La violence dans les stades anglais en progression

Modififié
0 13
Non, le phénomène des hooligans en Angleterre n'appartient pas au passé.

Le ministère de l'Intérieur anglais a révélé, mercredi, les chiffres concernant la violence dans les stades. Toutes divisions confondues, plus de 2000 arrestations liées au football ont eu lieu lors de la saison 2015-2016, ce qui représente une augmentation de 1% par rapport à l'an passé. Une première depuis trois ans.

Parmi les mauvais élèves de Premier League, on compte Arsenal, Manchester United et Newcastle avec respectivement 60, 57 et 52 arrestations, mais le bonnet d'âne revient à Manchester City et ses 66 interpellations. Le ministère anglais a aussi présenté le nombre d'interdictions de stade par club : proportionnellement, c'est Newcastle qui est en tête de ce classement devant Chelsea et West Ham.

Les supporters de Newcastle peuvent se réjouir, pour une fois, ils sont en tête de quelque chose. CP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

On connaît les motifs de ces arrestations ? Sont-ce des faits "mineurs" ou des actes de vandalisme et de violence ?

Je me rappelle qu'un supporter du PSG avait été récemment interdit de stade pour avoir arboré une écharpe d'un groupe dissous. Ça compte comme une interdiction, mais vlà le motif...
La chute n'est pas des plus réussies quand on sait que Newcastle domine actuellement (et plutôt largement) son championnat. Ok c'est le Championship mais ça serait la 28è division de district ils domineraient tout de même...
Jean-Michel Footix Niveau : District
C'est vrai, personnellement je vois plutôt qu'Arsenal rate encore un titre mais reste bien classé.
1 réponse à ce commentaire.
Effectivement, hausse des arrestations ne veut pas forcement dire hausse de la violence. S'il y a plus de controles, ou plus d'arrestations pour des motifs qui etaient toleres dans le passes, ca ne veut pas dire que la violence a augmente.
Bitedamarage Niveau : CFA
Je pense que la seule solution est d'augmenter de nouveau et de façon drastique le prix des places !
Pour ManU, il y a une explication.
Mettez vous à la place des supporters et dites vous que LVG entraîne votre club de coeur et qu'il a signé Marcos Rojo.

Et 57 arrestations seulement ? Moi je dis bravo pour le sang froid des mecs.
louloulaloutre Niveau : Loisir
Il ne faut pas confondre arrestation et délit, étant donné que le jugement des forces de l'ordre vis-à-vis des infractions et subjectif. Toute arrestation n'est par conséquent pas synonyme de hausse de violence
1 réponse à ce commentaire.
 //  18:00  //  Aficionado de la Thaïlande
Des hooligans de City et d'Arsenal...? pas les clubs les plus chauds je dirais. Faudrait comme d'hab voir ce qui se passe dans les divisions inférieurs pour en parler.
Au Parc t as eu pas mal d'interpélations bidons depuis le plan Leproux, avant du laxisme, donc on va en déduire que le Parc est plus dangereux maintenant ?
Mais quelle brève de me*de.
Il y a 1% d'arrestations en plus, pas un mot pour savoir s'il y a plus de violences et l'auteur te ponds la phrase, dans le plus pur style journalistique, "Non, le phénomène des hooligans en Angleterre n'appartient pas au passé"
Le mec a dû juste relire la brève AFP et taper sa brève, sans même voir les chiffres du ministère de l'Intérieur
Eomer fils d'Eomund Niveau : CFA2
C'est beau quand tout le monde est d'accord.
On est a peu près tous d'accord pour dire que les chiffres ne veulent rien dire alors qu'il n'y a aucun journaliste (en tout cas de très faibles chances) parmi nous.

A côté de ça la phrase de journaleux de merde du style "La violence du hooliganisme n'appartient pas au passé" fait tellement tâche...
Vu le prix des places tu m'étonnes qu'ils soient un peu tendus
sequane77 Niveau : DHR
Nouvelles violences nouvelles hausse des prix des billets nouvelles violences nouvelles hausses des... c'est un cercle vertueux en fait.
1 réponse à ce commentaire.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 13