La tristesse d’Abou Diaby

Modififié
2 11

27 minutes et puis s’en va.

Depuis quelques temps, la carrière d’Abou Diaby ressemble plus à un épisode raté de Docteur House qu’à un conte de fées. De retour dans les rangs des Gunners lors du déplacement des siens à Anfield Road, l’international français a goûté à nouveau aux plaisirs de la pelouse, le temps de 27 petites minutes.

Non, le pauvre Abou Diaby ne s’est pas contenté de jouer un bout de match, il est entré en jeu à la 53ème minute, avant de ressortir blessé à la 81ème minute. Et si, selon Arsène Wenger, l’ancien de Clairefontaine n’en aurait que pour trois semaines, cette nouvelle blessure aux ischio-jambiers pourrait bien être synonyme de fin de saison pour le Londonien.

Un coup dur pour Laurent Blanc et une fin de carrière qui commence à pointer le bout de son nez… SB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Pour un footeux amateur ca peut etre une fin de carrière oui ces saloperies d'ischios ou une pubalgie !
mais pas pour un professionel a qui son quotidien sera des soins ( saison blanche)
saloperie de pubalgie qui me bouffe depuis 5 ans
le pire c'est que quand il est rentré je me suis dit il est en pleine forme, cool pour l'edf j'imaginais un milieu Abou Diaby-Mvila... ca sera pour une autre fois.
Dendecuba Niveau : CFA
@ el Xeneize
Même s'il est soigné quotidiennement, il a l'air trèèèès fragile comme garçon et la PL demande une condition physique optimum. Faudra un jour se pencher sur le CV des kinés d'Arsenal(rarement vu un club cumuler autant de pépins musculaires sur plusieurs saisons)
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Appiah à Vojvodina
2 11