En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. // Football
  2. // Web 2.0

La semaine Twitter

Cette semaine sur Twitter, on a pourri son chauffeur, donné dans le scato, insulté les hommes et couché avec des animaux. On a aussi pas mal simulé, mais ça n’a rien à voir.

#Après avoir battu City et pris une pièce dans la tronche par la même occasion, Rio Ferdinand aurait pu la jouer mesquin. Mais le défenseur des Red Devils se montre plus vicieux encore.


#Après des débuts tonitruants sur Twitter, Emmanuel Frimpong a peu à peu quitté la rubrique, ayant subitement décidé d’arrêter d’être drôle. Mais le Balotelli du pauvre a regagné sa place de titulaire en début de semaine, à la faveur d’une sombre histoire de défécations. Les grands joueurs ne meurent jamais.


Un come-back à confirmer dans sept jours.

#Mardi, Nice bat Rennes 1-0 suite à un penalty obtenu par Bauthéac. Antonetti hurle à la simulation, parle de « tricheurs » et fait son petit numéro habituel face aux micros, mais Bauthéac se défend. Sur Twitter évidemment.


#Le Niçois tente ce qu’on appelle « un délit de fuite sur réseaux sociaux » , mais se fait immédiatement choper par la Police de la Vanne, nouveau compte d’utilité publique, suspendu parce que pas mal d'humoristes l'ont mal pris et l'ont signifié à Twitter en "report as spam". En conséquence de quoi Laurent Paganelli court toujours.



#Samedi, QPR remporte enfin son premier match en championnat cette saison. Pas emmerdé par la décence, Stéphane Mbia capitalise immédiatement sur cet inespéré succès.


#Dimanche, Rio Ferdinand était comme toi lecteur. La tête à l’envers, l’esprit dans le brouillard et la mâchoire lourde. Oui, dimanche Rio était bourré.



#PSGOL, pas seulement un hashtag, mais LE choc de cette première moitié de saison. Seulement voilà, la Ligue 1 ne tient pas toujours bien la pression et l’affiche accouche d’un match un peu tiède. Raymond Domenech s’en fout, pendant ce temps-là, il regardait du foot.


#Plutôt sage cette semaine, Medina a tout lâché ce dimanche. En vrac, la petite du PSG insulte les hommes, les vieux et l’accord au pluriel.



Comme quoi les nouvelles générations de footeux tiennent vraiment à leur place dans le bus.

Par Charly Smadja
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


vendredi 23 février OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! 1
Hier à 18:30 Les retrouvailles entre Patrice Évra et les fans de Liverpool 17 Hier à 14:50 Le but le plus absurde de l'année en deuxième division allemande 20 Hier à 13:52 Les lumières s'éteignent en Argentine 15
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
vendredi 23 février Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 24
À lire ensuite
Cvitanich : Super Dario