En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. // CM 2018
  2. // Qualifs
  3. // Italie-Albanie

La vie après Gigi

Toujours aussi infranchissable malgré les années qui passent, Gianluigi Buffon a longtemps été l'arbre qui cache la forêt d'une génération de gardiens italiens incapables de s'imposer dans les plus grands clubs du continent. Mais ça, c'était avant le phénomène Donnarumma, et la promesse Alex Meret, respectivement 18 et 20 ans, qui déboulent à toute vitesse en Nazionale.

Modififié
Après lui, le déluge. Vingt ans sous le maillot azzurro, 167 sélections et un titre de champion du monde. En Italie, Gianluigi Buffon est un monstre sacré qui a tué dans l’œuf toute concurrence au poste de portier attitré de la Nazionale. Mais alors que les années passaient, la Botte attendait toujours l'élu qui serait apte à suppléer Gigi dans les bois de l'équipe d'Italie. Puis Giampiero Ventura a pris la tête de la sélection, qu'il a rajeunie aux quatre coins du terrain. Y compris dans les buts, où une nouvelle génération de gardiens pourrait bien s'affirmer à la hauteur du défi posé par la succession du mythique portier de la Juventus.

D'un Gigi à l'autre


Il y a d'abord le surdoué et héritier désigné de Buffon, prédestiné à récupérer le trône de son aîné, au point d'avoir le même prénom que le gardien de la Nazionale. Gianluigi Donnarumma a 18 piges, quasi deux saisons de Serie A en boîte dans les cages de l'AC Milan et déjà un bon paquet de sauvetages miraculeux à son actif. S'il ne s’est pas encore frotté au très haut niveau de la Ligue des champions, il s'est illustré cette saison en rendant trois copies virtuoses face à la Juventus en championnat et en Supercoupe d'Italie.


Sa capacité à s'imposer dans les buts de l'équipe nationale apparaît désormais comme une évidence, y compris pour Buffon lui-même. Le portier de la Vieille Dame n’a d’ailleurs pas manqué de relever les nombreux parallèles qu'on peut tracer entre ses débuts et ceux du jeune prodige milanais : « Il peut faire une carrière remarquable... Le simple fait qu'il puisse assumer depuis ses seize ans le maillot du Milan et tenir le choc et la pression médiatique est un signe assez énorme. Il a aussi débuté un an plus jeune que moi : tous les signaux convergent dans la même direction, maintenant tout dépend de lui...   »

Tourner la page


L'avènement annoncé de Donnarumma en Nazionale semble préfigurer l'émergence d'une nouvelle génération de jeunes gardiens en équipe nationale. Pour affronter l'Albanie et les Pays-Bas vendredi puis mardi prochain, c'est Alex Meret, vingt ans seulement, qui a été appelé pour pallier le forfait du troisième gardien habituel, Mattia Perin. Un portier qui explose cette saison en Serie B, sous le maillot de la SPAL, actuel leader de la seconde division italienne. Un choix loin d’être anodin, qui tourne la page d'une génération de portiers qui n'a jamais su vraiment se montrer à la hauteur des espoirs qu'elle a pu susciter. Respectivement en difficulté à Osasuna et à la Lazio, Salvatore Sirigu et Federico Marchetti, numéro deux et trois de la Squadra Azzurra à l'Euro 2016, n'ont pas été convoqués pour les deux derniers rassemblements de l'équipe nationale. Signe que l'Italie n'a plus la patience d'attendre deux gardiens dont elle a longtemps espéré l'éclosion.


Régulièrement convoqués en sélection depuis 2010 et 2009, ni l'un ni l'autre n'ont su trouver la continuité nécessaire en club pour se donner une chance de rêver à un destin plus grand avec les Azzurri. Un attentisme dans le choix des portiers qui s’est révélé contre-productif selon Gianmatteo Mareggini, entraîneur des gardiens des sélections de jeunes italiennes : « Le problème en Italie, ce n'est pas le manque de talent au poste de gardien. C'est qu'on s'est reposé sur des gardiens qu'on a fait jouer trop longtemps. Pourtant la liste de jeunes portiers italiens qui font de très bonnes choses est longue. Il faut juste leur faire confiance. » Un message reçu cinq sur cinq par Ventura.

Le pari jeune de Ventura


Cette prime à la jeunesse dans les cages rejoint la stratégie que le sélectionneur italien a décidé d’appliquer à l'ensemble de la Nazionale. Car Giampiero Ventura est un vieux Mister (69 ans) qui n’a pas peur des jeunes. Peu après sa nomination à la tête de l'équipe nationale, il s'est offert une tournée des clubs de Serie A pour leur demander de responsabiliser plus de jeunes joueurs italiens dans le onze type : « Nous expliquons aux clubs qu'il leur faut miser sur les jeunes joueurs. C'est bon non seulement pour eux, mais aussi pour le football italien. » Avant de rencontrer les techniciens de Serie B pour leur faire aussi passer le message. Coïncidence ou pas, la Serie A a vu des entraîneurs comme Vincenzo Montella, Siniša Mihajlović, Simone Inzaghi ou Gian Piero Gasperini miser avec succès sur de jeunes Italiens dont le talent a explosé cette saison.


Parmi eux, Andrea Belotti, Roberto Gagliardini, Federico Bernardeschi ou encore Manuel Locatelli. Les trois premiers ont déjà intégré la sélection nationale, dont la dernière liste comprend 16 joueurs de vingt-cinq ans et moins. De quoi s'inscrire à contre-courant du discours aux tendances défaitistes d'Antonio Conte, qui estimait peu avant l'Euro 2016 que «   le foot italien traverse une période pas très heureuse, où nous avons des difficultés à faire émerger des talents qui puissent faire de grandes choses. » Ventura, lui, pense précisément le contraire : « Ces jeunes seront la pierre angulaire d'une Italie gagnante » , affirme-t-il. Donnarumma et Meret ont noté cette phrase dans leur petit carnet.

Par Adrien Candau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 48 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 128 Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 58
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18 dimanche 21 janvier La double fracture de McCarthy 4 dimanche 21 janvier Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 10 dimanche 21 janvier Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7