1. //
  2. // Eredivisie
  3. // Supercoupe
  4. // AZ/Ajax (2-3, a.p.)

La Supercoupe pour l’Ajax !

Faut pas déconner : l’Ajax restait sur trois finales perdues en Supercoupe des Pays-Bas. Alors hier soir, les Lanciers ont donc corrigé tout ça en battant l’AZ 3-2 après prolongation. Un succès difficile…

Modififié
0 6
Bon, d’abord faut virer Bojan : prêté par le Barça, il inocule à l’Ajax le « virus Barça » . Le virus Barça, c’est cette longue possession stérile façon hand-ball qui a affecté les Blaugrana ces derniers temps quand ils dominent sans être vraiment dangereux. Idem pour l’Ajax : 0-0 à la mi-temps de cette Supercoupe et 99,99 % de possession de balle ajacide pour pas grand-chose, sauf un petit coup franc de Eriksen un peu dangereux. CQFD. Virer Bojan, donc ?… Naaan, sérieux ! Il a été bon. Il est encore prêté par le Barça pour toute la saison et il pourra servir utilement. Deuxio, le nouveau maillot de l’Ajax est à chier : noir et parements roses. C’est la tunique « extérieur » cette année, car même si disputée à l‘ArenA, l’intitulé protocolaire de la finale, c’était AZ-Ajax, donc l’Ajax était l’équipe visiteuse. Mais colossale rigolade : le public était à 99,99 % pro Ajax ! Pour rappel, la finale de la Coupe des Pays-Bas se déroule toujours au Kuip de Rotterdam (Feyenoord) et la Supercoupe à l’ArenA d’Amsterdam (Ajax). Parmi le public, Patrick Kluivert en habit de la Fédé hollandaise prenait des notes très consciencieusement en tant qu’adjoint de Van Gaal, sélectionneur des Oranje. Parce que les places pour le Mondial 2014 seront très chères...

Des lacunes (déjà) alarmantes ?

Il est bien sûr trop tôt pour tirer des enseignements de ce match. Alors disons que les joueurs de l’Ajax sont très affûtés, tous très amincis et visiblement déjà très impliqués. Même menés 0-2 à la 67e, aucun signe de panique ou d’énervement. Idem lorsqu’ils marquèrent leurs trois buts : pas de joie excessive. À peine un peu de frénésie quand Siem de Jong a planté de la tête le but du 3-2 à la 103e. L’Ajax est en place au niveau du jeu comme l’a attesté sa maîtrise générale. Mais un sérieux manque de rythme et une incapacité à accélérer le jeu ont donc longtemps rendu stérile une domination-possession pourtant écrasante en première mi-temps. Résultat : l’AZ a logiquement piégé l’Ajax. D’abord sur un merveilleux contre assassin en profondeur conclu par Gudmunsson (61e) puis, plus grave, sur une belle action placée qui a éventré l’axe défensif ajacide (Johannsson, 2-0 à la 67e). Ce n’est qu’après avoir été mené 0-1 que l’Ajax avait commencé à se speeder un peu… Admettons que cette apathie n’est que le contrecoup normal d’une préparation d’avant-saison pas encore tout à fait digérée. D’où ce manque de fraîcheur d’un groupe encore en rodage. En tout cas, voilà l’Ajax prévenu. Cette saison sera comme toutes les autres : en Eredivisie, face à des adversaires regroupés, il faudra en faire toujours plus pour marquer en premier et en C1, il ne faudra pas se faire surprendre en contre comme hier soir contre l’AZ… ou comme l’an passé contre le Real ou Dortmund !

Plus grave : le manque d’impact physique de l’Ajax, notamment devant. C’est un autre aspect du « virus Barça » observé l’an passé en C1 quand les Blaugrana se sont fait broyer par les Golgoths du Bayern. Face à des défenses puissantes et bien regroupées, comme celle de l’AZ hier soir, l’Ajax a du mal à trouver la faille. L’axe étant bouché, écarter sur les côtés pour centrer se révèle improductif tant l’Ajax manque de poids aérien devant (même si De Jong a planté de la tête sur le 3-2). Hier soir, on aurait aimé voir entrer Boerrigter en cours de match, notamment quand l’Ajax était mené. L’ailier droit hyper percutant à la carrure de déménageur sera indispensable pour faire exploser les lignes adverses, soit en tant que titulaire, soit en tant que super sub qu’on fait entrer à l’heure de jeu. Enfin, dans la colonne des moins : la neutralisation d’Eriksen, playmaker de l’Ajax. L’effet de surprise a disparu : tout le monde connaît bien désormais le petit stratège danois et, pour faire caler l’Ajax, il suffit de le mettre sous l’éteignoir, comme l’AZ hier soir. On verra vraiment si Eriksen passe un nouveau cap en surmontant cette adversité nouvelle qui révèle ou non les vrais cracks…

Mercato killer

Bon, allez ! Pas de panique non plus. Ce n’était qu’une reprise et un petit titre de plus pour la bande à Frank de Boer, ça vous lance une saison dans le bon sens de la marche. Une fois de plus, l’équipe semble motivée pour réaliser un des objectifs fixés par FDB : atteindre cette année les 8es de finale de la C1 (l’Ajax est qualifiée directement). Why not !... Mais à condition de ne pas retomber sur des groupes de la mort avec le Real en tête (affronté trois fois ces trois dernières saisons !). C’est donc jouable vu que l’effectif est sensiblement le même depuis trois saisons et que les joueurs se connaissent bien, au point de jouer parfois les yeux fermés. Une fois de plus : le calme et la sérénité de l’Ajax dans la tourmente quand l’AZ menait 2-0 avait vraiment de quoi impressionner. Sans doute que l’Ajax nous prépare une très belle saison, sérieuse et ambitieuse. On verra… Car le mercato n’est pas fini. Les confs d’avant-finale avaient de quoi perturber. D’un côté, FDB manifestait une réelle confiance ambitieuse vis-à-vis de son groupe pour la saison à venir… tout en déplorant à l’avance les ravages potentiels de départs inévitables. Comme il l’a déclaré : « Oui, pour une offre de quelques dizaines de millions d’euros, l’Ajax devra laisser partir Fischer… » Quant à Alderweireld et Siem de Jong, a priori quasi partants à la fin de la saison dernière, ils sont toujours là, émettant le souhait de rester une saison de plus. Mais tout peut arriver d’ici la fin du mercato, ils le savent parfaitement… Idem pour Eriksen : il était fortement pressenti à Dortmund, mais ça ne s’est pas fait. Reste qu’il est toujours suivi de près.

L’avantage pour l’Ajax, c’est que le club joue la Ligue des champions, un truc suffisamment motivant pour rester à Amsterdam au lieu d’aller se perdre ailleurs. Et puis, en année de Coupe du monde, pourquoi prendre aussi le risque de s’enterrer et perdre sa place potentielle en sélection, n’est-ce pas Siem de Jong ? On verra bien la suite de cette saison des transferts... Pour rappel, concernant le mercato de l’Ajax : Sulejmani (24 ans) avait déjà signé au Benfica (bon débarras !), et Adam Maher, le petit meneur hollando-marocain de l’AZ un temps pressenti à l’Ajax s’est finalement engagé avec le PSV (dommage ?). Petit clin d’œil : au niveau des « recrues » , on a assisté hier au bon retour du défenseur gauche danois, Boilesen, indisponible depuis presque deux saisons. On a vu aussi un autre Danois, le petit attaquant Lucas Andersen (18 ans) dont l’entrée a apporté du peps, devant, en seconde mi-temps. Eriksen, Schöne, Fischer, Boilesen, Andersen, Poulsen… FDB mise gros sur la Danish Dynamite. On verra si les faits lui donnent raison.

Par Chériff Ghemmour
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

ConnardLeBarbant Niveau : Ligue 1
Ca manque une pincée de puissance au milieu surtout pour la C1 où ils n'auront pas le monopole niveau possession contre les gros.
Jamais lu un article aussi mal écrit. A me donner des angoisses diurnes
Message posté par gaufausuc
Jamais lu un article aussi mal écrit. A me donner des angoisses diurnes


C'est assez dérangeant en effet/
Karl Socrates Niveau : Ligue 2
J'espère pour Eriksen qu'il trouvera une nouvelle destination prestigieuse cet été parce qu'à force il va commencer à faire du surplace en restant à l'Ajax alors que ça fait déjà 2 étés qu'il est courtisé par de grands clubs.
Surtout que des joueurs dans on registre ça ne manque pas dans l'effectif de l'Ajax. Je pense que son départ à déjà été anticipé.
lalouxonthebeach Niveau : District
Haha!
Dès la première ligne j'ai su que c'était Chériff Ghemmour.
Son style si... Particulier dirons-nous
MYSTIKALITO Niveau : CFA2
Idem pour ghemmour

Par contre Fischer, vraiment un futur grand.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 6