En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 11 Résultats Classements Options

La Serie A et le tabou espagnol

Mata, Torres, Cazorla, Reina et quelques autres. L'Espagnol s'exporte bien en Angleterre, beaucoup moins en Italie. De Mendieta à Bojan actuellement en passant par Javi Moreno, le Calcio est impitoyable avec les transfuges de la Liga. Tentative d'explication.

Modififié
L’Espagne, championne du monde et double championne d’Europe. Une tradition de techniciens de classe, des joueurs de valeur qui s’exportent bien. Sauf en Italie. Un pays qui pourtant fut par le passé l’une des destinations parmi les plus prisées, « the place to be » pour un joueur souhaitant être reconnu au niveau international. Mais pour un club italien, l’achat d’un Espagnol, aussi doué et expérimenté soit-il, relève de la prise de risque plus qu’autre chose. C’est drôle, mais c’est comme ça, et cela fait trente ans que ça dure. Parce que si ça n’a pas toujours été le cas, sur les 39 Espagnols qui ont foulé les prés de Serie A, ils sont bien peu à s’y être imposés. Pourquoi ? C’est là toute la question. Mais le tabou est bien réel.

Les Espagnols en Italie, des débuts en fanfare et une rupture

Pourtant, l’Italie a aimé les Espagnols à une époque, et ils le lui ont bien rendu. Le précurseur n’est autre que Luis Suárez, qui rejoint l’Inter en 1961, pour finalement rester douze ans dans le calcio. Il sera notamment le playmaker de la célèbre Inter d’Helenio Herrera, qui raflera trois titres de champion d’Italie, et deux Ligues des Champions. Luis Suárez, ou le seul Espagnol de l’histoire à avoir raflé un Ballon d'or, soit dit en passant. La même année, le milieu de terrain Juan Santisteban débarque à Venise, où il restera deux saisons. Et l’année suivante, deux nouveaux Ibériques arriveront en Italie, eux aussi pour y rester un moment : le milieu Luis Del Sol, qui portera huit saisons le maillot de la Juve avant de jouer deux ans à la Roma, et Joaquín Peiró, qui passera quant à lui huit saisons entre le Torino, l’Inter et la Roma. Ces quatre premiers joueurs espagnols ont tous apporté satisfaction à leurs clubs. Or, 26 ans s’écouleront entre l’arrivée des Del Sol et Peiro, et celle d’un nouveau compatriote. Une durée bien longue, ce qui est étrange au fond, tant ces joueurs avaient posé les bases de ce qui devait être une collaboration fructueuse.

Le plus étrange dans tout ça, c’est que rien ne sera plus pareil. À partir de 1988, et l’arrivée de Víctor Muñoz à la Super Samp, aucun Espagnol ne trouvera la réussite dans le calcio. Avec trois pics de déception, qui n’ont fait qu’entretenir l’idée d’un tabou : Iván de la Peña, José Mari, et surtout Gaizka Mendieta. Le premier débarque à la Lazio en 1998, après avoir ses preuves au Barça. Coût de l’opération pour le club romain : 15 millions d’euros. Auteur de bons débuts, de la Peña semble régresser, et se tire finalement dès la fin de saison. José Mari, lui, a coûté plus de 20 millions au Milan AC, et possède en 1999 un statut de pépite, du fait de ses 21 ans et de bons débuts à l’Atlético. Il jouera trois saisons pour les Rossoneri, présentant des stats faméliques, avec 5 buts en 52 rencontres. Mais rien ne peut être pire que Gaizka Mendieta. La Lazio, qui n’a pas compris la leçon, enrôle la star du FC Valence contre 46 millions d’euros en 2001. Un transfert qui restera comme l’un des plus gros bides de l’histoire : Mendieta ne jouera qu’une saison et une vingtaine de matchs, en raison notamment d’une condition physique déplorable. S’ils n’y avaient qu’eux, passe encore. Mais on pourrait citer Rafael Martín zquez (Torino), Francisco Farinós (Inter), Javi Moreno (Milan), Ivan Helguera (Roma)… Des joueurs qui ont tous suscité des attentes, et qui ont tous déçu. La plupart ne sont d’ailleurs restés qu’une saison, preuve que quelque chose coince en Italie pour les joueurs espagnols. Mais quoi ?

Une histoire de jeu et d’environnement

« Si j’étais président d’un club, je ne prendrais pas d’Espagnols. Pour une question de culture et d’environnement, ils ont des difficultés d’adaptation. Plus précisément, ils n’ont jamais réussi en Italie. Je ne sais pas pourquoi, mais en Italie, ils ne fonctionnent vraiment pas. » Ernesto Bronzetti, agent spécialisé dans le mercato espagnol, exprimait cet été à SkySport un sentiment partagé par beaucoup d’observateurs. Mais des raisons à la difficulté d’adaptation des Espagnols, il y en a. À commencer par le jeu, sensiblement différent : « Pour un joueur, il y a une énorme différence entre l’Espagne et l’Italie. Disons qu’en Espagne, on est axé sur le beau jeu avec le plaisir de jouer, l’Italie, c’est la rigueur défensive et tactique. Du moins, du temps où j’étais joueur, c’était beaucoup plus contraignant et dur en Italie. Mentalement, ça bouffe énormément » , résume Jocelyn Angloma, ancien international français qui a joué trois ans en Serie A, et cinq saisons en Liga (avec Mendieta, d'ailleurs). Il argumente : « Pour moi, cette différence peut expliquer le manque de réussite des Espagnols en Italie. Parce que les Espagnols sont tellement habitués à jouer, à avoir des entraînements moins contraignants… Est-ce qu’ils sont suffisamment préparés sur le plan physique pour ce genre de travail ? Je ne pense pas. Après, quand tu vois jouer les Espagnols, contre des Italiens par exemple, ils ont le contrôle du ballon. Mais en Espagne, il y a beaucoup moins de contacts. » Autre élément inhérent à la vie du footballeur de Serie A, plus qu’à un joueur de Liga, la pression médiatique, qui atteint un niveau monstre dans la Botte. Et ce, quel que soit le club : « L’environnement est également difficile en Italie. En Espagne, tu as deux clubs à forte pression médiatique. Le Barça, et le Real surtout. Mais en Italie, l’exigence est partout : les médias, le public, il y a énormément de pression. En Espagne, on a beaucoup plus le temps de vivre le foot » , poursuit Angloma. Des arguments qui peuvent tout aussi bien expliquer les échecs répétés d’Espagnols très attendus, que la réussite actuelle d’un Borja Valero.

Parce que si le milieu florentin réalise un excellent début de saison, il le doit aussi à la tactique d’un Vincenzo Montella, et sa philosophie de jeu basée sur la possession, ce qui permet à un joueur technique de s’épanouir. D’autant plus s’il est espagnol, et habitué « à jouer et prendre du plaisir » . Comme le conclut le principal intéressé : « Au début, c’était difficile, la Serie A est beaucoup plus physique et tactique que la Liga. Mais j’ai réussi à surmonter les difficultés, et ce championnat me plaît beaucoup. Je veux prouver qu’un Espagnol peut réussir en Italie. » Après de très bons débuts, Borja Valero n’a plus qu’à espérer qu’il ne fera pas une « de la Peña » . Et vous l’aurez compris, on ne dit pas ça pour une éventuelle ressemblance capillaire.

Par Alexandre Pauwels
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 35 minutes 408€ à gagner avec PSG, Lazio & Fiorentina il y a 38 minutes Luiz Felipe Scolari va quitter Guangzhou Evergrande
Hier à 21:22 Le très joli but d'Olivier Giroud 26
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 11:57 Une sauce barbecue géante se frite avec les supporters adverses 26 Hier à 08:59 Il parcourt 6 000 km pour son club sur Football Manager 29 mercredi 18 octobre Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 11 mercredi 18 octobre Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 3 mercredi 18 octobre La roulette insolente de JK Augustin 34 mercredi 18 octobre À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 mardi 17 octobre 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus mardi 17 octobre 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! mardi 17 octobre Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 mardi 17 octobre Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 mardi 17 octobre Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 mardi 17 octobre Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 mardi 17 octobre Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 mardi 17 octobre Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32 dimanche 1er octobre Il envoie un coup de boule à son coéquipier en plein match 2 dimanche 1er octobre Le ciseau d'Haller 1 samedi 30 septembre Villas-Boas suspendu huit matchs 1 samedi 30 septembre Un club de D6 allemande sponsorisé par une actrice porno 26 samedi 30 septembre Scolari veut envoyer Ancelotti en Chine 4 samedi 30 septembre Le plan machiavélique de Lucas Digne (via Brut Sport) vendredi 29 septembre Le licenciement d’Ancelotti provoqué par cinq joueurs 70 vendredi 29 septembre L'Ukip accusé d'avoir plagié le logo de la Premier League 19 vendredi 29 septembre Griezmann va publier des romans 50 vendredi 29 septembre Le mode "foot en salle" à FIFA... (via Brut Sport) jeudi 28 septembre 258€ à gagner avec Arsenal, Lazio & Torino 2 jeudi 28 septembre 177 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! 1 jeudi 28 septembre Le club de Calais n'est plus 14 jeudi 28 septembre Leonardo atterrit à l'Antalyaspor 19 jeudi 28 septembre L'UEFA, le grand gagnant de l'Euro 2016 selon la Cour des comptes 4