La Serie A et le tabou espagnol

Mata, Torres, Cazorla, Reina et quelques autres. L'Espagnol s'exporte bien en Angleterre, beaucoup moins en Italie. De Mendieta à Bojan actuellement en passant par Javi Moreno, le Calcio est impitoyable avec les transfuges de la Liga. Tentative d'explication.

Modififié
L’Espagne, championne du monde et double championne d’Europe. Une tradition de techniciens de classe, des joueurs de valeur qui s’exportent bien. Sauf en Italie. Un pays qui pourtant fut par le passé l’une des destinations parmi les plus prisées, « the place to be » pour un joueur souhaitant être reconnu au niveau international. Mais pour un club italien, l’achat d’un Espagnol, aussi doué et expérimenté soit-il, relève de la prise de risque plus qu’autre chose. C’est drôle, mais c’est comme ça, et cela fait trente ans que ça dure. Parce que si ça n’a pas toujours été le cas, sur les 39 Espagnols qui ont foulé les prés de Serie A, ils sont bien peu à s’y être imposés. Pourquoi ? C’est là toute la question. Mais le tabou est bien réel.

Les Espagnols en Italie, des débuts en fanfare et une rupture

Pourtant, l’Italie a aimé les Espagnols à une époque, et ils le lui ont bien rendu. Le précurseur n’est autre que Luis Suárez, qui rejoint l’Inter en 1961, pour finalement rester douze ans dans le calcio. Il sera notamment le playmaker de la célèbre Inter d’Helenio Herrera, qui raflera trois titres de champion d’Italie, et deux Ligues des Champions. Luis Suárez, ou le seul Espagnol de l’histoire à avoir raflé un Ballon d'or, soit dit en passant. La même année, le milieu de terrain Juan Santisteban débarque à Venise, où il restera deux saisons. Et l’année suivante, deux nouveaux Ibériques arriveront en Italie, eux aussi pour y rester un moment : le milieu Luis Del Sol, qui portera huit saisons le maillot de la Juve avant de jouer deux ans à la Roma, et Joaquín Peiró, qui passera quant à lui huit saisons entre le Torino, l’Inter et la Roma. Ces quatre premiers joueurs espagnols ont tous apporté satisfaction à leurs clubs. Or, 26 ans s’écouleront entre l’arrivée des Del Sol et Peiro, et celle d’un nouveau compatriote. Une durée bien longue, ce qui est étrange au fond, tant ces joueurs avaient posé les bases de ce qui devait être une collaboration fructueuse.

Le plus étrange dans tout ça, c’est que rien ne sera plus pareil. À partir de 1988, et l’arrivée de Víctor Muñoz à la Super Samp, aucun Espagnol ne trouvera la réussite dans le calcio. Avec trois pics de déception, qui n’ont fait qu’entretenir l’idée d’un tabou : Iván de la Peña, José Mari, et surtout Gaizka Mendieta. Le premier débarque à la Lazio en 1998, après avoir ses preuves au Barça. Coût de l’opération pour le club romain : 15 millions d’euros. Auteur de bons débuts, de la Peña semble régresser, et se tire finalement dès la fin de saison. José Mari, lui, a coûté plus de 20 millions au Milan AC, et possède en 1999 un statut de pépite, du fait de ses 21 ans et de bons débuts à l’Atlético. Il jouera trois saisons pour les Rossoneri, présentant des stats faméliques, avec 5 buts en 52 rencontres. Mais rien ne peut être pire que Gaizka Mendieta. La Lazio, qui n’a pas compris la leçon, enrôle la star du FC Valence contre 46 millions d’euros en 2001. Un transfert qui restera comme l’un des plus gros bides de l’histoire : Mendieta ne jouera qu’une saison et une vingtaine de matchs, en raison notamment d’une condition physique déplorable. S’ils n’y avaient qu’eux, passe encore. Mais on pourrait citer Rafael Martín zquez (Torino), Francisco Farinós (Inter), Javi Moreno (Milan), Ivan Helguera (Roma)… Des joueurs qui ont tous suscité des attentes, et qui ont tous déçu. La plupart ne sont d’ailleurs restés qu’une saison, preuve que quelque chose coince en Italie pour les joueurs espagnols. Mais quoi ?

Une histoire de jeu et d’environnement

« Si j’étais président d’un club, je ne prendrais pas d’Espagnols. Pour une question de culture et d’environnement, ils ont des difficultés d’adaptation. Plus précisément, ils n’ont jamais réussi en Italie. Je ne sais pas pourquoi, mais en Italie, ils ne fonctionnent vraiment pas. » Ernesto Bronzetti, agent spécialisé dans le mercato espagnol, exprimait cet été à SkySport un sentiment partagé par beaucoup d’observateurs. Mais des raisons à la difficulté d’adaptation des Espagnols, il y en a. À commencer par le jeu, sensiblement différent : « Pour un joueur, il y a une énorme différence entre l’Espagne et l’Italie. Disons qu’en Espagne, on est axé sur le beau jeu avec le plaisir de jouer, l’Italie, c’est la rigueur défensive et tactique. Du moins, du temps où j’étais joueur, c’était beaucoup plus contraignant et dur en Italie. Mentalement, ça bouffe énormément » , résume Jocelyn Angloma, ancien international français qui a joué trois ans en Serie A, et cinq saisons en Liga (avec Mendieta, d'ailleurs). Il argumente : « Pour moi, cette différence peut expliquer le manque de réussite des Espagnols en Italie. Parce que les Espagnols sont tellement habitués à jouer, à avoir des entraînements moins contraignants… Est-ce qu’ils sont suffisamment préparés sur le plan physique pour ce genre de travail ? Je ne pense pas. Après, quand tu vois jouer les Espagnols, contre des Italiens par exemple, ils ont le contrôle du ballon. Mais en Espagne, il y a beaucoup moins de contacts. » Autre élément inhérent à la vie du footballeur de Serie A, plus qu’à un joueur de Liga, la pression médiatique, qui atteint un niveau monstre dans la Botte. Et ce, quel que soit le club : « L’environnement est également difficile en Italie. En Espagne, tu as deux clubs à forte pression médiatique. Le Barça, et le Real surtout. Mais en Italie, l’exigence est partout : les médias, le public, il y a énormément de pression. En Espagne, on a beaucoup plus le temps de vivre le foot » , poursuit Angloma. Des arguments qui peuvent tout aussi bien expliquer les échecs répétés d’Espagnols très attendus, que la réussite actuelle d’un Borja Valero.

Parce que si le milieu florentin réalise un excellent début de saison, il le doit aussi à la tactique d’un Vincenzo Montella, et sa philosophie de jeu basée sur la possession, ce qui permet à un joueur technique de s’épanouir. D’autant plus s’il est espagnol, et habitué « à jouer et prendre du plaisir » . Comme le conclut le principal intéressé : « Au début, c’était difficile, la Serie A est beaucoup plus physique et tactique que la Liga. Mais j’ai réussi à surmonter les difficultés, et ce championnat me plaît beaucoup. Je veux prouver qu’un Espagnol peut réussir en Italie. » Après de très bons débuts, Borja Valero n’a plus qu’à espérer qu’il ne fera pas une « de la Peña » . Et vous l’aurez compris, on ne dit pas ça pour une éventuelle ressemblance capillaire.

Par Alexandre Pauwels
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Mourignon Niveau : DHR
ça serait pas + intéressant de se pencher sur les joueurs formés en espagne que des espagnols?

ça changerait pas le fond de l'article (qui est bon), juste la portée...
Luis Enrique a plutôt réussi à la Roma...
Je trouve l'article très bon, une réflexion intéressante. Maintenant, je pense que le phénomène va s'inverser petit à petit, car l'Italie, sans renoncer à sa science tactique et physique, est en train d'opérer une petite révolution à toutes les échelles, dont la tête de pont est la Nazionale, dont on a pu admirer le jeu à l'Euro. Il y a de plus en plus de techniciens en Série A qui prônent un jeu plus spectaculaire, et s'appuient sur des joueurs très techniques. Les Espagnols, notamment les relayeurs ou les créateurs, devraient s'y épanouir; pour les attaquants, cela reste plus complexe, l'Italie restant attachée à un profil de buteur plus "tueur" qu'en Espagne où les avant-centres sont souvent des joueurs très complets. L'exemple de Bojan, qui joue plus souvent sur le côté qu'en 9, me semble le démontrer...
Il a bien raison Angloma, tu peux être un joueur de Catania et avoir une grosse exigence des tifosi et du président et les médias italiens sont très sévères.

Merci de m'avoir rappelé certains joueurs espagnols qui m'ont fait replonger en enfance avec Genin sur Canal...
maxlojuventino2 Niveau : DHR
ce n'est pas franchement spécifique aux espagnols, quand on voit le peu d'anglais ou de joueurs formés en Afrique qui réussissent en Série A...

Les français et les allemands n'ont pas trop ce problème d'adaptation car ils sont mieux formés tactiquement. C'est d'ailleurs marrant d'observer que les profils qui ne réussissent pas en Italie, réussissent systématiquement en Angleterre... (espagnols, les français bourrins, les africains bourrins, Cissé...)

ça en dit long sur l'intelligence tactique anglaise...
Jordyclasie Niveau : Loisir
Vus l'avez très bien dit dans un article precedent
Les espagnols s'eclatent dans les systemes atactiques de la PL mais ailleurs, ils ft pshhhiiiit
En Espagne la technique prime sur le physique , d'ou le faite qu'un gamin de 1,50 mètres a 16 ans ne sera pas systématiquement mit hors jeu par une école de foot .
Maintenant pour le bien des clubs étrangers en Espagne le Barça et le Real ne peut pas contenir tout les meilleurs du pays , et Valencia et el Atleti tot ou tard pour vivre doivent vendre !
Pour le plus grand bonheur des clubs Anglais , et un peu Italien , ou d'ailleurs la Fiorentina possède une magnifique équipe sur le papier !
JensJeremies Niveau : DHR
Ca peut aussi s'expliquer par le fait que Mata est meilleur que Bojan. Non ?
il y a 3 heures Will Ferrell veut Chicharito au Los Angeles FC 14 il y a 6 heures Lampard entraîneur d'Oxford United ? 1
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
il y a 9 heures Le superbe but d'Independiente 3 il y a 11 heures Malouda va jouer la Gold Cup avec la Guyane 24 il y a 11 heures Des matchs de C1 sur Facebook 9 Hier à 22:15 Shrewsbury et le retour d'une tribune « debout » en Angleterre 13 Hier à 21:02 Le monde du foot rend hommage à Stéphane Paille 20 Hier à 19:00 Jorge Mendes mis en examen pour délit fiscal 42 Hier à 18:06 Stéphane Paille est décédé 35
Hier à 15:58 La Ligue des champions reprend ce soir ! 26 Hier à 15:45 Lugano prolonge à São Paulo 5 Hier à 12:12 Falcao s'essaye au baseball 3 Hier à 11:10 Sow, Cabaye et Hazard actionnaires d'un futur club de D2 américaine 12 lundi 26 juin FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 67 lundi 26 juin Boca et le souvenir de la D2 7 lundi 26 juin Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) lundi 26 juin Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 lundi 26 juin Bagarre générale lors d'un match de charité 35 lundi 26 juin La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10 dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 59 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 7 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 38 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13