1. // International – 22 juillet 1979 – Le jour où…

La triste fin de Sándor Kocsis

Avec Ferenc Puskás, Sándor Kocsis a formé la paire d'attaquants axiaux la plus prolifique de l'histoire du football de sélection. C'était pour la Hongrie dans les années 50, avant l'exil à Barcelone, où il a d'abord fait briller son exceptionnel jeu de tête, avant de se jeter du quatrième étage de l'hôpital où il avait été admis pour soigner un cancer. C'était à la veille de ses 50 ans, le 22 juillet 1979, il y a 36 ans jour pour jour.

Modififié
Sándor Kocsis aurait dû fêter ses cinquante ans le 21 septembre 1979. Nul doute que la fête aurait été belle dans le restaurant qu'il tenait depuis quelques années à Barcelone, sa ville d'adoption. Un établissement qu'il avait appelé « Tête d'or » , en français dans le texte, en mémoire de son surnom de l'époque où il était footballeur, l'un des meilleurs de son époque. Mais non, il n'a jamais célébré son demi-siècle. Peut-être que s'il avait laissé la maladie le ronger, il aurait tenu jusqu'à cette ultime fête. Peut-être. Mais à quoi bon ? Sándor Kocsis a décidé de prendre les choses en main. Admis dans un hôpital de la ville alors qu'il venait d'apprendre qu'il était atteint d'un cancer de l'estomac, à un stade avancé, Sándor a fait ce qu'il a cru bon de faire. Ce qu'il a toujours su faire en tout cas, en remarquable attaquant qu'il était : suivre son instinct. Et cette fois, son instinct lui disait d'attendre d'être seul dans sa chambre, de quitter son lit, d'ouvrir la fenêtre, peut-être de se rembobiner une dernière fois le fil de sa vie, ou bien peut-être, au contraire, d'essayer de faire le vide, de ne penser à rien, avant de sauter. Ce qu'il a fait. Sándor Kocsis a préféré devancer l'irrémédiable et se défenestrer ce 22 juillet 1979. Le plus jeune du onze magique de la sélection hongroise du début des années 50 est un des premiers à rejoindre les étoiles. Le dernier des survivants, le latéral droit, Jenő Buzánszky, a disparu en janvier dernier à l'âge de 89 ans. De l'équipe en or magyare, « Aranycsapat » en version originale, il ne reste aujourd'hui plus personne de vivant.

«  Le meilleur joueur de tête que j'ai jamais vu  »


Ce 22 juillet 1979 signe donc la fin pour un prodige aujourd'hui injustement méconnu, qui a eu à la fois le bonheur de pouvoir rayonner au sein de l'une des plus belles équipes de l'histoire du football, et le malheur d'évoluer en attaque à côté du monstre Ferenc Puskás, qui lui prenait toute la lumière. Kocsis a pourtant eu de meilleures statistiques en sélection que le « Major galopant » , avec un affolant ratio de plus de 1,1 but par match de moyenne sur un total de 68 capes ! Un record encore inégalé. Avec le maillot de l'équipe nationale, le grand gaillard au physique imposant a ainsi marqué à 75 reprises, des deux pieds et surtout de la tête - pendant longtemps le meilleur au monde dans cet exercice - d'où ce surnom de « Tête d'or » , ou parfois de « Casque d'or » . N'en déplaise à Antoine Kombouaré. Puissant, opportuniste, plein de sang-froid dans la surface adverse, il était le parfait complément du déroutant Puskás. Les deux larrons sont au centre de l'ambitieux (et inédit pour l'époque) dispositif offensif mis en place par le sélectionneur Gusztáv Sebes : un 4-1-1-4 avec Czibor et Budai sur les côtés – les quatre évoluaient ensemble au club de l'armée, le Budapest Honvéd – avec en soutien l'expérimenté milieu offensif Hidegkuti, du MTK Budapest, le club de la police. « Puskás avait le meilleur pied gauche et Kocsis était le meilleur joueur de tête que j'ai jamais vu, témoignait, il y a quelques années, László Budai pour le site de la FIFA. D'un côté, c'était un peu embêtant. Chaque fois qu'on centrait, l'un des deux était forcément déçu, puisque le premier voulait la balle à terre et l'autre la voulait en l'air. En même temps, c'était bien : pour peu qu'on réussisse le centre, neuf fois sur dix, le ballon se retrouvait ensuite au fond des filets. »

Du 4 juin 1950 au 30 juin 1954, la sélection hongroise va cumuler 32 matchs sans défaite – un record, là encore – dont 28 victoires et quelques déculottées mémorables : le 6-3 à Wembley en 1953 face aux arrogants inventeurs du football, puis la revanche, avec des Anglais fessés encore plus violemment un an plus tard, 7-1 à Budapest ! Il y a eu un titre aussi, l'or aux Jeux olympiques d'Helsinki en 1952. Mais le graal suprême fut perdu lors du fameux Miracle de Berne le 4 juillet 1954 : l'Allemagne de l'Ouest, pourtant largement dominée en phase de poules par la Hongrie 8-3 (avec un quadruplé de Kocsis !), s'offre le sacre mondial et prend sa revanche face à une équipe lessivée par les choix du sélectionneur, Sebes, qui ne faisait jamais tourner son effectif. Regrets éternels pour cette incroyable génération et maigre consolation pour « Tête d'or » , qui termine meilleur buteur de la compétition en faisant trembler onze fois les filets en seulement six matchs, dont sept fois de la tête. Deux ans plus tard, lui et d'autres joueurs du Honvéd, dont Puskás, décident de profiter d'une tournée en Europe et au Brésil pour se faire la belle, alors que la Hongrie voit sa révolution avorter et les Soviétiques envahir le pays. Quand son compère rejoint le Real, lui est accueilli par le grand rival barcelonais.

Une deuxième finale perdue à Berne


C'est en Catalogne que Sándor Kocsis va passer ses dernières années de footballeur, en contribuant à faire gagner quelques beaux titres à son club d'adoption : le championnat, la Coupe du Roi, la Coupe des villes de foire, mais pas la Coupe des champions. La faute à cette finale manquée face à Benfica en 1961, encore à Berne… Finale jouée par trois Hongrois côté Barça (Kocsis, Czibor et Kubala), tandis que les Portugais étaient entraînés par l'orgueilleux Béla Guttmann, sorte d'ancêtre de José Mourinho. C'est dire l'influence de la Hongrie dans le football à l'époque… D'ailleurs, un an plus tard, ce même Benfica conservera son titre européen face au Real, malgré le triplé d'un certain Puskás ! En 1966, Kocsis range ses crampons à l'âge de 37 ans. Il entraîne un peu, mais ce métier n'est pas fait pour lui. Une belle gueule, un physique d'acteur, il se lance pourtant dans la restauration au milieu des années 70. Mais ne verra pas la décennie suivante, de même qu'il ne fêtera donc jamais ses cinquante ans. Enterré au cimetière de Montjuïc à Barcelone, son corps a été rapatrié en Hongrie en 2012, à la demande de la famille et des autorités, parfaitement conscientes qu'on parle là d'un trésor national. Sándor Kocsis repose désormais à la basilique Saint-Étienne de Pest à Budapest, juste à côté de Ferenc Puskás, disparu en 2006. Le duo d'attaque réuni pour l'éternité, comme à la belle époque.

Vidéo


Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

J'enAiUneDe12cm Niveau : District
Football hongrois = porno hongrois = passé glorieux, présent insipide.
Que les Monica Roccaforte, Anita Dark, Michelle Wild & Co me manquent...
Du coup, Kocsis fêlé ?
Andreï Rublev Niveau : Loisir
Son malheur, c'est d'avoir joué à coté d'un trou de balle...
D'ailleurs ce match contre les anglais en 53 à Wembley, certains l'appellent le match du siècle. Il y a une très jolie fresque sur un immeuble à Budapest qui reprend ça; façon article de journal, avec le déroulé du match, les joueurs...
Message posté par J'enAiUneDe12cm
Football hongrois = porno hongrois = passé glorieux, présent insipide.
Que les Monica Roccaforte, Anita Dark, Michelle Wild & Co me manquent...

Erika Bella mon pote, Erika Bella!!

Sinon c'est vrai qu'aujourd'hui il faut plus chercher du côté des tchèques mon cher Thierry
Note : 1
Wesh il est mort en 1979 (dans le titre) ou en 1976 (dans le corps du texte) ?

Entre les deux, vous lui donnez un rab de 3 ans.

Sinon, mon paternel m'a souvent parlé de cette équipe magyare avec des joueurs aux noms imprononçables.

Puskas le major volant Kocsis tête d'or et même Hidegkuti le génie de l'orient...Quelle équipe !
J'enAiUneDe12cm Niveau : District
Message posté par JohnnyReb

Erika Bella mon pote, Erika Bella!!

Sinon c'est vrai qu'aujourd'hui il faut plus chercher du côté des tchèques mon cher Thierry


Y'a Angelica Bella aussi, enfin la liste est longue pour les hongroises old school !
C'est vrai que les tchèques tiennent le haut du pavé désormais même si y a encore Jessica Moore pour faire honneur à la Hongrie. Un peu la "Dzsudzsak" du porno hongrois !
Régis Delanoë Niveau : DHR
@lindo
1979 ! Désolé pour la coquille.
Bel article et bel hommage Mr Delanoê pour un superbe joueur (du moins, ce que j'ai pu en lire dans les ouvrages) !!
robbie.fowler Niveau : Loisir
Et t'as des BRELS qui viennent t'expliquer que les 06 Coupes des Champions du REAL dans les années 50 et 60 c'était du vent.
La plus belle sélection de tous les temps à savoir la Hongrie a existé durant les années 50.
Les deux titres mondiaux de l'Uruguay en 1930 et 1950, c'était du vent aussi.
De même, pour l'Italie en 1934 et 1938, le Brésil en 1958 et en 1962, l'Allemagne en 1954 et l'Angleterre en 1966. Tous ces titres c'étaient donc du vent.
Pelé, Garincha, Di Stéphano, Puskas, Kopa, Suarez, Schiaffino et tous les autres monstres sacrés, c'étaient du vent aussi car ayants exercés avant les années 2000.
Oui, le foot selon eux n'a commencé à compter qu'à partir des années 2000, quand Farcelone a commencé à empiler les champions League.
Message posté par robbie.fowler
Et t'as des BRELS qui viennent t'expliquer que les 06 Coupes des Champions du REAL dans les années 50 et 60 c'était du vent.
La plus belle sélection de tous les temps à savoir la Hongrie a existé durant les années 50.
Les deux titres mondiaux de l'Uruguay en 1930 et 1950, c'était du vent aussi.
De même, pour l'Italie en 1934 et 1938, le Brésil en 1958 et en 1962, l'Allemagne en 1954 et l'Angleterre en 1966. Tous ces titres c'étaient donc du vent.
Pelé, Garincha, Di Stéphano, Puskas, Kopa, Suarez, Schiaffino et tous les autres monstres sacrés, c'étaient du vent aussi car ayants exercés avant les années 2000.
Oui, le foot selon eux n'a commencé à compter qu'à partir des années 2000, quand Farcelone a commencé à empiler les champions League.


Ceux qui disent sont clairement des tocards qui n'y connaissent rien.
Il aura terminé sur une tete plongeante...

(Fait froid d'un coup)
LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA2
[img]https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/736x/a1/c2/7a/a1c27a370d9a8366bda48a9b23f84a1c.jpg[/img]
il y a 55 minutes Jorge Mendes mis en examen pour délit fiscal 8 il y a 1 heure Stéphane Paille est décédé 20
il y a 3 heures La Ligue des champions reprend ce soir ! 21 il y a 4 heures Lugano prolonge à São Paulo 5 il y a 7 heures Falcao s'essaye au baseball 3
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
il y a 8 heures Sow, Cabaye et Hazard actionnaires d'un futur club de D2 américaine 11 Hier à 21:45 FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 64
Hier à 19:29 Boca et le souvenir de la D2 7 Hier à 14:45 Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) Hier à 13:45 Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 Hier à 12:25 Bagarre générale lors d'un match de charité 35 Hier à 11:36 La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10 dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 59 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 7 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 38 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !!