1. //
  2. // Gr. C
  3. // Irlande du Nord-Allemagne

La vie de Zak

C'est l'histoire d'un cadeau d'anniversaire qui a provoqué le délire émotionnel d'un gosse. Il y a une semaine, à la veille d'un Ukraine-Irlande du Nord prévu à Lyon, un père de famille nord-irlandais offrait des places à son fils pour la rencontre. La vidéo de sa réaction a cassé les cœurs, dont celui du buteur de la sélection, Kyle Lafferty.

64 4
D’un côté, il y a le terrain. Un pays qualifié pour le premier championnat d’Europe de son histoire, sorti en tête de son groupe de qualifications devant la Roumanie et la Hongrie, historiquement divisé mais plus que jamais uni. Depuis son arrivée en France, l’Irlande du Nord impressionne. Elle fascine aussi par la folie de son peuple et ses résultats probants. Mardi soir, contre l’Allemagne, les hommes de Michael O’Neill tenteront de gratter une place en huitièmes après une victoire surprenante contre l’Ukraine (2-0) jeudi dernier. L’histoire à portée de main, donc. Sur l’autre face, il y a les images. Celles de la Green and White Army, des chants pour Will Grigg, du vieux Niall McGinn qui craque au cœur du Parc OL, de ce supporter qui a perdu son portable pour célébrer le but, de Sweet Caroline, de la fan zone de Belfast. Et surtout l’histoire d’un père, Richard, et des larmes de son fils Zak qui ont fait craquer l’Irlande du Nord. Jusque dans les veines du buteur Kyle Lafferty.

Youtube

« Un enfer de garder aussi longtemps le secret »


La vidéo ne dure qu’une cinquantaine de secondes, mais a été immédiatement publiée sur la page Facebook des supporters nord-irlandais, GAWA Caravan in France 2016. La scène, elle, date du 15 juin dernier, veille de l'Ukraine-Irlande du Nord prévu à Lyon. On y voit Zak McGall, dix ans, originaire de Ballymena, exploser en larmes alors que son père vient de lui offrir des places pour la rencontre. « J’avais prévu de lui faire cette surprise depuis plusieurs mois. Mon objectif était de lui offrir pour son anniversaire, donc je m’y suis pris dès l’ouverture de la vente des billets en janvier. En attendant d’avoir la confirmation, j’avais peur d’être obligé de l’emmener simplement à la fan zone de Lyon. Et on a eu la validation en février. Sincèrement, ça a été un enfer de garder aussi longtemps le secret » , explique Richard, père et entraîneur de l’équipe de Zak où le gamin joue ailier gauche. Richard : « Le foot est une grosse partie de nos vies. Moi, je jouais gardien de but, mais lui a préféré le terrain ! » Alors le 15 juin au soir, Richard et Zak filent à l’aéroport de Belfast pour rejoindre au plus vite Lyon. Il est 19h30.

Le FaceTime de Lafferty


Interrogé par la BBC, Zak explique avoir cru au départ « à de l’argent en regardant l’enveloppe avant de comprendre qu’il s’agissait de billets pour un match de l’Euro » . Richard, lui, raconte : « C’est clairement l’une des plus grosses émotions de ma vie. C’est finalement assez difficile de décrire ce que l’on vit dans ces moments-là. » Reste que les supporters nord-irlandais rencontrent alors Richard et Zak et décident de raconter l’histoire. Le buzz est immédiat et, alors que la famille est rentrée à Belfast, Richard reçoit des messages sur son compte Facebook. Touché, Kyle Lafferty, l’attaquant titulaire de la sélection nationale, a décidé d’offrir une deuxième surprise à Zak. « J’ai reçu plusieurs messages de sa part. Au départ, il voulait organiser un FaceTime le samedi, mais l’équipe était en pleine préparation, donc on a organisé ça plus tard. Il y avait aussi Steven Davis, Aaron Hughes et Josh Magennis. C’était assez incroyable » , raconte Richard.


De retour à la vie « réelle » , Zak garde un gros souvenir de son passage en France où il a vécu la première victoire de l’Irlande du Nord dans l’histoire d’un championnat d’Europe. Son père, lui, confie « croire en la suite. L’Allemagne a plus de grands joueurs, mais on s’en tape. On peut au moins gratter un nul » . Au final, tout est maintenant possible alors que la famille a déjà prévu de revenir en France pour les vacances où ils ont l’habitude d’aller dans l’ouest du pays. McGall's on fire.

Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

cedoukeita Niveau : DHR
adviendra un temps ou seul les gens qui se sont fait prendre en photo ou vidéo dans des situations procurent des émotions auront droit à de petit aventages et privilèges de la part des puissants. ah c'est déja le cas ?!...
TheGoatKeeper Niveau : National
 //  10:26  //  Amoureux de Lyon
C'est con, c'est simple, c'est beau: C'est le football.
Ca fait toujours plaisir des petites histoires comme ça... Cool !
C clair. L'enfant a eu son cadeau et il est super heureux. Pourquoo en remettre une couche derrière ? C complètement con
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
64 4