Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options

Labrune explique le mercato de l'OM

Modififié
Après 4 journées de Ligue 1, l'OM est seul en tête du championnat. Une sacrée performance, surtout si l'on observe de plus près le mercato olympien, loin d'avoir renforcé l'effectif. Une vaste opération de dégraissage qui a été fatal à certains cadres, mais qui, selon Vincent Labrune, était nécessaire. Le président marseillais est revenu sur la stratégie estivale menée par le club auprès du Parisien :

« Il fallait aller dans le sens de l’histoire. En Ligue 1, en face des dépenses, on n’arrive plus à accumuler assez de recettes. Depuis le départ de Lucho en janvier, on a ramené la masse salariale de 87 % du budget à moins de 70 %. La somme des transferts et salaires des trois derniers entrants ( à savoir Lucas Mendes, Barton et Abdallah) et celles des trois derniers sortants (Azpilicueta, M’Bia et Diarra) permet de réaliser 20 millions d'euros d’économies. »


Selon lui, ces ventes n'ont pas affaibli la formation, puisqu' « on a réussi à préserver la colonne vertébrale de l'effectif et la compétitivité de l’équipe en conservant Steve Mandanda, Nicolas NKoulou, André Ayew, Mathieu Valbuena et Loïc Rémy. » Reste à voir si la tactique paiera sur la durée. AP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 3 heures Une amende de 2250 euros pour Lampard 8 il y a 9 heures GRATUIT : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions
il y a 10 heures Pochettino compare l'expérience à des vaches devant un train 27 il y a 10 heures Infantino contre les matchs de Liga aux USA 28