En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 20e journée

La Serie A et cette impression de déjà-vu

Mexès qui pète un plomb, les deux Milan qui galèrent, Pogba qui éblouit, Saviola et Gómez qui plantent, Eto'o et Gilardino qui reviennent, la Lazio qui ressort un vieux maillot, El Shaarawy qui se blesse à nouveau, quelques erreurs d'arbitrage… Ou quand l'histoire se répète en Italie.

L'équipe du week-end


Armés de leur nouveau maillot vintage, les Romains ont simplement poussé les Milanais à bout. Pourtant menés au score dès la 4e minute grâce à une frappe limpide du gauche de Ménez, les Laziali ont su se ressaisir collectivement en seconde période. D'abord sur une reprise de volée de Parolo. Ensuite sur une erreur combinée de Montolivo et Mexès. Et enfin sur un coup de flair de Parolo. La goutte d'eau qui fait déborder Philippe Mexès. Le Français disjoncte et se fait expulser après avoir attrapé Mauri par le cou. En somme, une bonne soirée pour la Lazio qui confirme sa bonne forme du moment. Et forcément, un peu moins pour les Milanais.

Vous avez raté Empoli - Udinese (et vous n'auriez pas dû)


Parce qu'Antonio Di Natale a encore marqué. Et de la tête. Et contre son ancien club. Et qu'il n'a pas célébré son but. Parce que Danilo a concédé un penalty comme Jérémy Clément face au PSG et que l'arbitrage italien est encore pointé du doigt. Et enfin parce Widmer a marqué le but de la journée. Comment ça, ce n'était pas volontaire ? En tout cas, il permet à l'Udinese de remporter la partie 2-1.


L'action du week-end


Voilà un Vine qui devrait plaire à Michel Platini. On joue la 54e entre la Sampdoria et Palerme. Temps fort pour les Rosaneri qui viennent d'égaliser grâce à Vazquez. Et puis là, Morganella sort une grosse mine à l'entrée de la surface. Le ballon touche la barre et rentre dans les cages de Viviano. Mais l'arbitre n'y voit que du feu. Le score en reste là. Bref, le débat sur l'arbitrage vidéo revient encore et toujours en Italie.


L'homme de cette journée : Maxi López


Globalement, Paul Pogba pourrait figurer dans cette rubrique toutes les semaines. Mais bon, ce serait un peu chiant. Alors il faut bien donner sa chance aux autres joueurs. Et ce week-end, Maxi López a fait très fort. Comme à chaque fois qu'il retrouve Icardi d'ailleurs. Ce coup-ci, il se fait remarquer à la 94e en déviant un ballon pour Moretti qui permet au Torino de coiffer l'Inter sur le poteau, mais surtout en allant chambrer les supporters de l'Inter à la fin du match…



Mais aussi en rentrant chez lui. Maxi López en rajoute une couche sur Twitter : #quilscontinuentdemelasucer. Référence à Maradona lors d'une conférence de presse qui avait insulté des journalistes sceptiques à son égard. Un message d'amour adressé aux supporters adverses, donc.


Tuttosport a dit...


« Pogba est un martien.  » Le quotidien sportif italien n'a plus de mot pour décrire le talent de notre Français. Plutôt que de chercher une raison rationnelle, il lui a consacré sa Une avec un rappel sur ses origines. Pour ceux qui seraient passés à côté de sa prestation ou qui doutent encore de lui, c'est par là, et par là.

Une journée, un tifo(so)


Ça fait maintenant plusieurs mois que la crise atteint des sommets à Parme, mais ce genre d'images est toujours assez significative de la situation d'un club. Quand un joueur doit s'expliquer avec ses propres supporters, on ne peut même plus dire que c'est grave. C'est tout simplement un problème insoluble. Surtout quand le joueur en question s'appelle Antonio Cassano et que l'argent est l'une des raisons pour lesquelles il joue au foot. D'ailleurs, Antonio a résilié son contrat avec Parme hier soir.


La stat inutile


3. Comme le nombre de buts de Javier Saviola et Mario Gómez cumulés en championnat cette saison. Et en plus, ils en ont inscrit les deux tiers ce week-end. #Nostalgie

Dolce Vita


Quand ton propre coéquipier prend une photo avec toi parce qu'il te considère comme son idole.


Et sinon…


Higuaín a encore marqué et fait gagner des points à son équipe. Doublé de Pipita pour une victoire 2-1 du Napoli face au Genoa.
Et il peut clairement dire merci à l'arbitre pour le second inscrit sur penalty. Là encore, l'arbitrage italien est limite.
Simone Zaza a beau avoir prolongé, Sassuolo perd encore. Défaite 2-1 sur le terrain de Cagliari.
La Serie A retrouve deux anciens pensionnaires. En plus d'Eto'o à la Samp, Gilardino revient à la Fiorentina.
Stefan El Shaarawy s'est encore blessé. Fracture au cinquième métatarsien du pied droit. Six semaines d'indisponibilité. Décidément, la Serie A sentait bon la friperie ce week-end.

Par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 18:30 La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 29
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
dimanche 14 janvier Le low-kick fou de Tony Chapron 165