La valse de Mourinho

José Mourinho a entamé la danse de celui qui part. Entre Madrid, Chelsea et Paris la valse à trois temps peut commencer. Mardi soir en conférence de presse, le Mou a fait le premier pas. Ce matin à Madrid, c'est déjà la fin de l'amour.

Modififié
Être aimé par le monde entier est une tâche démentielle. Il faut apprendre en même temps à dévoiler et à dissimuler, à donner et à reprendre, à succomber et à résister. Parfois il y a bien des choses à se reprocher, des déclarations un peu trop enflammées, des comportements irrationnels, des doigts dans les yeux, des provocations et des mines plutôt renfrognées. Mais pour se maintenir sur le marché, il faut apprendre à entretenir ses amitiés électives sans pour autant fâcher ses dernières conquêtes. Mardi soir, dans la salle de presse de Santiago-Bernabéu, il y avait une odeur de fin de soirée. Le Real Madrid était éliminé pour la troisième fois consécutive de sa Coupe d'Europe. Florentino Pérez devra patienter encore au moins 365 jours pour soulever sa Décima. Le Special One, l'homme qui gagne à tous les coups, n'a pas trouvé la formule pour se défaire d'une équipe de gamins. Alors quand les micros sont branchés et que le monde attend une explication, José Mourinho dit tout et l'inverse de tout.

La mesure de l'amour

Le premier temps, c'est le temps fort. Souvenons-nous des belles choses et du temps passé ensemble. « Ces trois dernières saisons ont été très bonnes économiquement pour le club, parce qu'il est arrivé trois fois de suite en demi-finale et n'a donc pas eu à verser de primes de victoire. Le Real a retrouvé son prestige et est de nouveau tête de série. » Le premier temps de la valse est celui des souvenirs. Être éliminé en demi-finale de Champions League n'a rien de honteux. En trois saisons, il y en a eu, des joies : 1 Liga (avec double record de points et de buts), 1 Coupe et une Supercoupe. Ce n'est pas tout, certes. Mais ce n'est pas rien non plus. Le 17 mai pourrait être l'occasion d'accrocher le dernier titre de la saison. Une victoire en finale de Coupe contre le voisin Atlético serait l'occasion de célébrer une dernière nuit à coups de confettis et de doigts levés. Un Special One part en gagnant. Porto, l'Inter ou Chelsea lui doivent une statue. Il est temps qu'à Madrid, on prépare le marbre.

Puis vient le deuxième temps, celui du déséquilibre. Il faut rompre l'harmonie pour entamer la danse de celui qui s'en va avec une autre. C'est le temps des allusions et de la séduction. L'Espagnole exigeait une explication à cette élimination ou au moins une bonne raison d'en vouloir à quelqu'un. Au lieu de cela, elle a eu droit à une déclaration à sa rivale. Mourinho fait la cour à l'Angleterre en plein milieu d'une conférence de presse. Quand le reporter de Sky prend le micro, les yeux du Mou sont gourmands. Le journaliste encravaté pose la question de Chelsea. Mourinho abandonne l'espagnol comme une cavalière usée et passe à l'anglais. Son attitude change, son corps se détend, il regarde bien dans les yeux et prend son temps. Il redevient celui du début. La valse devient berceuse. Mourinho aime la même chose que tout le monde, après tout : « Évidemment j'aime être là où j'aime être beaucoup. » Certes. Sa voix s'adoucit. Il développe : « Je sais qu'en Angleterre, je suis aimé par les supporters, par les médias, qui me critiquent justement quand ils le doivent et me donnent du crédit quand je le mérite. Et je sais aussi que je suis aimé par quelques clubs. Spécialement un. » L'Espagnole n'en croit pas ses yeux. Sous son nez, Mourinho ose faire la cour à une autre. Les journalistes se regardent, incrédules. José en rajoute, toujours en anglais : « La situation en Espagne est un peu différente parce que certaines personnes me détestent. Certaines sont présentes ici.  » Mourinho quitte le Real parce qu'il veut être aimé inconditionnellement. L'Espagnole comprend. Elle est beaucoup trop exigeante.

L'amour et la violence

Alors, ce matin à Valdebebas, c'est le troisième temps de la valse. Celui de la fin de la mesure. Le Prince est venu pour conclure et dire les choses. Le beau, c'est lui : « Toshack, Di Stéfano, Arsenio, Capello, Heynckes, Hiddink, López Caro, García Remón, Del Bosque, Luxemburgo, Juande, Schuster... et Pellegrini. En 21 ans, 18 entraîneurs, 5 demi-finales et le mauvais, c'est Mou. » Le méchant, c'est l'autre : « J'aurais dû faire venir Diego López à la fin de la première saison.  » Les moches, c'est nous : « Vous n'arriverez pas à effacer ma Liga de tous les records. » Pour mieux partir, il faut bien mentir un peu. Le Barça est presque champion et c'est le Bayern qui l'a atomisé en Europe. Mais c'est Mourinho qui a vaincu l'Empire : « Je suis fier d'être l'entraîneur du Real Madrid qui a réussi à rompre l'hégémonie de Barcelone en Espagne. » Avant de déménager chez l'autre - l'Anglaise – le Mou promet l'amitié à l'Espagnole : « Je me réunirai avec le président et Jose Angel (Sánchez, ndrl). Pas seulement comme président, directeur général et entraîneur, mais aussi comme amis que nous sommes. » Mourinho lui souhaite bien du bonheur : « Quand je pars d'un club, je lui souhaite du bien. Je ne lui souhaite pas de mal. Si Madrid gagne un jour la Décima, ce sera toujours une grande joie pour moi.  » Mais ce sera sans lui. Dans quelques jours, son arrivée à Chelsea sera annoncée et le 1er juillet (selon The Sun) il y sera présenté officiellement. La valse de Mourinho est terminée. Le bal des cocus peut commencer.

Par Thibaud Leplat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 3
Même si Mourinho s'en va, on sent ça comme la fin d'une période délicieux en Liga, voir même au niveau européeen.

On se souviendra des classicos exécrable mais au combien intéréssant à regarder avec tellement d'enjeux, la période mourinho au real madrid a marqué l'histoire des classicos de mon point de vue, on a jamais vu autant d'électricité lors de ces matches durant cette période, venant même à déstabiliser les relations entre joueurs de la roja.

S'il est de retour à Chelsea, il y va pour terminer une "oeuvre" inachevée, objectif LDC !
Jack Facial Niveau : CFA
Note : 6
Il y a toujours un constat d'échec à revenir vers une ancienne conquête, non ?
Il a raison le José. Rien que pour ne plus avoir Casillas dans les pattes cela vaut le coup de retourner à Chelsea.
En tout cas, c'est la Liga qui sera perdante dans l'affaire.
Il ne manquerait plus que Ronaldo fasse aussi ses valises.
" j’aime être là ou j’aime être beaucoup "
C'est une phrase ça ?
Même en remportant cette fameuse Decima, le bilan de Mourinho au Real serait contrasté, de par ses frasques, ses attitudes, ses conflits (il manque la pique envers Casillas) ouvert avec les joueurs et une presse -plus qu'à son habitude- des plus racoleuse.

Son règne à la maison blanche sera marqué par cette difficulté -nouvelle-d'avoir vraiment tout son groupe uni pour un seul objectif, la victoire.

Un mauvais départ en Liga, méforme de joueurs clés, remise en question du professionnalisme de certains cadres, on a l'impression que José lui même a lâché prise, de par ses attitudes et son comportement au bord de la pelouse ou en conférence de presse.

Un mariage forcé ne pouvait que conduire à un divorce difficile.
le chelsea réal de la finale de la champions league 2014 entre le réal et chelsea serra vraiment cool a suivre
Message posté par taio
" j’aime être là ou j’aime être beaucoup "
C'est une phrase ça ?


"j'aime être beaucoup là où être j'aime" ou "Beaucoup j'aime être là où j'aime être" ou encore "j'aime beaucoup être là ou j'aime être"
Message posté par Jack Facial
Il y a toujours un constat d'échec à revenir vers une ancienne conquête, non ?


Si c'est pour mieux gagner, pourquoi pas. Par contre s'il se plante, ce sera chaud à gérer vu sa relation avec les médias.
got_feu_dami Niveau : National
Note : 3
Message posté par Jack Facial
Il y a toujours un constat d'échec à revenir vers une ancienne conquête, non ?


ça fait un peu genre t'es pas cap de pécho de la viande fraîche....

comme le disait l'autre...
"remettre un coup dans une ex --> mauvaise idée"
Chriswillow Niveau : Loisir
Mourinho laisse derrière lui une image assez calamiteuse à Madrid, et en Espagne plus généralement. Sa guerre ouverte avec le Barça, ses conférences de presse plus que limite, sa vindicte contre tous les corps arbitraux d'Espagne et d'Europe, sa crispation entrainant des gestes à bannir d'un terrain (le doigt dans l'oeil de Tito).
Il a pourris chaque clasico auquel il a participé, et a finis par se mettre à dos une partie des cadres de SON Real.

Malgré cela, il s'en sort avec un bilan sportif assez correct : il met fin à l'hégémonie du Barça (bilan positif sur l'ensemble des clasico), gagne une Liga avec la manière et fait des parcours plus qu'honorable en LDC.
J'attends de voir maintenant la suite pour ce Real, qui je l'espère saura rebondir après 3 ans, disons pas facile...
Chriswillow Niveau : Loisir
Message posté par got_feu_dami


ça fait un peu genre t'es pas cap de pécho de la viande fraîche....

comme le disait l'autre...
"remettre un coup dans une ex --> mauvaise idée"


+1 pour la citation d'Orelsan...
Il ne faut pas oublié d'où venait le Real avant l'arrivée de Mourinho.
Chriswillow Niveau : Loisir
@Jorgio94 : Oui, enfin arriver au Real avec Cristiano, Kaka, Benzema et Ozil dans la besace, ça aide, hein.
Note : 3
On a beau dire ce qu'on veut, Mourinho à Madrid c'est un échec pas de 10e Champion's League, 18 points de retard sur le Barça début Janvier(record), Ramos qui porte le maillot d'Özil, Jorge Mendes qui se promène dans coulisses du club, le doigt dans l’œil de Vilanova etc... Certes par rapport à Pellegrini, Schuster, Ramos ou Luxemburgo c'est beaucoup mieux et qu'il a affronté le meilleur Barça de l'histoire mais sa mission n'est pas remplit comme promis en 2010 donc il part c'est logique. Florentino Perez, Lorenzo Sanz ou Ramon Calderon ont viré des entraineurs du club pour moins que ça...
Message posté par conilas


"j'aime être beaucoup là où être j'aime" ou "Beaucoup j'aime être là où j'aime être" ou encore "j'aime beaucoup être là ou j'aime être"


En fait, Mourinho a surtout dit "J'aime être là où on m'aime"

La c'est plus propre
Qu'il ait replacé le Real au niveau européen, oui et non. Faut relativiser : sur les 3 ans, il a battu qui ? En élimination directe, je cite : Lyon, Tottenham, CSKA, APOEL, Galatasaray et... MU quand même, à l'arrache total. Ça inspire pas vraiment la terreur si vous voyez ce que je veux dire. Dès qu'il s'est retrouvé confronté à une équipe en forme (Bayern, Barça, Dortmund), il a perdu.

Il a eu tous les joueurs qu'il a voulu, il a usé de toutes ses ruses, il a viré tous les gens qui le faisaient chier*, il a fait plier un club historique et pour quels résultats ? Une liga et des trophées en bois ?
Stopper l'hégémonie du Barça ? Il n'a fait que l'interrompre puisqu'ils sont champions l'année suivante dans une liga où le Real n'a pas existé une seule seconde.

Revenons juste deux secondes sur le meilleur entraîneur du monde. Un grand tacticien, c'est sûr, c'est accepté de tous. Je dis pas que le Real était affreux à voir jouer. Par contre, il a pas évolué en 3 ans. Toujours la même idée, toujours la contre attaque : toujours les mêmes résultats en Europe. Et ça, c'est clairement sa faute.
Pep Pep Pep Pep Niveau : District
Hé mince, Vale tu as tout dit.

Par contre grand tacticien, j'aurais pas osé.
Message posté par vale
Qu'il ait replacé le Real au niveau européen, oui et non. Faut relativiser : sur les 3 ans, il a battu qui ? En élimination directe, je cite : Lyon, Tottenham, CSKA, APOEL, Galatasaray et... MU quand même, à l'arrache total. Ça inspire pas vraiment la terreur si vous voyez ce que je veux dire. Dès qu'il s'est retrouvé confronté à une équipe en forme (Bayern, Barça, Dortmund), il a perdu.

Il a eu tous les joueurs qu'il a voulu, il a usé de toutes ses ruses, il a viré tous les gens qui le faisaient chier*, il a fait plier un club historique et pour quels résultats ? Une liga et des trophées en bois ?
Stopper l'hégémonie du Barça ? Il n'a fait que l'interrompre puisqu'ils sont champions l'année suivante dans une liga où le Real n'a pas existé une seule seconde.

Revenons juste deux secondes sur le meilleur entraîneur du monde. Un grand tacticien, c'est sûr, c'est accepté de tous. Je dis pas que le Real était affreux à voir jouer. Par contre, il a pas évolué en 3 ans. Toujours la même idée, toujours la contre attaque : toujours les mêmes résultats en Europe. Et ça, c'est clairement sa faute.


Mourinho, c'est le mec qui a demandé à son Président, un certain nombre de joueurs mais qui ne les pas eus, parce qu'ils n'étaient pas assez bling bling.

Lors de sa première saison, il a demandé à avoir un troisième attaquant, un profil différent pour pouvoir s'adapter en fonction du match. Il a toujours des attaquants rapides, techniques et physiques mais il a besoin d'un déménageur. Jankauskas à Porto, Gundjhonsen (dans une moindre mesure) à Chelsea et un lituanien dont le nom m'échappe à l'Inter. Refus du Président qui dit qu'avec la Benz et Higuain + Ronaldo, ça doit suffire... Bon, on a vu les buts des deux premiers cette saison... Mine de rien Adebayor a fait le boulot la saison passée (et ça m'arrache les lèvres de le dire..)

Il a demandé Maicon, pour avoir un vrai latéral droit. Il a eu droit à Essien en prêt..
L'équipe n'est pas assez équilibrée et les postes n'étaient pas doublés comme il le souhaitait.

Il n'a pas fait de miracle mais personne n'en attendait. Au fond, on a tous envie de voir Barcelone chuter mais Mourinho se planter aussi. On aurait été heureux avec Pellegrini champion mais comme Malaga n'a pas d'histoire, de palmarès, on se serait plaint d'un nouveau riche....

Bref...

Mourinho ne cherche pas l'esthétique mais les résultats.. On lui a demandé de gagner des titres, il l'a fait. Mais comme il est dit plus haut, en générale, il y a une totale cohésion de ses équipes et la ça n'était pas le cas. Rappelons la deuxième saison de Chelsea où tous ses joueurs et le staff se sont rasés le crâne comme s'ils partaient à la guerre..... Demandez à Casillas de faire ça... Pas possible à cause de la pub Eden Shoulders.... J'avoue que Pepe, vaudrait mieux qu'il rerase...
Message posté par Chriswillow
@Jorgio94 : Oui, enfin arriver au Real avec Cristiano, Kaka, Benzema et Ozil dans la besace, ça aide, hein.


Kakà,, Benzema, Ronaldo étaient déjà au club.

Les cadeaux de bienvenus sont Di Maria, Khedira, Özil.

C'est juste pour chipoter, je rejoins Don Rina, son passage reste un échec.
Bah de toutes maniére "la décima" c'est tellement un objéctif improbable. T'as une chance sur 10 d'arriver en finale et de la gagner meme si t'as la meilleur équipe.

En tout cas le meilleur moment du mou à Madrid c'etait l'enchainement de classico en 2011. Yavais tout dans ces matchs les meilleurs entraineurs, les meilleurs joueurs, des enjeux de ouf, des déclarations tapageuses... Meme Guardiola d'habitude si calm a lever le ton a un moment. Bref depuis que Pep est parti c'est plus pareil.
il y a 1 minute Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) il y a 1 heure Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 2 il y a 2 heures Bagarre générale lors d'un match de charité 8
il y a 3 heures La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:45 Sergio Ramos acrobate en vacances 4 Hier à 13:31 Pogba marque en dabant 57 Hier à 13:11 Le central de Kansas met une bicyclette 5
Hier à 09:33 Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 8 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 18 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42