La semaine Twitter

Cette semaine sur Twitter, on a pris des raclées, truqué des matches, raté ses pronos, reçu des suspensions et vendu du papier. Le tout sans un seul handballeur.

4 6
#Mardi, Manu Imorou, joueur de Clermont, s’est rendu compte que sa cuisine aussi était en Ligue 2.


#Josua Guilavogui (Saint-Étienne) réussit mieux son début de saison sur les terrains que sur sa Playstation où il prend apparemment raclée sur raclée. Un de ces types bizarres qui pensent que les buts IRL valent plus que leurs cousins IG. Ringard.


#Jeudi, la France s’enflamme pour le premier but de Giroud sous le maillot d’Arsenal lors de la victoire 6-1 des Gunners en coupe contre Coventry. Ian Wright, lui, n’est pas français.



Deux jours plus tard Chelsea s’impose 2-1 à l’Emirates.

#Cet été, avant d’installer sa cuisine, Imorou a quitté Braga au Portugal pour rejoindre Clermont en Auvergne. Et visiblement il n’avait jamais vu le Pacte des Loups.


#Le même jour, la FA juge John Terry coupable d’insultes racistes à l’encontre d’Anton Ferdinand lors d’un match entre Chelsea et les Queens Park Rangers disputé l’année dernière. La sanction tombe, elle ne sera que de quatre matches assortis d’une amende. Une décision qui fait bien rire un certain milieu défensif de l’Olympique de Marseille.


C’est dur à croire, mais nous vivons bel et bien dans un monde où Joey Barton a raison.

#Les décisions administratives de sa fédération, Wayne Rooney s’en fiche pas mal, préférant se concentrer sur les ventes de son autobiographie. Oui, oui, son autobiographie.


C’est dur à croire, mais nous vivons bel et bien dans un monde où Wayne Ronney écrit des best-sellers.

#Depuis quelques jours le hashtag #Homeland tourne pas mal sur Twitter. Particulièrement chez nos footeux de France qui découvrent la série au trois Emmy awards.


Jordan, on ne te dira rien parce que #NoSpoil…

#Heureux de leur exceptionnelle série de victoires, les Marseillais se rendaient dimanche à Valenciennes pour une rencontre toujours chargée en souvenirs botaniques. Sauf que, trop candide, l’OM de Baup ne comprend pas ce qu’il se passe et se fait tabasser 4-1 par les locaux. Comment se relever d’une pareille défaite ? En se recentrant, se reconcentrant, bref, en cultivant son jardin. Enfin, façon de parler.




#Sans faire exprès, le roi Heenok et Emmanuel Frimpong ont fait un enfant. Il s’appelle Blanstel et sachez-le, il vous emmerde.


#Yasser Baldé, jeune défenseur de l’AJ Auxerre, finit le week-end en donnant une bonne leçon à tous ses collègues qui parlent parfois de la femme comme d’un morceau de viande. Les filles sont des fruits ok ! Et ne l’obligez pas à remonter en Ligue 1 pour vous le répéter.


Prends ça Bourvil.


Par Charly Smadja
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Myros el matador Niveau : CFA
Blanstel un phénomène!!! je me tape de ces barres en suivant ses tweets! Il aura jamais le ballond d'or mais en tout cas il est au taquer pour le Tweet d'or!
Et dire qu'on a régulièrement des news par Twitter d'un joueur qu'on verra peut-être jamais jouer de notre vie....
Y'a du Rimbaud chez Yasser Baldé.
Imoru, t'as l'air sympa, mais si tu pouvais empêcher le Clermont-Foot d'aller en National plutôt que de tweeter, tu le serais un peu plus encore.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Marseille se fait gifler
4 6