1. //
  2. // CAN 2015
  3. // Gr. B
  4. //
  5. // Tunisie/Zambie (2-1)

La Tunisie s'impose « à l'algérienne »

Les Aigles de Carthage n'ont pas séduit, n'ont tout simplement pas joué, mais ils ont gagné, après 70 premières minutes zambiennes ultra offensives, mais d'une inefficacité indicible. C'est dur pour les Chipolopolos.

Modififié
16 16

Zambie - Tunisie
(1-2)

E. Mayuka (58') pour Zambie , A. Akaichi (70'), Y. Chikhaoui (88') pour Tunisie.


Cruelle. C'est clairement le mot qui définit cette défaite zambienne face à des Tunisiens franchement pas bandants. Guère fringante depuis son unique victoire à la CAN 2002, la Tunisie se devait de se reprendre après son match nul fort décevant contre le Cap-Vert (1-1). La Zambie, folle gagnante de l'édition 2013, est, depuis, rentrée dans le rang, mais se présente avec une ligne d'attaque plutôt intéressante. Kalaba, Mayuka, Musonda, les « A » ont bien confirmé leurs capacités physiques : virevoltants, toujours en mouvement, ils ont néanmoins pêché du début à la fin à la finition. Tout bénef pour les Aigles de Carthage, la malédiction de l'ouverture du score se poursuit dans cette CAN.

La Zambie maladroite


Cela va devenir un rituel : à chaque deuxième minute des matchs de la Zambie, il se passe un truc. Contre la République démocratique du Congo, c'était un but de Singuluma. Contre la Tunisie, c'est une main de Sunzu dans son rectangle. Chance pour lui, il semblerait que cette fameuse deuxième minute soit bénéfique aux Zambiens, et l'arbitre ne siffle rien. Encouragés par ce coup du sort, les Chipolopolos se mettent en route vers le but adverse, la première tentative sur un centre de Musonda est dégagée par Mathlouthi, le tir de Singuluma vient lécher littéralement le poteau du gardien tunisien. Le match est plutôt agréable, les deux équipes doivent avoir compris que les matchs nuls, ça va un peu, mais pour se qualifier, il faut évidemment plus. Alors le Montpelliérain Jamal Saïhi tente la reprise de volée hors rectangle, mais c'est quand même fort mou.

Mou, ce n'est certainement pas le qualificatif que l'on pourrait donner aux deux charges que vont subir les Zambiens aux alentours de la demi-heure. Mayuka se prend tout d'abord un fameux tampon de Ben Youssef dans le visage, avant que le gardien Mweene ne se prenne un peu partout un Akaïchi lancé à toute vitesse. Pas de blessure - heureusement - ni de carton (car fortuitement). Kalaba s'en moque, il virevolte à droite à gauche, un petit dribble par-ci, une lourde frappe par-là, un tir crashé au petit rectangle, c'est actif, mais inefficace. Progressivement, sa Zambie prend le dessus sur les hommes de Georges Leekens, mais que c'est laborieux à la finition : malgré un axe défensif tunisien à la limite du pitoyable, Mayuka loupe deux fois le coche, l'inratable, le saint-frusquin à cinq mètres des buts.

La Tunisie frappe quand il faut


La deuxième période reprend sur un mode mineur, l'occasion d'apprendre que, dans l'ensemble de l'équipe zambienne, il y a 12 joueurs dont la première lettre du nom de famille est un M. Saisissant. La Tunisie ne propose rien, Ben Youssef est endormi par la chaleur, ce qui n'est pas le cas de Kalaba, le joueur du TP Mazembe danse au milieu de quatre défenseurs avant de centrer. C'est le jusque-là très malheureux Mayuka qui canonne. Oui, la Zambie sait marquer. Mais la maladresse n'a pas disparu. Sur la relance, les Zambiens repartent à l'attaque. Kangwa évite un tacle massacreur avant de faire échouer son tir à la limite du poteau de corner… Le jeu direct des Zambiens est plaisant, parce qu'ils se procurent énormément d'occasions, mais leur mutisme devient petit à petit dangereux, vu leur maigre avantage au tableau d'affichage.

Après un dernier gâchis du néanmoins très bon Kalaba, la Tunisie parvient bien entendu à égaliser. Et dans ces cas-là, il n'y a pas 36 moyens de le faire : sur phase arrêtée, Akaïchi remet les compteurs à zéro. La Tunisie semble capable de refaire le même coup que l'Algérie contre l'Afrique du Sud : 70 minutes d'absence, deux-trois accélérations et une victoire. Mweene ne passe d'ailleurs pas loin de prendre un centre direct. À un quart d'heure du terme, Ali Moncer se fait accrocher dans le rectangle, mais il était écrit qu'Aboubacar Mario Bangoura, le souriant arbitre de la rencontre, ne sifflerait pas de penalty. Peu importe, la Zambie a trop donné, elle n'en peut plus. Msakni en profite donc pour trouver la tête de Chikhaoui. La Tunisie ne le mérite pas, mais elle s'envole vers la victoire.


Par Émilien Hofman
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Victoire à l'Italienne quoi...
Rainford Kalaba, quel joueur !

La Tunisie inexistante à l'image de Khazri, et de Saihi que j'ai toujours trouvé bon en voyant des matches de Montpellier, bref cruel.
michelrobico Niveau : Loisir
Perdu. C'est en 2004 que la Tunisie a gagnée la CAN avec notamment Roger Lemerre en coach.
Comme souvent dans la vie, les zambiens qui se font croquer par les plus vicieux.
Prospère Mulenga Niveau : CFA
Vous êtes sérieux à pas de mettre de live sur Cap Vert - Zaïre ?
Prospère Mulenga Niveau : CFA
Vous êtes sérieux à pas de mettre de live sur Cap Vert - Zaïre ?
Auraient-ils gagnés comme des voleurs ?
Ahmed-Gooner Niveau : CFA
Message posté par Peewow
Rainford Kalaba, quel joueur !

La Tunisie inexistante à l'image de Khazri, et de Saihi que j'ai toujours trouvé bon en voyant des matches de Montpellier, bref cruel.


Je trouve qu'il a croqué pas mal et après il a disparu au fil des minutes même si tu sens que c'est un fin technicien, j'ai trouvé Mayuka meilleur, j'espère d'ailleurs qu'il quittera Southampton pour un club ou il aura du temps de jeu.

Sinon je trouve que Khazri et Saihi ne sont pas les plus mauvais, certes ils ont été très en dessous de leurs niveaux habituels mais que dire de Chikhaoui, il a peut être marqué mais dieu qu'est ce qu'il a niqué comme occasions en multipliant les touches de balles, Msakni aussi était mauvais mais est sauvé par sa passe dé, Ragued a perdu beaucoup de ballons devant la défense et a manqué d'impact dans les duels.

Bref la Zambie a été punie et on a gagné en jouant mieux les 15 premières et les 20 dernières minutes, mais sans avoir cette sensation de "gérer" ou "contenir" l'adversaire, donc faut dire que la chance était de notre côté malgré les 2 pénos oubliés, faut que Leekens ait conscience que les changements qu'il a fait nous ont pénalisé aujourd'hui et qu'il faut revenir à la compo du match face au Cap Vert (Moncer et Nater titualires).
Que devient Youssef Mskani qu'on nous présentait comme un futur crack y'a 2 ans ?
hamma clubiste Niveau : Loisir
Message posté par mannix
Que devient Youssef Mskani qu'on nous présentait comme un futur crack y'a 2 ans ?


Il était un futur crack mais il a choisi les 23Millions de Dinar au Qatar.. fin de carrière à 22 ans.

Sinon je dirai victoire à la Tunisienne... comme d'hab sans briller, meme dominé, presque zero occasion et deux buts.
A l'image de son voisin algérien, les tunisiens ont commis un véritable hold-up mais bon c'est le charme du foot, et puis une équipe (Zambi) qui rate une demi-douzaine d'occasions ça fin par agacer, Bravo les Tunisiens
ah ben ça fait plaisir de voir la Tunisie gagner dégueulasse !

D'habitude, on joue bien et on perd (remember 2008 Tunisie-Cameroun 2-2 avec les excellents Sabri Ben Fraj et Yassine Chikhaoui, puis on se fait sortir)

je préfère qu'on joue comme de la merde et on gagne, que de bien figurer et être applaudis par les branleurs pour le beau jeu.

Et comme le dit si bien Boniperti : "vincere non e importante, ma è l'unica cosa che conta !"
La Tunisie c'est les arnaqueurs d Afrique !
Je me demande qui va les arrêter ces gas.
Message posté par Jeylany4
La Tunisie c'est les arnaqueurs d Afrique !
Je me demande qui va les arrêter ces gas.


Eh bien que tu sois algérien ou marocain, les tunisiens on vous l'a bien enfilé a deux reprises les deux dernières CAN :)
Xherdatounsi Niveau : Loisir
La tunisie n'a pas très bien jouer certes mais elle a dominer les 15 premières minutes et les 20 dernières minutes du match, sachant que 3 penaltys n'ont pas été siffler,si le penalty du début du match aurait été siffler , la tunisie aurait eu l'occasion de faire le break et ça aurait changer la donne du match et elle n'aurait pas laisser jouer ses zambiens tranquillement. Qu'est que vous voulez les arbitres de la CAN sont vraiment mauvais surtout cet arbitre qui avait de la m**** dans ses yeux. Bref la tunisie mérite cet victoire et a su être plus fort que les erreurs d'arbitrage et montre qu'elle peut gagner sans ses 3 PENALTYS !! #TahiaTounes. #Vivelemaghreb
pas cool emilien hoffman de defoncer syam ben youssef alors qu il amene la passe decisive sur l egalisation d akaichi, et quand on veut faire journaliste , on se renseigne pour savoir que l avant derniere nuit precedent le mat la chambre de ben youssef et khazri s est retouve inonde obligeant ces 2 joueurs a demenager a 2h du mat et reveiller 2 autres joueurs au moment ou la temperature devait etre la plus clemente, car j imagine la sieste l apres midi en guinee...AUSSI CHAUD QUE LE CERVEAU QUI T AS PERMIS DE REDIGER TON ARTICLE SANS TE DOCUMENTER ET RATIONALISER...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
16 16