Vincent Labrune, un homme qui déclarait il y a moins d'un an qu'il aspirait être un patron « à l'anglaise » , dans l'ombre. Un patron dont ses propres supporters seraient incapables de donner le nom. Cette intersaison, pourtant, difficile de faire plus présent : présent pour la première signature, le contrat pro du jeune Laurent Abergel (une belle promesse au passage, qui pourrait rapidement rassurer ceux qui ne comprennent pas pourquoi l'OM n'a pas recruté d'arrière droit), il était encore là, col en V noir détente, pour entériner la venue de Khlifa devant les caméras du club. Il était surtout au stage de pré-saison pour faire les plus belles lignes des journaux sur Thauvin : « C'est une période de mercato, on a le droit de dire qu'un joueur nous intéresse. On va donc revenir vers le LOSC. Florian nous intéresse jusqu'au 31 août et même jusqu'à la fin de son contrat à Lille, comme ça, je ne peux pas être plus clair. » Il a fait le mois de juillet et d'août des correspondants marseillais. Pourquoi une telle métamorphose ? Commence-t-il à se prendre au jeu de la fonction et à voler trop près du soleil, comme tant de gens brillants avant lui ?

Une nouvelle stratégie, un nouveau rôle

En réalité, si Vincent Labrune a revu son mode de gouvernance, c'est qu'il a su faire amende honorable. Les précédentes techniques ne marchaient pas tellement. Avant même d'être nommé président de l'OM, il avait sympathisé avec un journaliste de la télé locale qui tenait un blog sur le club pour en faire son Perez Hilton perso. Mais les supporters marseillais n'ont pas fait péter l'audience. Pour faire passer son message, « VL » a donc fait du off. Beaucoup. Face à des suiveurs locaux tellement heureux de le tutoyer, il pouvait parler jeu et comparer son équipe à celle du Barça sans être interrompu. Mais le message ne voguait toujours pas jusqu'aux virages. Alors en décembre dernier, il a donné une interview directement sur le site des South Winners. Les événements de la deuxième partie de saison (traitement de l'affaire des écoutes téléphoniques avec José Anigo, manifestations de supporters indépendants alors que le club était sur le podium avant la réception de Troyes et l'accueil médiatique du livre de Pape Diouf, notamment) l'ont cependant amené à passer une vitesse supérieure : nouveau règlement pour les médias, priorité aux organes de communication maison et feu des projecteurs dans la gueule pour distribuer de la punchline « en exclusivité » . Pourquoi ? Parce qu'avec José Anigo, ça ne marche plus.

Quand, avant le match de pré-saison contre la Sampdoria, le directeur sportif dit que « Gomis, c'est possible » , tout le monde se fout de sa gueule. Quand Labrune dit qu'il ne lâche pas Thauvin, les mêmes sont heureux de voir quelqu'un tenir tête à Seydoux. Là où, pour de multiples raisons, des soupçons se posent sur chaque phrase d'Anigo, le message clair de Labrune séduit de plus en plus. Et pour cause. La saison dernière, il annonce : « On va devoir vendre, mais on va rester compétitif. » L'équipe finit juste derrière Paris. Cette année, il promet du jeune Français qui percute et qui fait rêver : Payet, international français, Thauvin et Lemina, champions du monde U20, Benjamin Mendy, capitaine des U19, et Imbula, international espoir et meilleur joueur de Ligue 2, rejoignent Marseille. Dans la ville, il n'y a plus personne pour faire une vanne type « Labrune la blonde » . Il a prouvé qu'il savait se faire respecter en Ligue 1, et a de fait redonné de la fierté aux supporters. Tout ce qui compte. Sa manière de parler vite quand il s'énerve est en train d'entrer dans les mémoires, comme pouvait l'être le vocabulaire de Diouf. Autant profiter de ce statut « bankable » pour mieux vendre la stratégie de tout un organigramme. Car ce n'est évidemment pas le seul « Vince » , comme l'appellerait Thauvin, qui a fait le mercato.

Enfin un dirigeant en France qui prend des risques

Honnêtement, c'est tout sauf une mauvaise chose. Il faudrait quand même être fou pour trouver à y redire quand un président d'un club de foot français prend des risques (balance de plus de 40 millions entre les achats et les ventes pour l'OM à ce mercato) et décide de les assumer en se mettant en première ligne tout seul. Car Vincent Labrune connaît la règle du jeu. En cas d'échec, il va avoir droit aux refrains de tous ses prédécesseurs, qui auraient évidemment fait mieux dans pareille situation, etc. Certains de ses détracteurs iront jusqu'à dire qu'il avait tout prévu pour en arriver là, peut-être même dès la nomination de Dassier. Il le sait, et il y va quand même, persuadé qu'avec ce qu'il a vu par le passé – la crème de la crème perdre le sens des réalités avec cette fonction - il est vacciné. Mais est-ce qu'eux ne s'étaient pas déjà dit la même chose ?

Par Romain Canuti, à Marseille
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ludo93130 Niveau : DHR
Un mercato très intelligent cette année pour l'OM, si les talents se développent au point où on les attends, ça fera de sacrées plus-values financières, ou une équipe très compétitive suivant les choix de la brune.
motherfucker Niveau : CFA
Note : 6
on va se calmer, on n'oublie pas d'où il vient et la misère qu'il a mise à diouf à l'époque. c'est un (très) bon mercato, pour l'instant il joue bien son rôle mais perso je vais attendre encore un peu avant de lui lustrer les pompes. on en reparle à la fin de la saison.
pascounet Niveau : DHR
je rêve où on glorifie la nouvelle communication qui oblige de passer par les medias olympiens.... c'est digne de l'urss
il est vrai que leur mercato est prometteur mais ce n'est pas la question
si ca permet de moins voir Anigo... je prend, mais a quel prix
Stan Key Lubric Niveau : CFA
Hé "Romain Canuti, à Marseille", t'aurais pu écrire ton papier de Tanger, ç'aurait été le même contenu.

Juste pour dire.

Stan, devant son ordi, comme toi.
Marek Hamsik Niveau : National
Note : -2
Juste, pour Laurent Abergel, il a un très gros potentiel mais ça reste léger pour cette année en Ligue 1 (sans parler éventuellement de la Coupe d'Europe). Après, il est pas forcément inférieur a Abdallah non plus !

Pour Labrune, c'est clair que le changement de stratégie est marqué, mais ce mec est avant tout un excellent communicant, il s'est mis la plupart des journalistes locaux dans la poche (en témoigne cet article élogieux du "Le Phocéen" Canuti) et les virages sont relativement calmes. Il est dans les arcanes du club depuis longtemps donc il maîtrise bien, et a par exemple choisi l'entraîneur, Baup, en fonction de sa compatibilité avec Anigo.


Maintenant, certains de ces transferts peuvent lui revenir en pleine gueule: il a un intérêt a ce que Thauvin soit un succès par exemple, parce que vu le bras de fer, la tempête médiatique et la somme du transfert, ça sent la poudre...
Que fait Hank avec Labrune?
HS mais il y a un vrai problème avec le bouton envoyer, si So foot pourrait faire quelque chose pour que les loosers, dont je fais partie, puissent éviter de se ridiculiser;
Pascal Pierre Niveau : Loisir
Pourquoi attendre la fin de la saison pour juger son boulot ?

Il a su répondre aux besoins de l'équipe pour ce début de saison, de bonifier le secteur offensif avec des recrues de qualités pour la L1 et surtout renforcer la récupération au milieu de terrain.

Maintenant, la mayonnaise, c'est à Baup de secouer le fouet pour qu'elle prenne.

Ensuite, les aléas des saisons, le mercato d'hiver où je vois bien un Ayew se barrer, les blessures, ce n'est plus de son ressort.

Il a fait le taf avec des moyens limités pour que l'OM se qualifie sur le papier en LDC.
Il me casse Laburne quand même ce type...même si le mercato olympien n'est pas trop mal (enfilade Thauvin mis à part...(je parle deu prix hein)).

PS: oui LA burne... car Anigo m'avait déjà pété l'autre ces dernières saisons.
A son arrivée, tout le monde du foot, en particulier les marseillais, lui a chié à la gueule. Un vieux beau, Parisiens (alors qu'il est du Centre et pas de Paris), dont tout le monde mettrait sa main à couper (alors que personne ne sait) qu'il s'envoit la Blonde, ben forcément c'est un tocard.

Clairement, depuis 6 mois, ce mec fait un super boulot. Mais c'est insuffisant aux yeux de tous ceux pour qui "c'est forcément un tocard". Ces 6 très bon mois, ça lui donne juste le droit d^'être re-jugé, de repartir de zéro en termes de perception.

pourtant, comme très bien dit au dessus, nul besoin d'attendre pour juger: sa gestion de la fin d'année passée et du mercato sont excellentes. "Attendons la saison pour juger"? Mais pour juger quoi? Tout ce qui était de son ressort est déjà fait et bien fait, maintenant c'est à Baup de réussir.

Ce mec va-t-il réussir à l'OM? Pour l'instant il a très bien réussi ses 12 premiers mois. La suite on en sait rien, mais c'est déjà pas mal. Et l'article le souligne bien: il s'est mis des coups de pied au cul et s'est imposé de changer pour y arriver.

Tout ça ne garanti en rien qu'il va réussir cette année ou les suivantes, mais s'il y a bien une chose qu'il a mérité, c'est que les suiveurs du foot, et les marseillais en particulier (j'en suis un), reconnaissent qu'il n'a rien d'un tocard.
En regardant la fiche du monsieur, j'ai enfin compris pourquoi il a mis 15 millions pour ce Thauvin.

Il voulait un pote orléanais à Marseille c'est tout.

Voilà, je pense avoir apporté quelque chose de très intéressant. Salut !
Merci Mr Canuti de ne pas se tromper quand on poste un article !!! celui là c'était pour le site officiel de l'OM pas pour so foot ^^

Ca va vite dans le foot quand même... y'a quasiment un an, Labrune était wanted à Marseille parce qu'il avait rigolé lors de la débacle face à l'OL...
gros coup de poker tenté par labrune en investissant beaucoup d'argent sur de trés jeunes joueurs et seul l'avenir pourra dire si c'est un coup gagnant ou pas.
j'espère juste qu'il a prévu qu'une non qualification en ldc était toujours possible et qu'en cas de coup dur le club ne se retrouve pas dans la situation de la saison dernière parce que des 2ème place inespérée avec des effectifs restreint ça n'arivera pas à chaque fois.
Il ne faut pas se tromper mais Labrune et la blonde y a que SoFoot qui la faisait celle la...
Jean-Bonbeur Niveau : CFA2
Je comprends pas comment Marseille peut sortir 50M€ alors qu'ils étaient apparement en dèche de tunes au mercato d'hiver. Surtout que payet doit pas couter une broutille en terme de salaire.
Personne n'est parti, alors oui il ya la participation en Champions, mais d'ou il sort 50M€ ?
GenzoLloris Niveau : DHR
L'OM "Juste derrière" PSG ? http://www.lfp.fr/ligue1/classement#sai … 38&cat=Gen

On parle bien de 12 points d'écarts et d'une différence de 40 buts (+46 pour le PSG, +6 pour l'OM).

N'étant pas fan hardcore de l'OM mais appréciant cette équipe la plus constante du championnat français avec l'OL

Espérer de nouveau atteindre le podium à coup de 1-0 toujours chatteux est signer l'arrêt de mort du club. Je plussoie sur le magnifique mercato comparé à l'effectif mince comme du papier à cigarette de la saison dernière (je prie pour les medias étrangers n'aient pas hurlé de rire en voyant le 2eme de France prendre un chauffeur-livreur en surpoids pour jouer les utilités même le temps d'un seul match) et sans aucun joueur-cadre pillé de surcroît.

Seule ombre au tableau Thauvin qui a coûté 15M soit 5 M de plus que Payet (on parle d'un vrai A de l'équipe deFrance qui a empilé passe dés et buts en championnant depuis 5 saisons). S'ils attendent d'en faire un hazard bis afin de le vendre 50M à une grosse écurie européenne dans 2 saisons, c'est une sacré gageure vu comme il doit être fiché auprès de ces dernières pas connes pour l'affaire Lille. Bref, cela sent le flop à plein nez...
bentamaman Niveau : DHR
Ce mec à déjà notre respect, quand t'annonce en tant que prés de l'OM une année de transition sans tunes, sans recrutement, avec 13 joueurs pour boucler le championnat, et que tu finis deuxième au milieu des psychodrame et des traditionnels perquisitions...

C'EST JUSTE LA GRAND CLASSE !!!!
@ Jean Bonheur: Comment l'OM a-t-il trouvé 50 millions

C'est simple: au sortir de la dernière saison de Deschamps, l'OM est au fond du trou financièrement. Labrune démarre alors une politique de réduction drastique des dépenses, mais table quand même (et il l'annonce) sur de bons résultats.

Donc il budgete que l'OM finira 5ème, imagine le Chiffre d'affaire que cela rapportera, et réorganise violemment la masse salariale du club afin d'atteindre l'équilibre budgétaire pour la saison.

Sauf que finalement, l'OM fini 2ème, et se qualifie directement pour la ligue des champions, soit une rentrée d'argent non provisionnée de près de 30 millions de droits TV (écart entre ce que touche un second qui va en Champion's et ce que touche un 5ème). De plus, l'OL étant reversé en Europa, les autres français en CL voient leurs droits TV encore augmenter, soit 4/5 millions de plus.

par ailleurs, l'an passé l'OM avait budgété des recettes Stade + Merchandising (maillots, goodies du club) basses, notamment à cause des travaux du stade et du peu d'engouement suscité par une saison annoncée "de transition". or cette année, travaux à moitié finis + Champions league, l'OM peut naturellement prévoir dans son budget des recttes Stade+Merch supérieures à l'an passé.

Au total tu as effectivement grosso merdo ce que l'OM a dépensé cette année en transferts + salaires (sauf que la masse salariale de l'OM n'a pas augmenté cette année) PLUS sans doute une provision gardée sous le coude pour gérer un éventuel décalage en fin de saison entre la place finale budgétée par l'OM (surement 3ème) et la réalité. Donc on peut imaginer que l'OM a encore quelques millions sous le coude, mais les garde pour l'hypothèse d'une saison moins réussie que prévue.

Voilà voilà
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
20 33