En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

La routine du Bayern, la force de Leipzig

La Bundesliga a confirmé les positions établies et les bonnes vieilles habitudes cette après-midi. Si Hambourg rentre de Munich avec une grosse déculottée (8-0), c'est surtout la place de dauphin de Leipzig qui s'annonce de plus en plus clairement, tandis que Dortmund n'a plus que le titre de meilleur buteur à espérer pour cette saison. En fond de classement, le maintien semble impossible désormais pour Darmstadt.

Modififié

Bayern Munich 8-0 Hambourg SV

Buts : Vidal (17e), Lewandowski (21e sp, 42e et 54e), Alaba (56e), Coman (65e et 69e) et Robben (87e)

Les supporters du HSV se rendent-ils encore à l'Allianz Arena ? Depuis six ans, l'histoire se répète sans varier d'un iota. Les joueurs d'Hambourg viennent, prennent une valise et repartent avec la honte d'un match catastrophique et digne d'un petit poucet de Pokal. Pire, les joueurs semblent résigner à subir ce scénario. Une fois encore, le Dino tend le bâton. Alors que Vidal a déjà ouvert le score, Mavraj fait une faute inutile sur Müller et donne un penalty à Lewandowski. En vingt minutes, le Bayern mène 2-0. Hambourg n'espère plus rien et laisse jouer. Lewandowski en profite pour soigner ses statistiques avec un joli triplé. Müller revit pour une journée, pour la première fois de la saison, avec une certaine générosité pour Alaba. Coman poursuit la déroute contre un duo Mavraj-Djourou apathique, avant la classique Robben pour atteindre le score tant espéré de 8-0. En sept matchs à l'Allianz Arena, le HSV a encaissé 44 buts (contre 3). Plus de six buts en moyenne. Pas sûr que les dirigeants hanséatiques veuillent encore sortir le barbecue pour s'excuser. Mais Carlo Ancelotti, sur son banc, a pu profiter de son méga bretzel.



Bayer Leverkusen 0-2 FSV Mayence

Buts : Bell (3e) et Öztunali (11e)

Les travers du Bayer de Roger Schmidt sont de retour. Après avoir perdu en Ligue des champions, le retour en Bundesliga n'a pas été plus heureux, la faute à un début de match totalement manqué. Sur corner, la défense de Leverkusen oublie son marquage et permet l'ouverture du score à bout portant de Bell. Sonnés, les joueurs du Bayer encaissent un deuxième but... sur coup de pied arrêté, encore. Öztunali tire avec malice son coup franc rentrant, laissant Leno dans l'hésitation jusqu'à la dernière seconde. La déviation ne vient pas, mais le gardien du Bayer tombe dans le panneau. Mayence prend ses aises par rapport à la zone rouge, mais surtout, le club pharmaceutique loupe une occasion de revenir dans les tuyaux européens. La course à la septième place va être difficile.


RB Leipzig 3-1 FC Cologne

Buts : Forsberg (5e), Maroh (34e csc) et Werner (65e) pour le RB // Osako (53e) pour Cologne

Leipzig doit une grande partie de sa saison à sa rapidité d'action à domicile. Encore une fois contre Cologne, les joueurs de Ralph Hasenhüttl mène au score si rapidement que l'adversaire n'a pas eu le temps de croire à l'exploit. Aujourd'hui, c'est une offrande de Kessler, le gardien de Cologne, qui permet à Forsberg d'ouvrir le score dans les cinq premières minutes. De suite, le match est plus facile. Avec Dominik Maroh d'humeur carnaval, Leipzig prend le large sur un étrange coup de genou dans le mauvais sens. Si en deuxième période, le Effzeh va mieux, fait le jeu et réduit le score, il est obligé de se découvrir. Werner, en contre-attaque, sans soutien, trouve une solution invraisemblable dans un angle impossible. Le RB veut sa place de dauphin cette année et l'aura.


SC Fribourg 0-3 Borussia Dortmund

Buts : Sokratis (13e) et Aubameyang (55e et 70e)

Fribourg est habituellement inspiré dans son Dreisamstadion. Pourtant, contre le BvB, les joueurs du Brisgau ont été plus faiblards qu'à l'accoutumée et ont laissé Dortmund faire le jeu. Sans sauter, Sokratis ouvre le score de la tête. Sur le banc, Christian Streich doit intervenir pour éviter la déroute, en ajoutant un troisième défenseur central (Kempf) dès la 24e minute. Il ne peut pourtant rien contre la belle inspiration de Marco Reus, qui ridiculise le jeune Söyüncü avant de donner un but tout fait à Aubameyang. Erik Durm en fait de même un quart d'heure après pour un doublé du Gabonais. Le message est clair : la guerre pour le titre de meilleur buteur de la Bundesliga est lancée. Le titre, c'est fini depuis longtemps.


SV Darmstadt 1-2 FC Augsbourg

Buts : Heller (47e) pour Darmstadt // Verhaegh (55e) et Bobadilla (85e)pour le FCA

Dans un match de la peur, où Darmstadt n'avait pas le droit à l'erreur, le but de Bobadilla en fin de rencontre fait mal aux Lillien. Avec seulement douze points, le maintien devient quasi impossible à espérer. Et Darmstadt peut s'en vouloir. Pour sa première mi-temps faiblarde, pleine de fautes techniques, sans tir au but, alors qu'Augsbourg n'était pas plus inspiré. Pour avoir surtout laissé le FCA revenir sur penalty, alors que Marcel Heller avait bien entamé la seconde période en fixant Marwin Hitz avant de conclure dans un but vide (47e). Finalement, avec Raúl Bobadilla, Aubgsbourg confirme que sa place en Bundesliga ne sera pas facile à reprendre. Il faudrait un miracle désormais pour que Torsten Frings sauve Darmstadt.

  • Résultats et classement de Bundesliga
    Retrouvez toute l'actualité de la Bundesliga

    Par Côme Tessier
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 3 heures OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! 4
    il y a 3 heures BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur le Classico 1 Hier à 18:30 Les retrouvailles entre Patrice Évra et les fans de Liverpool 27
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    Hier à 14:50 Le but le plus absurde de l'année en deuxième division allemande 20 Hier à 13:52 Les lumières s'éteignent en Argentine 16