La tristesse lyonnaise

Mercredi soir, l’Olympique lyonnais s’est incliné aux tirs au but face à Guingamp, et a perdu l’opportunité de disputer une finale dans son stade. Un nouvel échec.

Modififié
Jean-Michel Aulas : « Nabil a été injustement privé d’un penalty flagrant. Dix arbitres sur dix l’auraient sifflé, donc je n’ai pas compris pourquoi ça n’a pas été le cas là. » Bruno Génésio : « On aurait pu mener au score si l'arbitre avait sifflé une faute que tout le monde a vue sauf lui. Mais il a pris la bonne décision en m’expulsant. C’était certainement sa meilleure décision du match. » Gérald Baticle : « L’homme du match, c’est aussi l’arbitre. J’ai mis cinq minutes à me rendre compte que Bruno n’était plus là. » Mercredi soir, le président, l'entraîneur et l'adjoint lyonnais criaient à l’unisson leur désespoir après l’élimination aux tirs au but face à Guingamp en seizièmes de finale de la Coupe de la Ligue. Déjà défaits par les Bretons en championnat le 22 octobre dernier (1-3), les coéquipiers d’Alexandre Lacazette ont encore une fois laissé filer, de peu, l'un des principaux objectifs de la saison. Et ça commence à faire beaucoup.

Une finale prévue à la maison


Car cette année, l’Olympique lyonnais était peut-être la première équipe de l’histoire à viser un titre final en Coupe de la Ligue, en atteste la grosse équipe alignée par Bruno Génésio, au moins sur le plan offensif, avec Valbuena, Fekir, Cornet, Darder et l’entrée de Lacazette pour forcer la décision. Si les Lyonnais étaient déterminés à rejoindre la finale, c’est qu’elle doit se dérouler, pour la première fois, au Parc OL. « Évidemment que la finale à domicile est un élément de motivation. On a envie d’aller loin dans cette compétition » , expliquait Christophe Jallet avant son retour à la compétition contre Guingamp. Raté. La réalité est cruelle : l'OL est éliminé d'une compétition dans laquelle Sochaux respire encore. Difficile à avaler quand on se rappelle l'enthousiasme de Jean-Michel Aulas avant la rencontre : « Avoir la possibilité de jouer une finale dans son propre stade implique un côté affectif important. On reprochait aux Parisiens de systématiquement gagner ce trophée ces dernières années en laissant entendre que c’était lié au fait de jouer à la maison. À nous de montrer qu’on peut faire aussi bien. » Il faudra repasser. En championnat, l’Olympique lyonnais reste sur cinq victoires en six matchs. Et la défaite contre Paris était loin d’être ridicule, tant les hommes de Bruno Génésio ont bougé le PSG en seconde période. Mais ce n’est pas suffisant. Devant, ça va bien trop vite pour les Lyonnais, qui se retrouvent déjà relégués à douze points de Nice et onze de Monaco. Même s’il est sûrement trop tôt pour tirer des conclusions, surtout que l’OL compte un match en moins, on peut décemment affirmer que la course au podium risque d’être très compliquée pour les Rhodaniens. Le rouleau compresseur Monaco et la machine Paris lorsqu’elle sera lancée sont intouchables, tandis que Nice semble suffisamment solide pour ne pas s’effondrer totalement.

La « finale » contre Séville


Il y a un peu plus d’une semaine, l’OL avait déjà l’occasion de remettre un peu de baume au cœur à ses supporters en se servant d’un match de Coupe. Face à Séville, les Lyonnais se sont offert une sorte de « finale » pour rallier les huitièmes de finale de Ligue des champions, une première depuis 2012 et l’APOEL Nicosie. Mais l’OL n’a pas réussi à emballer le match et est passé à côté, en n’obtenant rien de mieux qu’un 0-0. Pourtant, il y avait la place. Car Lyon ne paraissait pas irrémédiablement plus faible que les Andalous. Mais c’est bien ça le problème avec l’OL cette année. On a toujours le sentiment « qu’il y a la place » , mais ça finit toujours par capoter. Comme lors de la double confrontation contre la Juventus. Comme lors de la révolte en championnat contre le Paris Saint-Germain. Comme ce mercredi soir face à Guingamp. Et comme quoi, Jean-Michel Aulas est très lucide quand il laisse l’arbitrage de côté : « Pour jouer et gagner ce type de match à élimination directe, il faut du mental, et il n’y en a pas eu assez de notre côté » , a-t-il déclaré en zone mixte. Oui, le problème de cet OL-là est clairement mental.

Par Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

zinczinc78 Niveau : CFA
Note : 1
Y'avait ptet Péno sur Nabil, mais bon, Valbuena l'aurait raté de toutes façons, comme il l'a prouvé durant la séance de tab..
Fred Astaire Niveau : Ligue 2
Ça fait toujours ma joie d'entendre Aulas s'en prendre à l'arbitrage.
Monchi Di Scudetto Niveau : Ligue 1
RAGNAROK
2 réponses à ce commentaire.
Heureusement qu'il y a des tops sudam et africains pour me faire aimer le football parce que mon club devient détestable.
tout a une fin (sauf le saucisson qui en a deux). on est probablement en train d'assister à la fin du cycle aulas à lyon. car tant dans la forme que dans le fond, la gouvernance de l'ol est vacillante et incertaine.
on a perdu certains traits de caractères qui identifie le club, à savoir la stabilité, un recrutement malin et audacieux, un parti pris tactique plutôt axé sur le jeu.
l'ol a le cul entre deux chaises, car c'est un club riche, relativement à la L1, mais pas assez pour venir titiller les gros clubs européens et donc être attractif.
la succession d'aulas reste pour moi une énigme, même si l'arrivée d'investisseurs chinois donne un indice.
Bravo pour la lucidité les gars.
Belle analyse.
Low-cost pour accompagner une fin de partie tragique et pénible.
ThomasDandy Niveau : Ligue 2
Tout à fait d'accord avec vous.
Pour moi, Aulas s'en fout un peu quand même car il va vendre le club prochainement.
C'est un vieux pépé de toute façon.

J'espère que ce sera pour le mieux.
arretez de raconter n'importe quoi, aulas est un blaireau mais un tres bon president,

l'ol a son propre stade, le centre de formation est tres bon, et en plus les meilleurs sont direct intégré dans le groupe pro,

la stratégie de l'OL est la meilleur de france, laissez un peu de temps au lieu de brailler...

pour une fois qu'un club à une stratégie à long terme...
Au niveau de la formation, le club est top mais on ne dispose ni d'une cellule de direction sportive performante (regarde le retard qu'on a dans nos méthodes et l'incroyable incohérence de nos mercatos), ni d'un staff technique à la hauteur des ambitions avancées (entraîneurs et adjoints terriblement banaux et classiques): dans ces deux domaines, on commence à traîner un retard monstre par rapport à des équipes qui ont déjà franchi ce cap.
oui ben pendant que les autres clubs sont à la rue la dessus, il reste ça a changer, c'est vraiment faisable
Pff le discours sur le declin de l'OL, c'est dans la meme veine que "le PSG a vendu son ame" ou "Marseille joue le maintien", ca revient chaque annee depuis pas mal de temps deja.

Aulas n'est pas du genre a lacher prise en se disant qu'il va bientot vendre, le jour ou il vendra il s'arrangera pour que le club ait le plus de valeur possible (deja, on a 100 millions pour 20% des parts, ca laisse reveur sur le prix de l'OM), et surtout il ne lachera pas le club comme une chaussette pourrie, ne serait-ce uniquement parce qu'il veut flatter son ego et rester dans les memoires.
Est-ce qu'un jour Aulas et Génésio arriveront à être sobres dans la défaite? Comment peut-on mettre sur le dos de l'arbitrage cette défaite méritée? Pourquoi Lyon donne l'impression d'avoir constamment des carences tactiques aussi fortes dans tous les domaines?

L'analyse de Génésio et Aulas c'est qu'on aurait mérité de gagner? Comment peut-on oser dire ça alors qu'on aurait pu repartir sur du 1-4 sans la maladresse des attaquants Guingampais...

Hors l'histoire de cette coupe, et malgré cette histoire d'ultimatum des 31 points que Génésio devrait atteindre, Lyon ne peut pas continuer avec lui: non pas qu'il ne soit pas capable de faire une seconde partie de saison folle mais à un moment, on a besoin d'un entraîneur inventif, capable de proposer quelque chose de cohérent lorsqu'il est mis en difficulté sur un match ou sur une période, capable de renouveler son approche tactique sans proposer des schémas de jeu et des animations éculées. Il a fait sa remontée les six premiers mois, mais globalement, quel entraîneur n'est pas capable d'avoir six bons mois? Seulement, une fois que les équipes adverses ont compris quelle était la méthode Génésio sur la période retour en 2016, ils ont compris où étaient nos faiblesses. Génésio n'a rien changé: du coup bah, rien d'étonnant de nous voir souffrir à ce point, même dans les matches que l'on gagne.

Génésio, avec son bagage actuel, ne peut pas coacher à haut niveau. C'est pas possible de développer aussi mal le potentiel de joueurs comme ça alors que cette équipe est capable de proposer tellement plus. J'ai même l'impression de voir certains joueurs régresser, notre jeu d'équipe est de plus en plus mauvais.

C'est pas possible de se plaindre de l'arbitrage et de réagir aussi mal alors que ton DG balance des pruneaux dans l'axe plutôt que concéder un corner, c'est pas possible d'être aussi mauvais au marquage sur coup de pied arrêtés, DEUX FOIS DE SUITE LA Même occasion hier... et c'est la maladresse de Guimgamp qui nous sauve.

Faudrait déjà préparer la seconde partie de saison en fait, repartir un projet sportif cohérent, travailler la structure de recrutement, cibler un entraîneur capable de proposer une identité de jeu claire, un type imaginatif quoi.

On joue a Monaco ce weekend, on part sur la fessée du siècle, et même si Génésio est capable de ramener un truc, il y a trop d'aléatoire dans les résultats. On ne confirme pas nos bonnes périodes de matches en matches. Oui, peut-être qu'il pourrait, ça se trouve, accrocher miraculeusement un podium mais là faut arrêter la roulette russe.
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 1
J'avoue que tu nas pas totalement tort...Je nai pas vu le match d'hier, mais j'ai vu pas mal des precedents...et c'est triste a a observer ce manque de coherence.


je ne donne pas cher de notre peau ce Dimanche, entre l'equipe qui a le plus de reussite (je nai pas dis de chance...mais niveau frappe cadree / but cest indecent) et celle qui en a le moins.

Genesio fait une bonne solution temporaire, mais au bout dun moment...
Gros Noblois Niveau : CFA
Fallait pas rater Lucien Favre.
11 réponses à ce commentaire.
Le club a quand même réussi à transformer ce qui devait être réjouissant, la livraison du stade et une reprise de l'ambition sportive, en une séquence pathétique et douloureuse... La plupart de mes potes et moi n'avons plus que de l'indifférence après les matchs tous aussi nuls les uns que les autres (après je vous rassure s'être bien énervé devant évidemment).
gerrard1892 Niveau : CFA2
faudra m'expliquer comment on peut rester indifférent devant les matchs de son club de coeur, et putain avec le Liverpool de ces dernières années pas besoin de vous situer à quel point on à mangé.

Jurisprudence Cavani: La confiance reviendra du côté Lyonnais d'ici 6 mois à 1 année (cycle relativement court pour un club de foot...) et les vestes réversibles reviendront à la mode.
je rejoins un commentaire plus haut, Lyon s'est calé sur un projet à long terme, faut pas attendre que ça devienne le Real en 3 mois.

D'ailleurs West Ham galère copieusement à retrouver ses repères dans son nouveau stade également, et il me paraît logique qu'une période d'adaptation soit nécéssaire.
1 réponse à ce commentaire.
BrokenArrow Niveau : Loisir
Je ne commenterai pas cet article
1 réponse à ce commentaire.
la gueule d'aulas sur la photo, ça a plus à voir avec la déchéance que la tristesse.
Au fait, c'est encore de la faute de Valbuena ou pas ?
(ou alors de Gourcuff ?)
Il a toujours eu bon dos le Yoann... les meilleurs matches qu'on a fait ces dernières années sont ceux dans lesquels il était titulaire. Rien d'étonnant à cela, c'est l'un des rares joueurs de l'effectif qui savait gérer tactiquement un match, qui savait accélérer ou ralentir à bon escient.
1 réponse à ce commentaire.
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 1
Ca fait chier a dire, mais l'article a plutot raison...et ce probleme mental se transforme en manque de lucidite sur les actions-cles - d'ou surement notre manque de reussite (on doit etre a loppose complet de Monaco...)

Sinon, pour faire dans le pragmatique, meme si c'est une deception, ce n'est pas necessairement un drame, vu qu'on n'a clairement pas l'effectif pour jouer sur beaucoup de tableaux...

Le trio de tete, non bien sur, mais j'espere au moins une place europeenne. Et tenons le cap, financierement ca tient quand meme tres bien la route - de meilleurs jours sont jespere a esperer

(ne pleurons pas non plus, pas mal d'equipes aimeraient etre aussi "mauvais" que nous - c'est pas dramatique non plus, juste moins bien que ce a quoi on etait habitue)
au delà de ses limites tactique et charismatique, génésio me semble induire les joueurs dans un certain confort, parce qu'il est vu comme un inconditionnel du club, qu'il protégera contre vents et marées.
je ne pense pas qu'il soit celui qui puisse les pousser à s'élever au delà de leur zone de confort, à leur faire violence.
Tu ne peux pas mieux l'expliquer.

Cela se ressent par exemple dans la manière qu'il a de gérer son effectif. Je pense notamment à la rechute de Lacazette durant le match contre Bordeaux. Génésio sait que Lacazette sort d'une blessure à risque et surtout qu'il ne pourra sans doute pas jouer 90 minutes sans faire une rechute. Génésio, au lieu de décider de ne faire jouer Lacazette qu'un certain temps, décide de le laisser sur le terrain car "il se sentait bien". Il aurait dû, malgré cela, faire sortir le joueur malgré le score.

Je pourrai également souligner son incapacité à sanctionner ou recadrer un joueur lorsque ce dernier sort des mauvaises prestations ou qu'il souhaite être considéré comme un titulaire indiscutable.

J'aime beaucoup Tolisso mais son feuilleton avec Naples lui a servi à une chose: lui faire s'assurer une place indiscutable de titulaire au détriment de Ferri et Darder qui avaient pourtant trouvé un bon équilibre. Après l'épisode Naples, Tolisso a vampirisé une place au milieu que Génésio lui a volontiers donné.

J'imagine que c'est plus compliqué que ça, mais j'ai l'impression qu'autant Génésio est maganime avec ses cadres (Lacazette, Tolisso, Gonalons, Lopes), autant il est intrasigeant avec ceux dont il n'arrive pas a exploiter le talent (Fékir, Darder, Mammana), pourtant des joueurs faits pour faire le jeu.

Et que dire de l'intégration des jeunes?

Diakhaby, c'est l'arbre qui cache la foret: Génésio la adopté car c'était la fin du monde en défense centrale et qu'il n'avait plus le choix.

Les Kalulu, Aouar, Perrin et dans une moindre mesure Tousart on ne les voit pas ou trop peu. Hors, ces profils apporteraient peu être un peu de folie, d'imagination, de variété au jeu Lyonnais.

Génésio s'enferme dans ses trop peu nombreuses certitudes au lieu de rabattre les cartes et essayer de changer radicalement certains équilibres, quitte à froisser aussi certains ego. Il a trop d'affection pour ces gamins qu'il a connu jeunes et il me semble qu'il n'arrive pas à s'imposer à eux. Il donne aux cadres les clefs du camion, et ces cadres pensent qu'ils ont le bagage et les moyens de changer la situation tout seuls alors qu'ils n'ont pas l'expérience ni le recul d'un bon entraîneur. Le fait qu'ils soutiennent Génésio, c'est une mauvaise chose: ils sont pas suffisamment lucides pour affirmer que c'est l'homme de la situation.

Je lui souhaite pas de mal au pauvre bonhomme, et j'aimerai sérieusement qu'il réussisse ici ou ailleurs mais qu'on attende pas de miracles en l'état s'il est toujours maintenu.
Monchi Di Scudetto Niveau : Ligue 1
TORSTEN FRINGS
Jeune quille Niveau : CFA
En l'occurence, si Nice et Monaco (surtout Monaco) surperforment très fortement en terme de buts / tirs (24% ! et 17%), Lyon et le PSG sont sur les mêmes bases d'environ 12,5%. Ce qui est un peu merdique, mais pas catastrophique comme l'Inter Milan par exemple.

http://www.chroniquestactiques.fr/ligue … psg-17542/
4 réponses à ce commentaire.
J'ai toujours adoré la politique de Lyon (celle qui consistait a faire un bon recrutement ou plus récemment celle qui s'appuie sur le centre de formation).
Mais la, j'ai l'impression que les joueurs vivent dans un cocon :
A trop entendre dire par les gens que c'est un crack, Fekir n'en branle pas une et Lacazette est super mou.
Faut faire bouger les joueurs et arrêter de dire qu'ils ont du génie (Ils en ont c'est sur).
Pour Genesio, je pense qu'il n'est pas très bon, il lui manque une patte, un truc qui lui permette de faire la différence pendant les matchs.
Je n'oublierai jamais le match PSG/Lyon avec Garde et Blanc ou c’était serré jusqu'au moment ou Blanc change son plan de jeu et finit par un 4/0. Alors certes Blanc n'est peut être pas le meilleur entraineur du monde mais je n'ai jamais vu Genesio procéder a un changement tactique aussi reussit.
ThomasDandy Niveau : Ligue 2
Ca fait chier tout le monde qu'il soit encore coincé au sempiternel discours sur "l'erreur d'arbitrage". C'est une récurrence à Lyon.
Putin, mais l'OL devrait pas avoir besoin d'avoir recours à ce genre d'argument débile, à part peut-être, dans un match vraiment serré de phase finale de coupe européenne !
L'EAG s'est battu, l'OL non.
Je sais pas si c'est mental, mais il faut remédier à cela une bonne fois pour toutes.
Claude_Corti Niveau : DHR
On ne doit pas parler des quenelles arbitrales qu'on prend a tours de bras. Par contre l'erreur d'arbitrage favorable a Lyon est toujours surmédiatisée .. Est-ce normal ?
C'est peut etre dû aux perpetuels chouinages d'Aulas emplis de mauvaise foi, qui pour un fait de jeu identique, souligne au marqueur l'erreur quand elle est contre l'OL et qui la justifie quand c'est en sa faveur?
Une sorte de retour de boomerang...
Claude_Corti Niveau : DHR
Mouai...

J'aime pas quand ça braille contre l'arbitrage. Mais le niveau global arbitral est vraiment déplorable.
3 réponses à ce commentaire.
Avec tous vos commentaires (que je partage), je ne comprends pas qu'il y ait encore du monde au stade Mickey.
Cette illusion publique maintient le monarque Aulas dans son déni tandis que le jeu régresse d'année en année et que tous les étages du club sont tenus par des laquais (par intérêt mercantile ou incompétence).
Nous sommes des suiveurs avertis, les suiveurs un peu moins avertis ne vont pas tarder à suivre... justement.

Il ne restera alors que les supporteurs qui expriment leur fidélité en allant à tous les matchs et ce sera la catastrophe.
1 réponse à ce commentaire.
Supporters lyonnais ci-dessus, c'est assez cool de vous lire. On vous a suffisamment reproché votre condescendance et votre égocentrisme aveugle pour saluer ici, et depuis quelques temps, la pertinence et l'intelligence de vos analyses. Alors bien sur vous n'étiez pas tous à mettre dans le meme panier mais c'était quand un sentiment général partagé par pas mal de monde je trouve.
L'évolution est cool, vous en devenez bien plus sympathiques que votre président et de l'atmosphère qu'il insuffle dans votre club.

Vous avez raison de vous inquiéter, surtout si il n'arrive pas, à court terme, a passer le flambeau à de nouvelles compétences en adéquation avec les énormes possibilités de l'OL. Il est clairement sur le déclin.

Mais surtout n'oubliez pas dans votre désarroi actuel, que vous pourriez comme moi, être un supporter du FCN et avoir eu, après de si grandes et longues années au top, a subir 15 ans d'un n'importe quoi continuel ponctué par le chef d'oeuvre du 30 novembre dernier où on vous a laché notre 0-6 avec un niveau de DH.

La bise.
ThomasDandy Niveau : Ligue 2
Imagine alors, dans quelle situation morale je me trouve, sachant que j'aime à la fois l'OL et le FCN.
Il faut que j'arrête le foot je crois.
Claude_Corti Niveau : DHR
Le supporter lyonnais est un pourri gâté.

Il a vu son équipe gagner des titres et bien jouer pendant plusieurs années. Il voit bon nombre de ses jeunes éclore au haut niveau aujourd'hui.

Lyon est toujours un club européen d'envergure respectable, avec des résultats respectables et réguliers. Le club est dans une situation financière saine, avec de nouvelles ressources et structures de premier plan.

Mais apparemment beaucoup crachent sur l'homme qui a rendu cela possible et sorti le club de l'anonymat. Reste a savoir si c'est par volonté de plaire aux haters ou s'ils y croient vraiment, ce qui dénote un manque clair d'objectivité.

Lyon n'est pas le PSG avec ses fonds illimités, ni Monaco avec ses exonérations fiscales. Chaque investissement important (achat joueur) est donc un risque en cas de mauvais choix.

D'où le peu de prise de risques (entraineur moyen, recrutement calme..etc) pour le moment
Je pense qu'on est quand même beaucoup à être conscients des débordements d'Aulas et assez peu à vraiment apprécier son "comportement public".

Malgré ça, on n'a pas envie de taper sur le bonhomme qui est un modèle de réussite et à qui l'OL doit absolument tout. Rajoute à ça le fait que la plupart du reste de la france fait preuve d'autant de mauvaise foi que JMA quand il s'agit de discuter de lui (je sais de quoi je parle la majorité de ma famille est stéphanoise !).

On se retrouve donc un peu le cul entre deux chaises, entre respect et ras-le-bol, entre l'envie de critiquer ce qui est critiquable et l'envie de défendre l'homme à qui le club doit tout. Donc au final le message va surtout dépendre de la personne à qui on s'adresse, entre supp lyonnais on rale et quand mon père m'explique que JMA représente à lui seul tout ce qui va mal dans le football moderne et lucratif je nuance.

Mais jpense pas que ça soit un manque d'objectivité en tout cas, enfin personnellement j'ai ptet beaucoup de chance mais quasiment tous les gens avec qui j'ai la chance de parler foot sont globalement intelligent dans leur raisonnement (j'évite eurosport aussi).
Note : -1
d'acc avec vous les gars.

honnêtement lire que Lyon va de mal en pis, qu'on régresse d'année en année, et que tout est de la faute de aulas et genez me sidére un peu. comme d'habitude, lorsque les choses vont mal, on tombe dans la sinistrose totale, tout est bon a jeter.
Il apparait évident que l'équipe peut et doit faire bien plus que ca. Car on parle bien ici de jeu et pas des atermoiements d'Aulas. le potentiel est la, les choix tactic de genez' ont été fait, en bien ou en mal, mais il a tranché dans le vif a cause des meformes, blessures et manque d'implication. On critique Tolisso, alors qu'il est sans doute l'un des meilleurs, max revient, lopez aussi et alex reste essentiel même s'il marque moins. Qu'es ce que le coach peut faire de plus ? Le vrai truc c'est qu'on est prêt physiquement au mois de novembre. Mais on débute tellement mal nos saisons, qu'on met plus un pied devant l'autre.
Ensuite, on critique le recrutement ?!? Rappelons qu'on a un stade à payer, et que la catastrophe industrielle n'est toujours pas a écarter. Mais si on regarde bien, on prend des mec gratos mais aussi des risques sur des futurs mec à potentiel comme Mamana ou Darder. On va acheter quoi ? des gars a 40 m ??
Resultat on fait un peu mieux que l'année dernière, Et ca reste un motif d'espoir, maigre, mais un motif quand même.

maintenant quand ca parle d'europe, on verra la vérité de la dernière journée. Certains réussissent tout d'autres non. Le mois de Janvier nous en dira beaucoup plus, sur les dynamiques et certains peuvent s'enorgueillir de leur première partie et laisser filer des points.

Lyon 3 - 0 Monaco. (je sais. mais j'y crois.) (vraiment)
BrokenArrow Niveau : Loisir
ah ah

t'es serieux ?
Note : -1
hehe...

Sur le fond oui.
Sur le prono un peu moins. mais je vois pas vraiment la decullotée que tout le monde attend. Juste un feeling. On verra
7 réponses à ce commentaire.
Claudia quatre chapeaux Niveau : DHR
Interesting cet article et tout ces commentaires, si les dirigeants pouvaient les lire, p't'être que les choses changeraient.. l'analyse de cette défaite est sous vos yeux ! Avec les solutions en bonus. Bougez-vous un peu ! (et me parlez plus jamais de l'arbitrage svp)
Arthurpitude Niveau : DHR
J'espère juste qu'ils ne prendront pas une volée contre Monaco dimanche soir...
Mais c'est pas gagné...
Quelqu'un a vu le match? Et notamment de Jallet? Ca valait le coup de le faire jouer ou il est encore trop juste?
J'étais au match et je me suis fait de temps en temps des petites caméras isolées sur Jallet. Plutôt bien en jambes, techniquement au point, mais surtout un bon meneur d'hommes je trouve. Il attire beaucoup de ballons à lui, ça fait plaisir de le revoir. Après c'est dommage de devoir choisir entre Rafael et lui, c'est quand même les deux qui s'arrachent vraiment sur le terrain. D'ailleurs ce qui est étonnant, c'est que c'est clairement ceux qui ne sont pas issus du centre qui donnent le plus pour le club.
Et pour compléter ce que les supporters lyonnais témoignent en commentaires, l'OL commence sérieusement à me dégoûter du foot... Oui on en est arrivés à ce point, j'aime énormément ce club, mais niveau attitude ça devient inacceptable. Le sport de haut niveau c'est tout sauf ça.
1 réponse à ce commentaire.
C'est plutôt qu'ils ne l'ont pas vraiment "voulu". Et ce n'est pas une question de salaire. Génésio à Lyon c'est 100 000 alors que Favre c'est 200 000. L'écart n'est pas si conséquent en fonction des budgets globaux alloués aux salaires.

Lyon s'enferme dans des choix d'entraineurs low cost et dans des salaires surpayés pour des joueurs bons ou moyens sur l'échelle Européenne.

Pour comparer

Valbuena 4.2 M/an
Grenier 3.8 M
Nkoulou 3.6 M
Yanga Mbiwa 3.3 M
Rafael 3 M

Ferreira Carrasco, Atletico, 2.5 M
Bacca, Milan AC 3.5M
Mertens Naples 1.2 M
Hummels Borussia D., 3M


Alors évidemment la fiscalité compte énormément. Mais on voit bien qu'entre un Valbuena et un Mertens, méme en convertissant un coût employeur Italien en Français, l'OL serait gagnant.

il y a 4 heures Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger !
il y a 5 heures Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 97 il y a 5 heures Le rap des ultras de Genk 4 il y a 5 heures Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 3 il y a 7 heures Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 15 il y a 7 heures Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT)
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 21:45 Le 200e but en Premier League de Rooney 16
Hier à 14:44 Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 Hier à 14:05 Le CSC gênant de Wycombe 12 Hier à 13:44 Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 Hier à 10:20 Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7