Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options

La Russie préparait un plan de dopage pour son Mondial

Modififié
Des hooligans, des ouvriers nord-coréens et du dopage : la recette d'une bonne Coupe du monde en Russie.

Déjà privée de championnats du monde d'athlétisme à cause d'un dopage d'État institutionnalisé, la Russie ne s'est pas arrêtée là. Dans son édition à paraître samedi, l'hebdomadaire allemand Der Spiegel s'apprête à lâcher une bombe dans le monde du foot : la Russie prévoyait également un dopage de masse pour sa sélection en vue du Mondial 2018.


Alors que certains joueurs russes étaient déjà soupçonnés de dopage, le magazine allemand l'affirme, via Bryan Fogel, un documentariste américain qui côtoie le docteur Grigory Rodchenkov, exilé aux États-Unis après les révélations de ses actes : « Après Sotchi, il avait la charge de préparer le programme de dopage pour le Mondial 2018 de football. Grigory était déjà en pleins préparatifs lorsque tout a été découvert. »


Joint par le magazine allemand, le vice-Premier ministre russe, Vitali Moutko, également chef du comité d'organisation du Mondial, a nié en bloc : « L'État n'a aucun moyen de contrôler le travail d'un directeur de laboratoire. (...) Il était mondialement reconnu et engagé comme expert pour les Jeux olympiques, nous avons évidemment pensé que tout était normal. »


Évidemment...

AH
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Podcast Football Recall Épisode 33: Le feu d'artifice belge, les Bleus s'ennuient et les scandales anglais
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom
Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier