La Supercoupe d'Italie pour la Juve

Modififié
0 24
Les matchs entre la Juventus et le Napoli sont toujours passionnants, surtout depuis la saison dernière (ce fameux 3-3 au San Paolo fut sans doute le meilleur match de la saison). Alors, pour une Supercoupe d'Italie à Pékin (vainqueur du championnat contre celui de Coupe), autant dire que ça allait donner. C'est bien ce qu'il s'est produit : jolis buts, rebondissements et forcément, dans un match à tension entre deux clubs qui se détestent, des polémiques. C'est finalement la Juve qui a remporté le trophée, au terme une prolongation, contre neuf joueurs napolitains (4-2 a.p).

Parce que les Napolitains ont bien terminé à neuf, voire huit. Tout avait pourtant bien débuté pour eux, avec une première période parfaitement maîtrisée : Cavani (27e) et Pandev (40e) punissaient alors les seules errances défensives de la Vieille Dame, qui restait dans le coup grâce à une réalisation de l'ancien Frioulan Asamoah (37e). C'est en deuxième période que tout a basculé. Alors que la Juve avait repris du poil de la bête, elle se relançait grâce aux décisions arbitrales : un pénalty de Vidal (74e) allait d'abord mettre les Partenopei sur les nerfs ; Pandev se faisait ensuite expulser pour protestation (84e, il sortira du terrain incrédule), avant que Zuniga (93e, vilain tacle sur Giovinco) et coach Mazzarri (94e, protestation, pardi) ne le rejoignent dans les vestiaires.

Le Napoli abordait donc la prolongation avec une nette infériorité numérique et cédera finalement sous les assauts juventini (Maggio csc 97e, Vučinić 102e). La Juve remporte là son premier round. Il faudra bien ouvrir les écoutilles les prochains jours, car on risque fort d'entendre les De Laurentiis et Mazzarri balancer quelques piques. Vivement la reprise.
AP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

DeanWinchester Niveau : CFA2
Zuniga c'est pas un tacle mais un coup de poing sur Giovinco plutot.

Enfin vraiment décevante l'attitude napolitaine, la juve aurait pu avoir 3 penalty ce soir avec les fautes de cannavaro sur vucinic et celle de je sais pas trop qui sur matri en 1ère période

Naples a vraiment gâché la rencontre malheureusement, même si c'est sévère d'expulser Pandev pour avoir insulter l'arbitre je trouve.
Ils ont vraiment pété les plombs, c'est décevant d'offrir ce spectacle devant 80.000 personnes a l’étranger je trouve.
Il va bien gueuler De Laurentis !
D'ailleurs le Napoli n'a pas participé à la cérémonie de remise des médailles.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 24