En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Palerme-Juventus (0-1)

La Vieille Dame se tape un timide Palerme

Dans une rencontre riche en coups bas, la Juve est allée chercher les trois points en Sicile, face à des Palermitains clairement impuissants.

Modififié

Palerme 0-1 Juventus

But : Goldaniga (CSC, 49e) pour la Juve

De tous les adversaires que la Juventus a l’habitude de maltraiter depuis bientôt six ans, Palerme demeure sa victime préférée. La dernière fois que les Siciliens ont pris des points face aux Turinois, c’était en 2011, époque Pastore, Miccoli et Sirigu. Par la suite, Bianconeri et Rosanero se sont affrontés huit fois. Pour huit victoires de la Vieille Dame, avec dix-sept buts marqués et zéro encaissé. C’est mathématique : s’il n’y a jamais deux sans trois, il n’y a logiquement jamais huit sans neuf. Cette fois-ci, la victoire n’a pas été flamboyante ni même facile, mais elle permet au leader de s’asseoir davantage sur un trône qu’il a fraîchement repris.

Shine bright like a Diamanti


Seuls trois changements sont réalisés par Max Allegri par rapport à l’équipe victorieuse mercredi soir face à Cagliari. Notamment Mario Mandžukić, qui fait son retour dans le 11 de la Juve. Les Palermitains rendent l’entame de match très tendue, en se montrant durs sur chaque duel. Ça se chauffe et se frotte front contre front, avant que M. Valeri ne vienne mettre de l’ordre en distribuant trois cartons jaunes lors des neuf premières minutes. Entre deux béquilles et semelles sur les chevilles, les Bianconeri se mettent à jouer au foot. Mario Lemina, l’ancien Marseillais titulaire pour la seconde fois de la semaine, se crée la première grosse opportunité, mais bute sur Posavec, après un intelligent décalage de Higuaín.

Mis à part cette action, la Juve a du mal à développer du jeu et trouver ses attaquants. Si bien que Dani Alves et Pjanić sont obligés de multiplier les longues transversales pour chercher leur duo d’avants-centres, qui trime pour mettre en danger le jeune gardien palermitain. En revanche, derrière, le bloc de la Juve n’a aucun mal à repousser les maigres assauts de Palerme. Hormis quelques belles inspirations d’Alessandro Diamanti, rien n’inquiète la défense du champion en titre. À vrai dire, Paulo Valeri s’impose comme l’homme de cette première mi-temps avec six cartons sortis et une petite quinzaine de fautes sifflées.

Goldaniga in Palerme


Durant la pause, il y a fort à parier qu’Allegri a insisté sur le fait de ne pas tomber dans le jeu de nerfs imposé par Palerme, où l’objectif est de faire sortir les joueurs de la Juve de leurs gonds. Les Bianconeri refont donc leur apparition sur la pelouse du Renzo Barbera avec des esprits quelque peu tranquillisés. C’est bien connu : la chance sourit aux apaisés. Après une longue séquence de possession des visiteurs sans trouver la faille, Dani Alves tente sa chance de loin. Sur la trajectoire, Goldaniga ne trouve rien de mieux à faire qu’une aile de pigeon. L’inspiration relève du génie, la finition d’un vrai goleador. Posavec est battu, Goldaniga abattu : le pauvre défenseur s’est trompé de sens et vient d’offrir un but à l’adversaire.


Dès lors, la Juve laisse venir Palerme pour mieux lui asséner un coup de poignard fatal. Mais le portier sicilien ne semble pas du même avis et claque des parades à la moindre incursion turinoise. De l’autre côté, face à un tel niveau de concentration et d’intelligence de la part de la défense de Buffon, les attaquants rosanero restent incapables de créer une brèche ou même un décalage intéressant. Pépère, la Vieille Dame file vers sa cinquième victoire en championnat en six sorties. Palerme se rapproche quant à elle périlleusement de la zone rouge.

  • Résultats et classement de Serie A
    Retrouvez toute l'actualité de la Serie A

    Par Eddy Serres
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    vendredi 16 février 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3
    Hier à 16:48 Les maillots du PSG floqués en mandarin 17 Hier à 12:17 La panenka ratée de Diego Castro en Australie 16 vendredi 16 février Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement vendredi 16 février Suivez SoFoot.com sur Facebook
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    vendredi 16 février Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 6
    À lire ensuite
    Lecomte écœure l'OL