Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Juventus-Bologne (3-0)

La Vieille Dame a encore la dalle

Mise sous pression par les victoires de tous ses adversaires directs hier et cet après-midi, la Juve a répondu par un joli succès 3-0 contre Bologne. Son duo argentin s'en est chargé avec un doublé d'Higuaín et un péno de Dybala.

Modififié

Juventus Turin 3-0 Bologne

Buts : Higuaín (7e et 54e) et Dybala (41e sp) pour la Juve

Auraient-ils passé un pacte pour contredire les mauvaises langues concernant le prix de leur transfert et leurs prestations pas toujours au rendez-vous ? C’est en effet la troisième fois cette saison que Pjanić offre une passe décisive à Higuaín, histoire de prouver une complicité plus évidente qu’on ne le pense. Cette fois, le Bosnien dégaine un savoureux petit piqué que l’Argentin transforme d’une reprise de volée. C’est le premier but d’une rencontre que la Juve remporte sans forcer afin de maintenir la distance avec tous ses poursuivants directs (+4 sur la Roma). La défaite en Supercoupe d’Italie a été digérée et elle a même provoqué une réaction d’orgueil. Non, les Zèbres ne sont toujours pas rassasiés.

Un remontant pour Dybala


Roma, Napoli, Lazio, Milan, Atalanta et Inter vainqueurs (dans la souffrance), la Vieille Dame n’a pas le droit à l’erreur face à Bologne, par ailleurs dernier adversaire contre lequel elle a obtenu un score de parité, il y a presque un an. Allegri confirme le 4-3-1-2 et titularise enfin Dybala. Asamoah aussi fait partie du onze de départ à la place d’Évra, annoncé sur le départ (Valence ? Man U ? CEO d'Instagram ?). La Juve renifle le match piège et prend direct les devants, Oikonomou sauve d’abord un but tout fait de Khedira avant qu’Higuaín n’ouvre le score dès la cinquième minute. Comme souvent cette saison, la formation turinoise est trop superficielle après l’ouverture du score et s’expose. Or, hormis une frappe du gauche de Krejčí qui aurait mérité meilleur sort, on est beaucoup plus proche du 2-0 que du 1-1. En effet, Higuaín ne cadre pas une tête du point de penalty, tandis que Mirante dévie en corner une belle tentative de Marchisio des vingt-cinq mètres. Absent de marque, Dybala, peu incisif et coupable de nombreux ballons perdus. Le penalty obtenu par Sturaro (faute d’Oikonomou) arrive à point, la Joya le transforme et retrouve le sourire. À 2-0 à la mi-temps, le quintuple champion d’Italie va peut-être enfin jouer libéré, se dit-on.

26 à la suite !


En réalité, les Turinois étrennent un arbre de Noël (Dybala au niveau de Pjanić) qui pourrait être une solution durable. Tous au service du Pipita donc, qui doit soigner sa feuille de stats. Et ça marche ! Lichtsteiner, après un une-deux long format avec Khedira, centre pour Higuaín qui, esseulé au second poteau, trompe le portier adverse d’une tête piquée. Et de douze pions pour le Brestois bien décidé à conserver son sceptre de capocannoniere (Icardi n'est plus qu'à deux longueurs). Cuadrado est le premier à se lever du banc de touche et il est à l’origine d’un contre rondement mené, mais salement conclu par Dybala. Le Colombien est rejoint par Mandžukić (Pjanić puis Higuaín sortent). Les Rossoblù font maintenant de la figuration et observent leurs adversaires vendanger les balles de 4-0. Du coup, Allegri en profite pour faire commencer le général Rincón, arrivé du Genoa il y a quelques jours pour apporter du muscle dans l'entrejeu. On en restera là avec ce 26e succès de rang à domicile, nouveau record all-time de la Serie A. Petit lot de consolation pour Bologne, à l'origine (en octobre 2015) et à la conclusion (pour le moment) de cette série historique.


  • Résultats et classement de Serie A
    Retrouvez toute l'actualité de la Serie A

    Par Valentin Pauluzzi
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 14:36 Euro Millions : 138 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
    Hier à 16:58 Neymar lance son propre jeu de foot 72 Hier à 14:14 La statue de Falcao 29 Hier à 14:13 Un Ballon d'or créé pour les femmes 44
    Partenaires
    Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible
    Hier à 10:52 Zlatan aide le LA Galaxy à stopper sa mauvaise série 5