1. // Euro 2012
  2. // Groupe A
  3. // Russie/République Tchèque (4-1)

La Russie en démonstration

Il va falloir compter avec les Russes. Les coéquipiers d'Arshavin ont démonté une triste équipe tchèque, et affiché de superbes dispositions dans le jeu...

Modififié
0 23
Russie/République Tchèque : 4-1

Buts : Dzagoev (x2), Shirokov et Pavlyuchenko pour la Russie. Pilař pour la Rép. Tchèque.

Russie-Tchéquie, et les fractures affluent. La demi-finale de l’Euro 1960, le quart de 76 (en aller-retour avant le tournoi à quatre) ; les onze finales de championnat du monde de hockey quand les deux équipes s’appelaient encore l’URSS et la Tchécoslovaquie. Le Printemps de Prague, les tanks. Le match de poules de 96, la finale de hockey du Mondial 2010 entre République tchèque et Russie convertis au marché. Les Russes en 4-3-3 qui vont jouer la contre-attaque et les coéquipiers de Plašil qui prennent vite leurs marques et veulent se payer les gars d’Advocaat.

Pas le meilleur moyen pour en venir à bout. Kadlec et Rosický ont beau se démener, au début du match, les Russes mettent le nez à la fenêtre deux fois : Kerzhakov (8e) et Dzagoev (13e). La troisième est la bonne : après un centre de Zirianov, Dzagoev glisse le ballon dans le but après que Kerzhakov a frappé de la tête sur le poteau (1-0, 15e). La Russie a accumulé un surplus de confiance. Elle est invaincue depuis quatorze matchs et sa victoire en Italie, avant l’Euro, l’a encore boostée. La Reprezentace se rue à l’abordage (Pilař, 23e ; Selassie, 30e) et se fait punir en contre. Archavine ouvre dans l’espace pour Shirokov qui trompe Čech (25e). Kerzhakov manque d’un rien un semblant de break définitif sur un centre de Zirianov (33e). Les Tchèques sont dominateurs, stériles et candides…

Au retour des vestiaires, la Tchéquie reprend la possession du ballon et se montre efficace d’emblée. Un service lumineux de Plašil dans l’axe déchire l’arrière-garde des Russes, Pilař élimine Malafeev (1-2, 52e). Les Russes réagissent aussitôt et Kerzhakov, par quatre fois, manque de peu le cadre (62e, 64e, 68e, 70e), la seconde sur une passe diabolique d’Archavine. Le pressing russe fait quelques dégâts en contre. Après que Sélassie, d’une reprise impossible et excentrée (72e), et Rosický, d’une frappe sèche bloquée par Malafeev (74e), ont entretenu l’espoir, les demi-finalistes du dernier Euro vont tuer le suspense en trois minutes. Dzagoev exploite une bonne diagonale de Pavlyuchenko (79e) avant que ce dernier ne batte de nouveau Čech. Le gars du Lokomotiv fixe la défense centrale tchèque et expédie une grosse frappe sous la barre (81e). La Russie, qui n’avait jamais entamé un Euro (le dernier non plus) par une victoire, s’ouvre déjà la porte des quarts après le nul de la Pologne et de la Grèce (1-1) et cette victoire. La Russie était, a priori, un des bons outsiders de ce tournoi, elle l’est encore plus a posteriori, après ce succès somme toute logique et imparable…

Par Rico Rizzitelli
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dzagoev révélation de l'Euro c'était déjà ici, dans la partie commentaires : http://www.sofoot.com/tu-sais-que-tu-su … 57657.html

D'ailleurs vous avez des nouvelles de Kuduro ?

Santé.
Article "Tu sais que tu supportes la Russie quand...", putain* de lien.
Petite question : pourquoi Arshavin ne joue (ou jouait seul lavenir nous le dira) pas contre des Blackburn ou stoke comme ça ??! (j'anticipe avant son prêt bien sur)
la défense....au secours !!
maxouille Niveau : CFA2
beau match sans fioritures et arbitrage correct!
Le niveau des Tchèques est inquiétant quand même. La défense et l'attaque, c'est le néant !
Madridchestercity Niveau : Loisir
J'ai envie de sucer des bites
DTC-DMC même combat Niveau : CFA
et moi j'ai commencé à me faire enculer par Al Jazeera!!!

ça va être bon Danemark - Portugal en streaming!

"Fuck Euro 2012!" comme diraient nos amis polonais...
Les russes ont été impressionnants offensivement mais j'attends de voir ça face à une défense digne de ce nom.... mais la qualité est là, c'est sûr.
Par contre, la défense me donne un petit doute. Il faudra voir face à des attaquants plus affolants que Milan Baros posteuro2004
Note : 1
@El Borracho : Dza qui? Je n'ai vu qu'Arshavin ce soir.
gunner: parce que Wenger veut qu'il joue comme ailier et qu'il fasse la couverture pour gibbs ou santos (sur le flanc gauche principalement) alors qu'ici c'est lui le patron du jeu, il joue en électron libre. Et puis c'est comme les joueurs mexicains ( les Dos Santos, Vela, Guardado etc.):très bon mais pas toujours motiver pour jouer pour son club mais au garde-à-vous pour sa patrie.
1VraiFooteux Niveau : Loisir
Archavin n'avait plus l'envi mais o moins il se donne à fond pour son pays pas comme Nasri ! Troooop fort kan il le veux
Ouai Dzagoev a été bon, mais j'ai été impressionné par l'ensemble du collectif russe, c'est tellement huilé que face à une équipe fébrile comme la Tchéquie un 6 ou 7-1 n'aurait pas été scandaleux. Et ce milieu de terrain est hyper intéressant.
sinon, "après que" est toujours suivi de l'indicatif, c'est niveau CM2… Je dis ça je dis rien… Jamais cette expression n'aura été aussi vraie pour les pisse-copie de SF…
sinon, "après que" est toujours suivi de l'indicatif, c'est niveau CM2… Je dis ça je dis rien… Jamais cette expression n'aura été aussi vraie pour les pisse-copie de SF…
Note : 1
14) Tu sais très bien que le meilleur attaquant d'Europe, c'est Kerzhakov. Que, toi, tu appelles Александр Анатольевич Кержаков, d'ailleurs.

=> oui on a vu ça... grâce à lui, la Tchékie n'a pris que 4 buts et non le double..
Ça s'emballe sur la Russie, alors que le groupe d'aujourd'hui est le plus faible de l'euro.
Par contre, pour démonter la France avant qu'elle joue, il y a du monde.
Il faudra compter sur les russes .. Jusqu'en quarts, la ils rencontrent un des vainqueurs du groupe de la mort et se font sortir.
Ne jamais vendre la peau de l'ours russe...meme avant les quarts!
Pierre du Bayern Niveau : CFA2
L'article nous montre qu'on a bien à faire à un -pas- fan de notre Sainte Mère la Russie!

Si les Tchèques ont montré une chose, c'est qu'ils sont nuls (attaque-défense de CM2), il faut aussi dire que les russes ont marqué des buts magnifiques, et ça on le voit pas dans l'article. Autant le premier but nous fait penser au raccro de Salpingis, autant les 3 autres : BOOM ! Le 2e but est super, petite pichenette au dessus de ce diable de Petr, le 3e est un skud que Petr ne voit pas, et le dernier de l'Ours de Sibérie, Pav, il a la balle tout seul, temporise 3h, puis frappe comme une mulle une balle dans la lulu, exceptionnel ! Oui, comparons avec le premier match...

Les russes sont là, mais pour le moment, l'adversité est trop faible pour en tirer des conclusions, dans ce groupe en tout cas, il n'y a pas d'adversité pour eux...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
L'Ukraine à forte tête
0 23