Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 44 Résultats Classements Options

La vie sans Jérôme Boateng

Blessé aux adducteurs vendredi soir, Jérôme Boateng sera indisponible pendant au moins trois mois. Une nouvelle qui inquiète profondément le Bayern, devenu hyper dépendant de lui ces deux dernières années. À quelques semaines d'affronter la Juventus, l'avenir s'assombrit légèrement pour les Bavarois.

Modififié
Il n'y avait qu'à regarder le monde qui attendait Jérôme Boateng, ce mardi, à la sortie du cabinet du Dr. Müller-Wofhart pour comprendre à quel point l'Allemagne s'inquiète pour son défenseur-star. Rarement la blessure d'un joueur aura autant fait la une des journaux. Et pour cause, tout le pays sait que sans le natif de Berlin, le Bayern et la Nationnalmannschaft ne sont plus les mêmes. Si souvent décrié après la Coupe du monde 2010 pour sa lenteur et son style un brin rugueux, Boateng est devenu, depuis le triplé de 2013, un élément essentiel de la machine bavaroise. Sous Guardiola, celui qui culmine à 1,92m a gagné en tout. Un peu à l'image de Gerard Piqué au FC Barcelone, qui avait tant progressé au contact de Pep. « Guardiola est le premier coach à m'avoir vraiment appris qu'un défenseur était aussi important pour placer une attaque » , a récemment avoué Boateng dans les colonnes de la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Une éducation qui a transformé le défenseur devenu donc l'un des membres les plus importants de la mise en place du jeu du Bayern, - l'entraîneur catalan l'appelant même son « quarterback  » . Dès lors, il est plus facile de comprendre pourquoi, vendredi soir, lorsque Jérôme Boateng a demandé à être remplacé, la mine de Pep n'était pas celle des meilleurs jours. Car lui sait mieux que personne que le numéro 17 du Bayern Munich est bel et bien le meilleur défenseur du monde, et que ces quelques mois sans lui risquent d'être très compliqués. Et comme le dit Philipp Lahm : « Il n'y a pas de blessure plus amère, elle risque de nous faire beaucoup de mal. »

Qui pour le remplacer ?


Passé le choc, la difficulté pour le Bayern va donc être de remplacer Boateng. Holger Badstuber, qui revient juste de blessure, a certes effectué un bon match vendredi soir face à Hambourg, mais il reste très fragile, tant physiquement que psychologiquement, après trois années passées à l'infirmerie. Par ailleurs, Javi Martínez semble le joueur le plus à même d'accompagner Badstuber au sein d'une défense à 4 ; mais lui aussi a la fâcheuse tendance à passer beaucoup de temps chez le médecin. « Tous les défenseurs centraux que nous avons connaissent souvent des rechutes  » , a résumé vendredi soir Philipp Lahm au micro de Sky. Mehdi Benatia étant indisponible jusqu’en février, Guardiola ne dispose pas de beaucoup de solutions. Xabi Alonso, qui a joué à ce poste contre Leverkusen lors de la phase aller, peut dépanner. David Alaba aussi. Mais aucun n'a le bagage purement défensif de Boateng et, surtout, aucun n'a sa taille ni son impact physique. Ce casse-tête arrive au pire moment pour Pep, le Bayern ayant un programme très chargé, avec notamment les 8es de finale face à une Juventus Turin de plus en plus impressionnante en championnat. Pour l'instant, le Bayern semble, selon le magazine Kicker, peu enclin à recruter un nouveau défenseur. Mais peut-être sera-t-il finalement obligé de le faire. En effet, Boateng doit passer de nouveaux examens cette semaine. Si un tendon est réellement touché, comme certains journalistes proches du Bayern le disent, son indisponibilité pourrait courir jusqu'à l'Euro.

L'Euro sans Boateng ?


Car finalement ce qui inquiète le plus outre-Rhin, c'est la possibilité de voir une équipe nationale sans Boateng en France. Pendant les phases de qualification, il a été (avec Thomas Müller) le joueur le plus régulier, pendant qu'une bonne partie de l'équipe, et en particulier ses copains de la défense, se tournaient les pouces. Son absence, Joachim Löw ne l'imagine même pas. « Jérôme est un battant, un vrai pro, il sera là. Je crois en lui » , a-t-il déclaré lundi. Pour l'instant, le défenseur aurait déjà commencé à suivre des séances d'infiltration pour l'aider à guérir plus vite. Mais ce traitement préconisé par l'ancien médecin du Bayern peut être à double tranchant. Là où il avait fonctionné sur Sami Khedira en 2014, il avait échoué sur Franck Ribéry à la même époque. Oliver Bierhoff, manager de l'équipe d'Allemagne, s'est dit très inquiet lundi lors d'une réunion de la DFB. « Jogi » a jusqu'au 31 mai pour donner sa liste. D'ici là, le sélectionneur va sans doute lui aussi se pencher sur des solutions de rechange. Sachant qu'il en possède encore moins que Pep Guardiola. Une défense centrale composée de Benedikt Höwedes (lui aussi blessé pour le moment) et Mats Hummels semble en effet être la seule possibilité. En quelques jours, la blessure de Jérôme Boateng aura donc plongé deux entraîneurs dans un état pré-dépressif. Pas mal pour un mec soi-disant moins fort que Sergio Ramos ou David Luiz.

Par Sophie Serbini
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:11 Premier League : le mercato estival fermera encore plus tôt 4

Le Kiosque SO PRESS

Hier à 14:25 Ronaldo se balade en trottinette électrique et risque une amende 29
Partenaires
Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 11:53 Le but pas vraiment fair-play d'une joueuse ouzbèke 31