1. // CAN 2017
  2. // Gr. B
  3. // Algérie-Tunisie (1-2)

La Tunisie fane les Fennecs

Sauvée par ses talents individuels contre le Zimbabwe, l'Algérie n’a pas retrouvé cette réussite face à la Tunisie qui lui a donné une leçon de collectif.

Modififié

Algérie 1-2 Tunisie

Buts : Hanni (90e) pour l'Algérie // Mandi csc (50e), Sliti (66e sp) pour la Tunisie

Une tête carrée. Impossible de trouver un autre terme pour décrire le geste improbable de Faouzi Ghoulam. Suivi par Khazri alors qu’il doit simplement couvrir le ballon quelques mètres dans son camp avant de le céder à son gardien, le défenseur de Naples balance une lamentable bobèche qui n’a d’autre conséquence que de lancer l’attaquant tunisien en profondeur. On a dépassé l’heure de jeu, l’Algérie est déjà menée, mais Ghoulam n’hésite pas à plaquer son voisin au sol. Le problème, c’est qu’il le fait un peu trop tard. En deux mots : c’est dans la surface. Jauni, le Fennec voit le Lillois Sliti placer son penalty sur sa droite, c’est 0-2 et l’Algérie est au fond. Pointés parmi les favoris du tournoi, les protégés de Georges Leekens n’ont utilisé qu’un gros quart d’heure pour légitimer ce statut. La suite, c’est une liste infinie d’à-peu-près, de services manqués, de têtes baissées et de fautes de mecs complètement dépassés. Le 47e derby du Maghreb tombe logiquement dans l’escarcelle tunisienne.

Quart d’heure warholo-algérien


Tout semblait réglé sur le bouton « on » , côté algérien. Après quinze secondes, Slimani commet sa première faute. Mais c’est plutôt signe du déchaînement du Fox : en quelques instants, il provoque deux coups francs dont un, frappé par Brahimi, est détourné du majeur par Mathlouthi. Sur le corner, Mandi claque une aile de pigeon pour trouver Slimani au deuxième poteau... Le gardien tunisien est encore là pour dégager du tibia. Les Fennecs forcent à nouveau le gardien de l’ES Sahel à jouer à « Tête, épaules et genoux-pieds » via un boulet de Guedioura avant de laisser leur côté terriblement entreprenant de côté. Ils lèvent ensuite le pied, laissent la possession à leurs voisins et procèdent en contre en profitant du no man’s land créé par le onze tunisien au milieu du terrain. Mais l’avant-bras de Mathlouthi se montre à son tour décisif sur une tentative de Mahrez pour le reste décevant. Finalement, c’est grâce au seul Slimani que l’Algérie reste au contact de son adversaire parce qu’à part ça, le pressing ne fonctionne pas et les approximations sont légion. Plus le match avance, plus les gars de Georges Leekens sombrent et laissent les Rouge et Blanc assurer un succès facile. Seule éclaircie : l’entrée en jeu de Sofiane Hanni, qui booste les siens dans le jeu et au tableau d'affichage d’une superbe prune dans les arrêts de jeu.

Collectif de Carthage


Du côté tunisien, il faut attendre la dixième minute pour que les Aigles déploient leurs premières ailes : pas d’originalité pour autant, c’est sur phase arrêtée que Khazri échauffe Asselah. Le même Khazri profite ensuite d’un corner pour montrer qu’en 2017, il existe encore des gardiens qui ne jugent pas utile de placer un homme au premier poteau. Le ballon, parfaitement bien donné, flirte avec la ligne, Msakni et Akaichi avant de sortir en faveur d’Asselah qui feint d’avoir tout maîtrisé depuis le début. Meneuse et joueuse, la Tunisie monopolise le ballon face à des Algériens au mental singulièrement fébrile. Trois d’entre eux en particulier vont d’ailleurs salement le payer en seconde période. Alors qu’ils sont en train de défendre en pleine acrasie, ils vont ainsi se faire mettre dans le vent comme des bleus. Il faut dire que la louche qui les cocufie est magnifique. Et c’est le seul moyen que Ferjani Sassi a trouvé pour se débarrasser efficacement du ballon à quelques mètres du coin droit de la surface. Isolé, Msakni en profite pour poinçonner la défense algérienne. Son centre, vicieux, est dévié de l’intérieur du pied par Mandi, la Tunisie est devant. Une fois meneuse, elle continue de maîtriser le ballon et Abdennour de sourire après chacune de ses grossières poussées. La donne ne change pas après le 2-0. Les gars d'Henryk Kasperczak prouvent à nouveau qu’ils auront leur mot à dire dans cette CAN. Et ce malgré la triste tentative de reborn du cirage sous les yeux de Rami Jeridi, le keeper remplaçant de Mathlouthi, blessé.

Par Émilien Hofman
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Résultats des courses pour l'Algérie :

3 buts marqués: Une volée magnifique et deux bijoux de Mahrez.

4 buts encaissés : un marquage foireux+attentisme aberrant du gardien, un penalty foireux, un OG et un Masterclass de physique mécanique des objets de Ghoulam.

Ce cliché.
Rien contre l'Algerie mais quand je vois comment ca chambrait pendant l'EURO 2016 surtout apres nos defaites...

De vrais guerriers les algeriens...
Hormis les vannes suites aux propos parfois arrogants de certains joueurs je n'ai pas souvenir d'un acharnement quelconque, d'algeriens ou non.
Bah chambre-les, vas-y, ne te gêne pas. Sache que So Foot reste prudent car en 2010, ils ont reçu des menaces de mort de "supporters" algériens.

Donc, So Foot garde son ton mordant et caustique pour toutes les autres communautés. ;-)
Woow qu'est ce qu'ils sont méchants ces algériens...

Je retourne nouer les manches de mon pull au tour de mon cou.
@Bisounours = Tu sors ca d'ou les menaces de morts?
De son chapeau magique. Ce sont que des conneries destinés à salir l'image des algérinos.
T'en a fais l'expérience apparement, mais je ne saurais te dire je me suis pointé en 2011 sur le site. Et je sais pas mais depuis le temps les seuls articles où j'ai assisté à des "clashs" communautaires étaient ceux concernants Benzema ou Fekir. Pour le reste ceux qui suivent réellement l'EN sont toujours les premiers critiques.
Jai jamais parlé de menace, jai dit que ca chambrait severe... En gros rien a voir
Ils ont pas besoin de ses conneries pour avoir une sale image
Ce commentaire a été modifié.
Empereur Palpatine Niveau : Ligue 2
@rhabcp

n'oublie pas la période anelka et sa quenelle et tous les trucs antisémites à l'époque
Putain ce matin je me suis refait l'article en déjeunant, c'était l'article des miracles le truc.
12 réponses à ce commentaire.
Kit Fisteur Niveau : Loisir
An saint 1302, les armées du continent africain continuent à se déchirer pour s’emparer de la Couronne de l’Aube Nacrée gardée précieusement dans le palais du roi du Gabon. Si les pays du Maghreb sont jusqu’ici peu en vue dans cette grande campagne militaire, ceux-ci ne lâchent pas pour autant l’affaire et compte mener campagne jusqu’au bout. L’émirat Hafside de Tunis a commencé sa campagne par une grande déconvenue face aux troupes du grand tinou Wolof, et doit maintenant se reprendre rapidement afin de garder l’espoir de voir la Couronne de l’Aube Nacrée orner le front de l’émir. Suite à un réapprovisionnement des troupes, les hafsides de Tunis possèdent désormais 20 000 fantassins dont 15 000 au corps à corps, 4000 cavaliers et 80 éléphants de guerre. Ces nouveaux renforts ne seront pas de trop, car les troupes wolofs ont forcées les tunisiens à emprunter une route désertique dangereuse les obligeant à manœuvrer prudemment. Dans le même temps, l’armée l’émirat Zayanid, vaste état voisin s’étendant sur l’ancien territoire du royaume de Numidie dont la capitale est Tlemcen, emprunte sans le savoir une autre route désertique qui rejoint celle suivie par les tunisiens. Les zayanides de Tlemcen possèdent une armée composée de 35 000 fantassins dont 30 000 au corps à corps, 7000 chameliers, mais pas d’éléphants contrairement à leurs voisins dont l’histoire militaire a été marquée par le passé carthaginois de leur pays. Aux alentours de 16 heures, les deux armées sont en pause afin de se désaltérer. Chaque armée envoie des éclaireurs aux 4 points cardinaux, afin de vérifier si d’autres armées ne sont pas dans la région. Ce qui devait arriver arriva : deux éclaireurs hafsides sentent en chevauchant une odeur familière : l’odeur du couscous ! Cependant l’odeur fait vite place au dégoût : leurs narines détectent un couscous non familier, un couscous beaucoup trop fade ! Tout en se disant que leurs voisins ne savent vraiment pas cuisiner ce plat, un vrai couscous se mangeant avec 450 tonnes de harissa et pas un gramme de moins, les cavaliers retournent au camp tunisien. Dans le même temps, deux cavaliers zayanides sentent eux aussi une odeur familière de couscous. Cependant, ils repèrent eux aussi de manière rapide que cette odeur infecte n’est pas un couscous familier : un couscous beaucoup trop piquant ! Pestant contre l’incapacité de leur voisin à cuisiner un bon couscous, ainsi que contre leur tendance à toujours mettre de la harissa partout alors qu’un couscous se déguste sans harissa, les cavaliers zayanides retournent eux aussi à leur camp. Cependant les quatre éclaireurs se croisent en retournant à leurs camps respectifs. Ils n’engagent pas de combat, et maîtrisant tous l’arabe littéraire, tentent d’amorcer une conversation. Ils concluent rapidement qu’aucune des deux armées n’est prête à reculer face à l’autre, que tous veulent garder exclusivement la Couronne de l’Aube Nacrée pour eux, qu’aucune alliance ne sera possible entre voisins du Maghreb dans cette quête, et que personne ne reconnait la légitimité du couscous de l’autre ! Les quatre cavaliers retournent chacun à leur camp afin de mener une offensive et se mettent d’accord pour se retrouver dans la vaste plaine désertique à 17 heures tapantes.

Les hafsides marchent en direction du champ de bataille selon un dispositif bien précis : les cavaliers occupent les ailes, les éléphants en première ligne pour charger, et la piétaille derrière les éléphants. Les hafsides tunisiens vont probablement tenter une charge rapide avec les éléphants pour perturber les lignes algériennes. Les algériens quant à eux, adoptent une technique radicalement différente : leurs épéistes n’occupent pas le centre, mais bien les ailes. La cavalerie reste quant à elle en arrière, laissant promettre une future manœuvre stratégique. A 17h, les deux armées se rencontrent. Aussitôt, le cornac Msakni ordonne à ses éléphants de charger droit sur la cavalerie algérienne. Aussitôt, les chameliers menés par les officiers Mandi, Ghoulam, Bensebaini et Bentaleb sortent leurs cors et y soufflent à plein poumons. Les éléphants, déstabilisés par le bruit, ne chargent plus de manière droite mais d’une façon totalement désorganisée. Les lieutenants Sliti et Khazri se voient obligés de repiquer au centre afin d’aller harceler les cavaliers de leurs adversaires. Les capitaines Mahrez et Ghezzal, ayant anticipé ce mouvement tunisien, ordonnent au maître-archer Guedioura de lancer en action ses archers. Une pluie de flèches s’abat sur la cavalerie tunisienne, mais ne les freinant pas suffisamment pour les empêcher d’aller au contact des lignes des zayanides. Un formidable duel opposant les chevaux tunisiens aux dromadaires algériens s’engage alors. Mahrez et Ghezzal, sur les ailes du champ de bataille, ordonnent alors à leurs épéistes de flanquer la cavalerie tunisienne pour soutenir leurs chameliers, mais le maître-archer Abdennour en profite pour harceler de flèches les flancs algériens. Pendant ce temps, les éléphants semblent être en débandade et se replient en arrière. Les cavaliers tunisiens pivotent, cessent le combat et se sauvent à toute allure en voyant leurs éléphants fuir.

Le général Slimani pense, comme tout le monde, que les chevau-légers tunisiens sentent le vent tourner et se débandent. Mais cela prouve que les zayanides ne connaissent pas la redoutable cavalerie hafside, inspirée des antiques numides… quelle ironie pour les zayanides de ne pas connaître les antiques techniques numides… voyant les cavaliers fuir, Slimani ordonne à toute la piétaille de Mahrez et Ghezzal de poursuivre les cavaliers, suivis des chameliers. Mettre la piétaille en premier n’est pas incohérent, car en cas de débandade cela sera parfait pour la poursuite puisque les piétons tunisiens seront les premiers à souffrir. Toute l’armée tunisienne fuie, semblant paniquée, mais dans une panique en réalité simulée ! Alors que les éléphants, chevaux et piétons semblent fuir en ligne droite, en réalité les éléphants restent volontairement sur le côté et les cavaliers courent dans une légère forme en V, si légère que les algériens ne la repère pas. Lorsque les épéistes algériens approchent des épéistes tunisiens, ceux-ci se retournent et engagent le corps à corps unis comme une seule main et non en débandade ! Les redoutables cavaliers menés par les chevau-légers Sliti et Khazri, profitant de leur forme en V, font volte-face et encerclent totalement toute la piétaille zayanide ! Les éléphants font quant à eux une manœuvre en demi-cercle, et les chameliers restés légèrement en arrière, maintenant coupés de leur piétaille par l’encerclement hafside, sont chargés violemment ! Le cornac Msakni, surexcité, motive ses hommes et les 80 éléphants font des ravages. Fonçant en ligne droite, leurs coups de cornes balayent les chameliers, leurs ruades leur permettent de percuter violemment les têtes des dromadaires, les coups de trompes désarçonnent de nombreux chameliers, écrasés par la suite par les pattes des mastodontes. Le chamelier gradé Mandi panique complètement et un coup de trompe de l’éléphant de Msakni l’envoie violemment balader sur plusieurs dizaines de mètres. Les chameliers tentent de blesser avec leurs épées les jambes des éléphants, mais les cornacs survoltés multiplient les ruades qui déstabilisent les chameliers et font trembler le sol ! Les archers zayanides, ayant cru au départ à la débandade, n’ont pas suivis et ne peuvent réagir. Ils entrent en débandade, se disant juste titre qu’en fuyant maintenant ils sauveront leur vie. Les archers hafsides sont eux bien présents au cœur de la bataille 4 mètres derrière leurs épéistes et décochent, mais modérément car préférant viser juste pour ne pas viser leurs propres troupes. Les 30 000 épéistes et lanciers zayanides sont complètement prisonniers de l’encerclement, sans aucun espoir de fuite ou de soutien de leur cavalerie, et sont massacrés sans vergogne par les cavaliers hafsides, certes peu nombreux mais valeureux. L’adjudant Hanni réussit à mener une percée afin de fuir, mais les jeux sont faits et les dégâts dans les rans zayanides ne lui offre nul autre espoir que la fuite.

Après deux heures de bataille, le terme de carnage est sans aucun doute le plus approprié. 27 000 piétons et 6000 chameliers ont étés tués, et 1000 piétons sont fait prisonniers. Le peu d’algériens survivants sont totalement anéantis moralement et fuient jusqu’à une montagne pour s’y réfugier. Les tunisiens quant à eux fêtent comme il se doit cette brillante victoire, en organisant un grand triomphe. Les épées dégoulinantes de sang algérien sont rangées, et les soldats tunisiens n’ayant perdus en tout et pour tout que 1700 hommes retournent à leur camp, ou ils danseront toute la nuit en mangeant un bon couscous assaisonné lourdement de harissa. Le moral tunisien est regonflé à bloc suite à cette grande victoire, et le repas saupoudré de harissa est copieux. Alors que les chants résonnent dans tout le camp, le maréchal Kasperczak voit dans le ciel un couple de canes voler dans le ciel. Sentant la présence de ces oiseaux comme un signe divin, il décide de nommer cette grande victoire la bataille des canes.
Ce pourquoi l'alcool c'est de la merde.
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Le résumé historique du jour, dans la lignée des précédents matchs de la CAN, est cette fois inspiré librement de la bataille de Cannes, ayant opposé Hannibal à l'armée romaine. La cité de Carthage étant l'ancêtre de Tunis, couplé au fait qu'une grande partie de la Maurétanie est tombé sous le joug des romains lors de la deuxième guerre punique, le choix de consacrer le résumé du jour à l'empire carthaginois s'est vite imposé.

Désolé pour les quelques coquilles mais le résumé a été écrit le plus rapidement possible pour pouvoir être publié rapidement après la fin du match.
Ce commentaire a été modifié.
Magnifique... J'ai beacuoup aimé ce passage "Pestant contre l’incapacité de leur voisin à cuisiner un bon couscous, ainsi que contre leur tendance à toujours mettre de la harissa partout alors qu’un couscous se déguste sans harissa,"
Kikou
La suite de l'épopée
" Puis vint le roi sacré Morho Naba de Yatanga avec son armée traverser tout le Mali et défaire Tombouctou avant d'assiéger pendant 80j carthage et ses Hafsides qui ne peuvent résister aux assaults repetés de cette glorieuse mais si inconnue armée venue à dos d'élephant  d'Afrique de l'Ouest  couper les ailes d'un Aigle pour lui faire connaître la réalité terrestre et lui rappeler que la grandeur se construit dans l'humilité et non dans l'arrogance."

mec tu devrais créer un twitter ou une page sur facebook :D
Superbe histoire. On se croirait dans le feu de l'action! Si les matches de foot pouvaient être aussi passionnant!
j'ose même pas imaginé ce que tu aurais pondu en étant pinté...
bel effort !
Cafu crème Niveau : Ligue 2
Haha c'est parfait ça
crabunjourcrabtoujours Niveau : National
L'histoire de la souveraineté couscoussiène est magique mec
Merci pour m avoir fait passer ce délicieux moment, quoiqu'un peu trop épicé a mon goût.
Merci à toi et bravo
11 réponses à ce commentaire.
Note : 8
L'Algérie, cette Belgique de l'Afrique.
valeureux liégeois 74 Niveau : Ligue 1
Oui, enfin, les Diables font qd mm 2 quarts en 2014 et 2016. Là, avec le Sénégal en dernier match, les Fennecs sont bien partis pour se faire jarter dès le 1er tour.
Ce commentaire a été modifié.
A ce niveau de déception par rapport aux attentes, c'est la Belgique qui est l'Algérie de l'Europe!
Oui voilà, je parlais bien évidemment du sûrcotage commun de ces 2 équipes.
valeureux liégeois 74 Niveau : Ligue 1
Par contre, le gros point commun, c'est qu'on a réalisé l'exploit de filer 2 mandats à cette quiche de Leekens!
bullrogg77 Niveau : CFA2
Bon alors les mecs , c'est la Belgerie ou bien l'Algérique ?
valeureux liégeois 74 Niveau : Ligue 1
L'Algérique sonne mieux, l'autre fait plutôt penser à bergerie.
Kikou
La Tunisie a battu l'Algérie avec mérite et bravo à vous. A lire les commentaires on croirait que la Tunisie a vaincu ARGENTINE .. le complexe est là dans le subconscient ... D'ailleurs face au Burkina Faso vous etiez minables ... la vérité vous a giflé ... battre une Algérie " en déconfiture momentanée " aurait du vous inspirer Humilité et Prudence ... mais comme vous etes arrogants ... le Burkina vous a donné une leçon ...
7 réponses à ce commentaire.
medyassineabd Niveau : DHR
Ghoulam est vraiment capable du meilleur comme du pire
Sinon, abdennour va nous faire payer son manque de jeu à Valence, le type à part les 15 dernieres minutes, est out de la partie
Depuis le mondial brésilien l'Algérie a affronté en match officiel parmi les gros du continent : le Sénégal la cote d'Ivoire le Ghana la Tunisie Cameroun nigeria.
Résultat 1 seul victoire contre le Sénégal. À un moment donné faut qu'on nous explique en quoi elle est favorite parce que si c'est à cause du match face au allemand le Ghana aussi a tenu l'Allemagne en échec 2a2.
Bref je suis déçu.
Défense très faible.
Au moins la génération dorée ivoirienne fallait sortir un match de fou pour la battre autant cette génération dorée algérienne même un moyen Comores peut la battre.
Sportivement et amicalement votre
Ravière Pastauré Niveau : Ligue 2
Note : 1
Ça fait du bien d'avoir de la réussite, même si sur la deuxième mi-temps il y a pas photo.

Le duo Sassi-Ben Amor a été excellent. Le premier m'a impressionné par sa justesse et maitrise technique, tandis que le second a été monstrueux dans l'impact physique et l'implication. LE chien de la casse qu'il nous fallait au milieu, je me demande pourquoi il a pas joué contre le Sénégal.

Au final, cette équipe est plutôt séduisante offensivement et peu rassurante défensivement (bon c'était mieux en deuxième MT). Le contraire de ce que j'attendais.

Notre seconde MT a été excellente, que ce soit dans le jeu et sur le plan défensif. On a su être très solidaire et l'Algérie a vite abandonné. Bon j'avoue que je me suis chié dessus après le but d'Hanni.

Maintenant, on a notre destin entre nos mains et faudra pas jouer aux cons contre le Zimbabwe.
Lamine Turgut Niveau : Ligue 2
Inch’Allah
Ce commentaire a été modifié 2 fois.
Lamine Turgut Niveau : Ligue 2
Note : -1
???

T’es sérieux … ???





Hihi ... oui je fais le cabotin ce soir (ça change ...)
3 réponses à ce commentaire.
Note : 4
Quelle tristesse cette compétition. Le niveau était lamentable, surtout coté algérien. Une équipe qui n'en est pas une, tactiquement proche du néant, avec des feu-follets sur les ailes qui jouent seules. Il y a tellement de fondamentaux qui ne sont pas là, ça fait peur. Mis à part le niveau technique qui est ce qu'il est, c'est le manque d'intelligence de jeu qui fait peur. Quand on voit 2 joueurs de la même équipe courir avec le ballon à 1m5 d'écart ou un défenseur faire une passe en retrait de la tête à son gardien à 35m des cages ...
Ce commentaire a été modifié.
Note : 1
La tête de Ghoulam me rappelle celle de Lizarazu contre le PSG.
saddam_usain_bolt Niveau : CFA2
C'est donc ça, le Ghezzal de Lyon dont on m'a dit tant de bien !?
attention tu vas avoir des problèmes
Je ne sais pas ce qu'on t'a raconté sur Ghezzal, mais s'il est capable de réjouissantes fulgurances, c'est tout de même très tendre pour le moment.
2 réponses à ce commentaire.
Pour ceux qui suivent le football maghrébin, ce n'est pas une surprise. La "Khadra" n'avait pas le collectif, le mental et la solidarité nécessaires à ce genre de tournoi. Les fulgurances assez fugaces de Mahrez ont été insuffisantes.
Si le Sénégal gagne ce soir, il n'y aura pas de miracle : retour au bled.

Ce qui fait encore peur, c'est que la campagne du Mondial russe est très mal engagée.
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Un des plus beaux matchs du début de cette CAN. Et comme l'Algérie est maintenant obligée de gagner son dernier match pour encore espérer de pouvoir atteindre les quarts, ça nous promet une dernière journée super chaude.

En espérant pour les algériens qu'ils ne nous fassent pas une "France 2010", au niveau de l'attente et de la déception.
volontaire 82 Niveau : CFA2
Hallucinant de faiblesse tactique de part et d'autre, mais au moins ça a été l'occasion de voir un assez plaisant match de foot. Rarement vu deux lignes autant coupées dans chaque camp après à peine 30 minutes, j'avais l'impression de voir 2 équipes en mode attaque de folie sur Fifa.

Msakni c'est balèze, quelle tristesse qu'un joueur comme ça joue au Qatar. Mais la défense algérienne franchement pour moi c'est un mystère. Des gars comme Mandi ou Goulham, c'était pas des tanches de ce niveau à l'époque quand même ?
AyoubKiraa Niveau : CFA2
Après les 2 défaites du Real Madrid cette semaine, voici celle de l'Algérie. Autant vous dire que je suis actuellement l'un des hommes les plus heureux sur Terre.
Close to the edge Niveau : Loisir
Ayoub, t'as le droit de supporter qui tu veux mais j'espère juste que tu n'es pas un hater de l'Algérie par rapport aux rivalités foireuses algéro-marocaines.
AyoubKiraa Niveau : CFA2
C'est sympa que tu m'appelles par mon prénom tu vois, juste pour ça je suis content. Être reconnu par Ruud c'est qlq chose !
Plus sérieusement, c'est juste parce-que je voulais rire, mais j'suis déçu pour le foot Maghrébin. Tant de soi-disant talents gâchés, ça m'énerve.
Et le Maroc qui ne sélectionne pas Ziyech, le seul qui sort du lot dans cette sélection...
PAULOMALDINI3 Niveau : DHR
Après les defaites de la juve et du maroc cette semaine je dois t'avouer que je suis tres heureux moi aussi .
Ronniesheva Niveau : Ligue 1
Pour la juve et le réal on est d accord, mais pour le reste...
4 réponses à ce commentaire.
Close to the edge Niveau : Loisir
Chuis presque content, c'set mérité!
Mais quelle honte de sacrifier les joueurs locaux pour des Bentaleb et Mandi, sacrifier les coachs locaux pour des Leekens.
Il aurait été injuste qu'une telle équipe de mercenaires sans talent réussisse.
Je mets Mahrez, Slimani et Bensebaini à part et comme par hasard, 2 d'entre eux ont été formés en Algérie.
Close to the edge Niveau : Loisir
Aissa Mandi capitaine, putain!
J'en ai vu des sélections et des capitaines dégueulasses durant les années 90 mais là, on atteint des sommets.
Aha tu ne peux décemment avoir pour capitaine le sosie du gosse de Tao les cités d'or.
PAULOMALDINI3 Niveau : DHR
Conaissant le championnat local ça m'arrive même d'aller regarder des match j'arrive pas à trouver des joueurs qui méritent d'être appelés et ceux à qui on donne la chance déçoivent tres souvent à part Slimani et Soudani dans une moindre mesure ..
Close to the edge Niveau : Loisir
J'ai connu le championnat algérien quand il était au fond du trou et il y avait des dizaine de milieux meilleurs que Bentaleb, des dizaines de défenseurs meilleurs que Mandi.
Aujourd'hui, plein de clubs font des finales continentales donc j'imagine qu'il y a mieux que ces 2 chèvres.
Quant à Ghoulam, il ferait cette passe en retrait risible avec Naples? Moi, je pense pas.
Le pire, c'est que ces minables se la jouent , genre je vais vous apprendre le football en Algérie et je suis sûr que c'est eux qui font pression pour qu'on ne prenne de coach local.
Ce commentaire a été modifié.
Note : 2
Mais même dans la logique interne du "tout européen", c'est pas cohérent.

Jamais vu une équipe changer d'entraîneur, de capitaine et de vive capitaine quelques jours avant une compétition

Comment se passer de Medjani qui, a défaut d'être un grand joueur, représente l'équilibre de cette équipe depuis quatre ans (sans compter qu'il finit toujours les matchs le maillot humide, lui)
PAULOMALDINI3 Niveau : DHR
Le problème des joueurs locaux c'est qu'ils n'ont aucune discipline que ce soit sur le terrain ou en dehors et ça dans les grandes compétitions ça se paye cash . En ce qui concerne Ghoulem je t'avoue que j'ai l'impression qu'il lève le pied qu'il n'a pas envie de se cramer ou de se blesser vu la c1 qui l'attend début Février . Alors entre des locaux qui n'ont aucune notion tactique et des bi-nationaux qui choisissent leur match pour la plupart c'est choix entre la peste et le choléra...
Close to the edge Niveau : Loisir
C'est vrai qu'on a été éblouis par les notions tactiques des joueurs sur le terrain, aujourd'hui...
Puis, je suis étonné de voir que tu trouves normal que Ghoulam refuse de se cramer avant ses échéances avec le Napoli.
RobertoBaggio Niveau : DHR
J'ai toujours eu du mal avec Ghoulam perso, je ne comprends même pas le potentiel que certains voient en lui... Certes il est vivace et a un certain impact physique. Mais combien de conneries qui coûtent cher sur les matches importants ; en sélection je ne sais pas mais en club, il fait rarement les bons choix, il est seulement sauvé par sa capacité à suivre le tempo assez soutenu quand l'équipe s'emballe.

Et les arguments sur le niveau technique de l'Algérie... La technique c'est avant tout jouer juste, et non pas "simplement" savoir faire preuve d'habilité avec un ballon. Et dans cette équipe il y a des lacunes hallucinantes à ce niveau (et pourtant ça reste la CAN tant défensivement qu'offensivement ou les beaux buts viennent de mouvements providentiels.
La CdM ça reste surtout une preuve qu'un collectif même bancal peut se dépasser s'il est uni, mais après...
Je suis d'accord que des locaux feraient peut-être moins les malins et seraient un peu plus disciplinés tactiquement avec un bon coach.
T'as l'impression que les mecs ont hates de rentrer dans "leur" continent pour finir le championnat.
PAULOMALDINI3 Niveau : DHR
Je ne trouve pas sa normal mais je dis qu'il n'est ni le premier ni le dernier à le faire, en appelant des bi-nationnaux on s'expose à avoir des joueurs qui ne mouillent pas la maillot tout le monde n'est pas Antar Yahia ou Bouggherra ..
Sans parler d'Antar, il y a des joueurs qui ont l'impact dans le sang comme Mostefa et Medjani qui feraient du bien à cette équipe de tricoteurs.
Close to the edge Niveau : Loisir
Mis à part le gardien burlesque, je les trouvais pas dégueus les locaux des JO.
Eomer fils d'Eomund Niveau : CFA2
Aux J.O ils n'étaient pas dégeu mais terriblement naïfs.

Une certaine propension à ne pas lâcher le ballon pour certains aussi...
crabunjourcrabtoujours Niveau : National
étant un attentif suiveur du MO Béjaia, récent finaliste de la CAF, je dois bien avouer qu'on a, dans notre équipe, que des quiches.

(je pense, par ailleurs que c'est juste particulier pour nous, et vu notre récent classement (dernier), ça se confirme)

Il faut aussi dire qu'on a eu un très bon entraineur, Amrani, qui a emmené un club qui luttait pour sa survie en D1, à la coupe d'Algérie, à la lutte pour le titre et la deuxième place (longtemps premiers), et en partie à la finale de la Caf.

Je te rejoint pour l'entraineur, il y en a des décents, voir même des bons, meilleur que Leekens, c'est certain.

Les joueurs, le problème c'est qu'on suréavlue l'apport individuel par rapport à la cohérence collective.

Putain quand je pense à l'EN formé de joueurs locaux et d'honnêtes joueurs de ligue 2, qui arrivait des exploits, et que maintenant on a un effectif sensé être XXL mais qu'ils courent à peine sur le terrain...
14 réponses à ce commentaire.
PAULOMALDINI3 Niveau : DHR
Une somme d'individualités ne fera jamais une equipe !!! Si on n'arrive pas à trouver un entraineur de niveau disons correct cette génération de joueurs talentueux sera gachée ..
Ronniesheva Niveau : Ligue 1
Elle l est déjà en partie quand tu te rendsouviens compte que la qualification pour la prochaine coupe du monde est aussi fortement compromise...
1 réponse à ce commentaire.
SoFoot aurait pu prendre la peine d'illustrer l'article avec la photo d'un gars qui était sur le terrais. Hilal Soudani était sur le banc. Passons.

L'Algérie: de bonnes individualités, complètement impréparées et livrées à elles-mêmes sur le terrain. Les conséquences de l'incompétence et du bricolage de la Fédération (instabilité chronique de l'encadrement, recrutement calculé d'entraineurs de faible niveau, intrigues de palais...) crèvent les yeux. Un gâchis lamentable. Quant en plus certains tournent à 20% de leurs capacités sur le terrain (Ghoulam, Bentaleb, Brahimi, Ghezzal...), le tout donne un gâchis lamentable.

La Tunisie a des individualités au potentiel nettement moins brillant, mais a l'avantage de proposer un bon gardien, une assise défensive qui tient la route, un esprit collectif convaincant, et un staff valable.

Ces différences ont toujours distingué les deux voisins du Maghreb. L'Algérie a toujours eu des individualités beaucoup plus brillantes depuis les années 60. Mais la Tunisie a souvent fait preuve de plus d'humilité et de réalisme.

C'est peut-être ce qui fait que l'Algérie n'ait pas pu battre la Tunisie en match officiel de compétition depuis près de 30 ans, quand les individualités algériennes (Belloumi, Madjer, Assad, Bensaoula...) étaient suffisament fortes pour faire la différence sans forcer. Ce n'est pas le cas de celles d'aujourd'hui.
Grand fan de l'equipe d'Algerie, chauvin la totale quoi...faut reconnaitre que l'équipe de Tunisie mérite amplement sa victoire;

Ce qui était frappant c'est qu'on avait une vraie équipe de football (La Tunisie) "soi disant moins talentueuse" mais avec un trés bon collectif, costaud derriére, bagarreur au milieu et devant avec un super joueur "Sliti"...alors qu'en face l'Algérie c'était une suite d'invidualités, pas de collectif, une défense trés faible, pas de guerrier, des dribbleurs "youtube" (coucou Brahimi), la star "Mahrez" inexistante...les seuls lots de consolation sont Hanni et Slimani.

Quelle différence entre Abdennour (vrai défenseur à l'ancienne) et nos défenseurs "en carton"....je suis dégouté...mais comme je suis quelqu'un de pragmatique....je me dis qu'on a perdu face à une meilleure équipe, point final...le reste (commentaire supps algériens se prenant pour les meilleurs, pronos avant match, etc...) ne m'intéresse pas.
AMIS algériens, ne commençait pas avec vos excuses bidons, La Tunisie a été meilleure point final,Bonne chance à la Tunisie pour la suite...
Quant à nous, on est une équipe faible (ça me fait trés mal d'écrire ça) mais c'est la vérité...on l'a vue contre le Zimbabwe...confirmation contre la Tunisie...
Si on veut se relever, il faut des guerriers en défense, de vrais milieux, pas des tripoteurs à 2 balles (le tripoteur à 2 balles c'est Brahimi, le vrai tripoteur efficace c'est Ronaldinho pour ceux qui pense que je n'aime pas les tripoteurs)

Bonne chance pour la Tunisie pour la suite....et malgré la défaite 1,2,3 viva l'Algérie
Note : 1
Ce qui m'agace le plus avec cette équipe, c'est sa suffisance. Les joueurs la composant ne ratent pas une occasion de dire qu'ils sont meilleurs que leurs devanciers (que ça soit ceux des années 80 ou ceux de la fin des années 2000) et pour s'autoproclamer "meilleure équipe du continent" (cf l'interview de Boudebouz en début de compétition où il explique que l'Algérie peut "largement" gagner la CAN).

Peut-être que les joueurs qui composent cette équipe ne tarissent pas d'éloges envers eux-mêmes pour se préserver de la très forte pression de médias qui ne doivent pas louper l'occasion de leur rappeler l'existence de ces glorieux ainés.

Mais ça n'explique pas l'assurance déplacée d'une équipe qui ne réussit plus à passer le premier tour (performance réalisée par l'équipe emmenée par Cherrad en 2004, c'est dire).
Ca n'explique pas le manque évident de coeur mis au labeur et cette propension irrespirable à tenter coûte que coûte l'option du dribble.

Bref, rien à retirer de bon ou presque.

J'ai bien aimé Bensebaini qui a passé son match à colmater les brèches, et picétout.

Tout le reste est à jeter.
@Algiers, il me semble que l'Algérie a atteint les demi-finales en 2010 (défaite contre l'Egypte) et lors de la derniére CAN (défaite contre la Cote d'Ivoire)...mais t'as tellement raison sur la mentalité des mecs...je ne sais pas mais moi mes preferés ont toujours été les locaux : Slimani et Soudani...les joueurs formés en France (excepté Mahrez "of course" et M'Bohli) n'apporte rien je trouve et sont beaucoup trop moyen.
En 2014, c'était un savant mélange de locaux et non locaux...là y'a "trop" français (Marine sort de ce corps stp...)
Note : 1
Celui qui manque, le capitaine naturel, c'est surtout Halliche.
oui exactement Halliche, un vrai bon défenseur, avec Belkalem, c'était costaud à la CDM 2014...et comme par hasard...des locaux...
PAULOMALDINI3 Niveau : DHR
Halliche c'etait vraiment quelque chose tu sentais qu'il aimait le foot même s'il est aussi judoka et comme il est mon voisin j'ai eu la chance de jouer un match contre lui et je peux vous dire que ma cheville s'en souvient !!
Halliche est passée à côté d'une carrière formidable quel dommage
Ce commentaire a été modifié.
Ajoute à ça un Meftah qui fut étonnamment bon et tu tiens ton filon local à exploiter. Mais malheureusement une équipe nationale véhicule généralement plus une image qu'un véritable projet sportif, et quand tu vois le pays et le président ( de la fédé ou général ) rien n'est étonnant.
ne mélange pas tout stp...on parle de foot...le pays n'a rien à voir : en croissance économique, dette remboursé, infrastructure en cours de modernisation...mais le chômage reste élevé c'est vrai... et n'oublions que le pays existe que depuis 1962 avec toutes les richesses prises par les colons français lors de l'indépendance donc obligation de se reconstruire seule....retournant en Algérie trés souvent pour le boulot en tant qu'ingénieur en informatique, je t'assure que le niveau de formation des ingé est trés bon, les facultés ont un trés bon niveau...plus elitiste qu'en France (c'est pas n'importe qui qui peut devenir ingé, le niveau est élevé et les étudiants moyens n'y arrivent pas contrairement à la France)...
Trop fort ces gars qui à partir d'un match de foot...dérive sur le soi disant état déplorable du pays...
Mais tout simplement parce que cette équipe est bâtie à l'image du pays. Sur lfesti. Tu as raison c'est une translation facile mais crois moi, pour y vivre depuis toujours je crois voir actuellement bien plus " d'incohérences tactiques " que toi qui, côtoyant le " haut du panier " ne doit pas être au courant de ce que peut endurer le rester du panier.

Je le dis sans animosité et sans vouloir lancer un débat de qui s'y connaît le plus, mais étant étudiant et donc côtoyant tout les niveaux j'ai ma petite idée.
Ce commentaire a été modifié 2 fois.
Ouais tu dis pas tout

Maarifa (piston) est la deuxième religion d'état et c'est la note au bac seule qui décide (officiellement) de ton avenir dans le supérieur. D'ailleurs la méritocratie n'existe pas et le renouvellement des classes sociales est prégnant comme nul part.

Tu parles du chômage comme si de rien n'était et tu mets en avant des éléments macro-économique pour l'atténuer. Pourtant le travail c'est vraiment la base de n'importe quelle société.

Moi aussi je vais régulièrement en Algérie et non ce n'est pas hydillique. Là-bas bas le racket de rue quotidien est toléré (quand tu veux te garer) et la culture du pot de vin existe à tous les niveaux.

J'adore le pays de mes parents et de mon épouse et c'est pour ça que je ne m'aveugle pas devant. Un bon pan des algériens rêve de se barrer et le fait quand il le peut. D'ailleurs paraît que le Canada pourrait supplanter la France à ce sujet là.

Tahia el Djazaïr
Ce commentaire a été modifié.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
"Ce qui m'agace le plus avec cette équipe, c'est sa suffisance. Les joueurs la composant ne ratent pas une occasion de dire qu'ils sont meilleurs que leurs devanciers (que ça soit ceux des années 80 ou ceux de la fin des années 2000)"

Ca me fait penser à l'interview de Feghouli dans un des derniers So Foot où il dit grosso modo que les anciens des 80's n'ont pas fait la moitié de la carrière des joueurs algériens actuels...
Je sais pas si c'est de la suffisance ou une méconnaissance du foot hallucinante mais putain... A part Mahrez et encore, aucun Algérien de l'équipe actuelle n'arrive à la cheville des Belloumi, Madjer, Dahleb, Assad et même Fergani !
Je ne suis pas Algérien donc pas un grand connaisseur de votre football mais ça me viendrait même pas à l'idée de comparer la génération 82/84 avec celle d'aujourd'hui.
Du coup, c'est pas la Belgique de l'Europe ; c'est la Hollande
11 réponses à ce commentaire.
Yep cette défaite est méritée, un milieu absent, une animation offensive qui repose sur des individualités et des joueurs qui se marchent dessus. Tactiquement, c'était limite, et que dire de cet attentisme en défense, ce n'est juste pas possible!!

Bravo aux Tunisiens, qui ont su exploiter ces failles, avec un bloc solide et un milieu travailleur. Par contre Abdennour, je me demande ou est passé le joueur de l'ASM dont on disait autant de bien.
ben je trouve qu'il a bouffé nos attaquants...surtout qu'il avait Slimani un super attaquant...moi j'ai bien aimé sa mentalité de guerrier....j'aurais bien voulu l'avoir dans notre équipe
J'ai trouvé son compère en défense plus rassurant, tandis qu'Abdennour a failli concéder un penalty en début de match.

Son placement est assez approximatif sur certaines actions, ce qui a pour conséquence qu'il soit souvent en retard.

Maintenant, ça reste un défenseur solide, dur sur l'homme, mais loin des promesses qu'il laissait entrevoir à Monaco.
Un défenseur solide dur sur l'homme....ça fait 80% d'un défenseur, si on ajoute l'anticipation et la relance...ça fait un grand défenseur; ce que n'a peut être pas Abdennour mais il avait au moins le côté "dur" alors que nous en défense, on n'avait rien, aucune des qualités qu'on demande à un défenseur pro...
3 réponses à ce commentaire.
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! il y a 3 heures Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 6
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11 Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30
mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4
À lire ensuite
Pourquoi changer son logo ?