La souffrance bordelaise

0 0
Ils l'attendaient depuis longtemps : ils l'ont fait ! Enfin, les Girondins ont obtenu leur première victoire depuis six matches, et c'est Toulouse qui en a fait les frais dimanche (1-0). Un truc qui fait du bien là où ça passe.



« Cela faisait un moment que Bordeaux n'avait pas goûté aux joies de la victoire, mais on a vu le prix que cela nous a coûté dans l'engagement, l'agressivité, et tout le reste, a indiqué un Laurent Blanc plus que soulagé. On a pu mesurer le nombre d'efforts qu'il fallait faire pour gagner un match. En 2009, on en avait gagnés certains avant de les avoir commencés, et sans prendre forcément la réelle mesure de ce qu'il fallait mettre sur un terrain de football pour continuer à gagner. Là, mes joueurs ont tout donné » .



Forcément, il fallait changer un truc. « Les joueurs avaient un problème d'état d'esprit, mais ce soir, ils l'ont retrouvé. Sans l'engagement mis, on n'aurait pas gagné ce match, a ajouté le “Président”. On s'aperçoit que même si l'on a gagné, on a souffert. Je suis soulagé car j'ai enfin eu une réaction de mon groupe. Je l'attendais depuis longtemps, mais j'étais certain qu'il n'allait pas lâcher. Les joueurs ont été récompensés, mais il est écrit que jusqu'à la fin de la saison, Bordeaux souffrira » .



Il est surtout écrit que Bordeaux regardera la Ligue des Champions à la télé, la saison prochaine.



LB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0