La "Stoke story"

Modififié
0 0
Lundi soir, pour le compte du dernier match de la 4ème journée de Premier League, Stoke City recevait Aston Villa dans des conditions plutôt funestes. Le coach des locaux, Tony Pulis, a dû en effet quitter son groupe le jour du match pour retrouver à Newport, au Pays de Galles, sa famille, endeuillée par la mort de maman dans la matinée. L'assistant Dave Kemp assurait donc l'intérim.


A la mi-temps, les Potters sont menés 1-0 (but de Downing à la 35ème). Mais, à la surprise générale, c'était bien Pulis qui attendait ses ouailles au vestiaire pour une belle remontée de bretelle. « A l'évidence, il n'était pas très content de la manière dont se déroulait le match » raconte le joueur Matthew Etherington au micro de Sky Sports à la fin de la rencontre.


Et l'impossible arriva. Au courage, Kenwyne Jones égalise à la 80ème avant que Robert Huth ne délivre le Britannia Stadium à la 93ème et n'offre une victoire inespérée à Stoke.

Comme un film à l'américaine...











RB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0