1. //
  2. // Roumanie-Espagne

La Roumanie, l’autre mur jaune

Le premier adversaire de la France à l’Euro passe un gros test ce dimanche face à l’Espagne. Un match de gala pour confirmer l’identité de jeu qui a fait la force de cette sélection durant les éliminatoires : priorité à la solidité défensive, grosse solidarité collective et homogénéité offensive, faute de pouvoir compter sur un buteur fiable pour succéder à Hagi, Moldovan ou Mutu.

Modififié
Spoiler : ce match inaugural de l’Euro le 10 juin prochain au Stade de France entre la France et la Roumanie pourrait être stressant pour les Bleus et leurs supporters. Une rencontre pénible, pour ne pas dire chiante, avec comme premier obstacle pour le pays hôte, dans sa quête du trophée continental, un mur jaune. Compact, massif, résistant. Un bloc de parpaings pour défendre un ultime rempart nommé Ciprian Tătăruşanu, gardien aux aptitudes remarquables lorsqu’il s’agit de s’acquitter de sa mission, celle de garder sa cage inviolée. Le portier de la Fiorentina, actuel quatrième de la Serie A, est très certainement le joueur-phare de sa sélection. C’est de lui que tout part lorsqu’il s’agit d’expliquer le renouveau du football roumain. Quoique « renouveau » soit peut-être un terme un peu fort, disons déjà le retour des hommes des Carpates dans le grand concert des nations. Dans les années 90, ils ont même postulé un temps pour en être les chefs d’orchestre, avec trois belles Coupes du monde de suite : deux 8es de finale en 90 et 98, entourant un joli quart au Mondial américain, compétition en forme d’âge d’or pour la génération de Hagi, Munteanu, Popescu, Stelea, Petrescu, Raducioiu…

Les cages roumaines encore bien gardées


À cette époque, la Roumanie est une référence en Europe. C’est d’ailleurs lors d’une difficile victoire obtenue contre elle à Bucarest en octobre 1995 (3-1) que la France du mandat Jacquet commence à bâtir le chef-d’œuvre qui s’achèvera moins de trois ans plus tard sous des airs d’I will survive. Battre cette équipe roumaine était à l’époque un exploit. Problème : le passage de témoin avec la génération suivante a été mal fait. Si Moldovan, puis Mutu ont essayé d’entretenir la flamme offensivement, s’il y a toujours eu de bons portiers également pour limiter la casse (Lobont succédant à Stelea, avant Tătăruşanu), le réservoir de bons joueurs de champ, fiables pour la sélection, s’est considérablement tari à partir de la fin des années 90. Le résultat, c’est un recul progressif dans les résultats et une absence régulière de la Roumanie dans les grandes compétitions internationales : plus aucun Mondial depuis 98, un Euro raté en 2008. Fera-t-elle mieux dans quelques semaines ? Ce n’est pas certain, mais au moins la sélection jaune a-t-elle trouvé de la cohérence et une forme d’identité de jeu basée sur la solidité défensive, faute de mieux.

Claudiu Keserü est toujours là


Les Roumains font avec ce qu’ils ont et savent que leur atout maître reste bien ce trio composé de Tătăruşanu dans les buts, devant les deux centraux Vlad Chiricheș (Naples) et Drogos Grigore, l’ancien Toulousain exilé au Qatar. Sur le côté gauche de la défense, il y a aussi le vieux capitaine Răzvan Raț qui rassure. À 34 ans, le joueur du Rayo Vallecano devrait encore tenir son rang durant cet Euro, même s’il manque à l’appel de l’actuelle sélection, en rééducation après une intervention chirurgicale à l’épaule. À droite de la défense, c’est plus incertain. Le poste pourrait être attribué à Alexandru Mățel, qui évolue au Dinamo Zagreb. Le milieu de terrain est la zone des discrets joueurs de devoir : Mihai Pintilii (Steaua), Ovidiu Hoban (Hapoël Be’er Sheva en Israël) ou Lucian Sanmartean (Al-Ittihad en Arabie saoudite), sans oublier Alexandru Maxim, le joueur de Stuttgart, absent de la dernière liste. Puis devant, on bricole avec ce qu’on a sous la main. Constantin Budescu parti évoluer en Chine, il faut encore s’en remettre à Claudiu Keșerü l’ancien Nantais, aujourd’hui joueur de Ludogorets en Bulgarie, ou compter sur les « Turcs » de la bande : Bogdán Stancu (Gençlerbirliği), Gabriel Torje et Raul Rusescu (Osmanlispor). À moins que le prometteur espoir du Steaua Nicolae Stanciu, unique buteur mercredi du match face à la Lituanie (1-0) pour sa première sélection, ne s’invite au dernier moment ?

L'attaque inquiète


Sans faire injure aux Roumains, cet ensemble ne fait pas vraiment peur sur le papier. La sélection doit en plus composer avec deux soucis majeurs : l’exil de certains des meilleurs joueurs dans des championnats exotiques (Chine, Qatar, Arabie saoudite…) et le conflit qui oppose la fédé et les clubs locaux, le Steaua en tête, qui avait refusé de libérer six de ses joueurs pour un stage de l’équipe nationale en janvier dernier. Le sélectionneur avait alors parlé d’un « manque de fair-play » du Steaua. C’est d’autant plus triste que le sélectionneur en question n’est autre qu’Anghel Iordănescu, une légende du club de la capitale, coach adjoint à l’époque du titre européen de 1986, coach principal lors de la finale de C1 perdue en 1989. C’est aussi lui qui était sur le banc de la sélection lorsque cette dernière a connu son apogée, entre 1993 et 1998. Rappelé par la fédé à l’automne 2014 pour remplacer au pied levé Victor Pițurcă (parti lui aussi s’exiler en Arabie saoudite…), Iordănescu s’est appliqué à qualifier directement l’équipe nationale en la sortant d’une poule homogène, se classant derrière l’Irlande du Nord, mais devant la Hongrie, la Finlande, les Féroé et la Grèce. Terminer les qualifications comme elle l’a fait, sans perdre un seul match et en encaissant seulement 2 buts, est une forme d’exploit. Ne réussir à marquer que 11 buts en 10 matchs (avec 8 buteurs différents), dans un groupe comptant notamment les Féroé, en est une autrement plus préoccupante. Néanmoins, cette Roumanie, qui a récemment accroché l’Italie chez elle en amical (2-2), et qui affronte l’Espagne ce dimanche, sera du genre très pénible à jouer pour les Bleus dans deux mois et demi, qu’on se le dise.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

On fera un pénible 0-0 ou alors on les poutrera dan les grandes largeurs.

Ce genre d'équipe façon mur, dès qu'elles en prennent un, elles s'écroulent.
Putain, j'ai vu le tableau de l'EDF pour l'Euro, c'est une honte sans nom, bordel!
On joue un 3ème en 1/8ème et le vainqueur de deux 2èmes, probablement l'Autriche ou la Russie en quarts?
C'est du jamais vu!
Pourquoi tu crois que les pays organisateurs réussissent en général un bon parcours...?

(à part la Suisse, évidemment...)
Message posté par soswiss
Pourquoi tu crois que les pays organisateurs réussissent en général un bon parcours...?

(à part la Suisse, évidemment...)


Bah on peut dire ce qu'on veut de la Corée mais eux au moins, ils ont joué l'Espagne, l'Italie puis l'Allemagne.
Rappelons l'Euro 84, quand même:
Danemark,Belgique, Yougoslavie, Portugal, Espagne

On est vraiment en dessous de tout, c'est pas possible!
tranquilo_chiquito Niveau : DHR
j'ai pris le dinamo bucarest sur une partie a fm 2016 et les jeunes roumains sont plutôt sympas je trouve.
tricoveanu, dobre, rotariu, nedelcleanu, marc et serban m'avaient l'air bons et je suis étonné de ne voir aucun de leur patronyme cité dans l'article.
quelqu'un qui suit ça de prés pourrait me renseigner sur le niveau réel de ses joueurs ???? et de la sélection roumaine en général, ca m’intéresse grandement.
merci
U'Marranzanu Niveau : CFA
Message posté par Two fesses
Bah on peut dire ce qu'on veut de la Corée mais eux au moins, ils ont joué l'Espagne, l'Italie puis l'Allemagne.
Rappelons l'Euro 84, quand même:
Danemark,Belgique, Yougoslavie, Portugal, Espagne

On est vraiment en dessous de tout, c'est pas possible!


Rectification concernant la Corée : ils ont VOLÉ l'Espagne et l'Italie.
Message posté par U'Marranzanu
Rectification concernant la Corée : ils ont VOLÉ l'Espagne et l'Italie.


Ouais, c'est pas dit que ce soit pas le cas pour nous, en cas de nécessité.
Nous ?

Mais t'es plus hollandais, toi ?

Ca me semble pas pire que de se taper le Mexique puis le Costa Rica pour arriver en demie de coupe du monde.

Le tirage au sort de cet euro nous envoie effectivement en demie, je vois pas trop ou est le scandale. Le Brésil aussi a été envoyé en demie sans problème du dernier mondial sans oublier l'aide arbitrale.

Aide dont nous n'avions pas bénéficié en 1998 avec l'expulsion de Zidane, Blanc et Desailly.
U'Marranzanu Niveau : CFA
Message posté par Two fesses
Ouais, c'est pas dit que ce soit pas le cas pour nous, en cas de nécessité.


C'est pas faux, en même temps le tableau de la France est déjà un sacré braquage de banque. Sans arme ni haine ni violence grâce à Michel Platggiari.
Message posté par bofbof2004
Nous ?

Mais t'es plus hollandais, toi ?

Ca me semble pas pire que de se taper le Mexique puis le Costa Rica pour arriver en demie de coupe du monde.


Aide dont nous n'avions pas bénéficié en 1998 avec l'expulsion de Zidane, Blanc et Desailly.


Le mec ose tout, c'est dingue!
Espagne, Australie, Chili puis Mexique vs Suisse, Honduras, Equateur
Allez, la France perd dans les grandes largeurs contre l'Espagne comme on l'a vu 6 mois plus tôt, le Chili et le Mexique dans 100% des cas.
On l'a vu dès qu'elle a affronté une grande équipe, 1-0 des familles en faisant son jogging pour l'Allemagne.
Mais bon, n'oublions pas le scandale de la France dans le chapeau 2 et l'Italie dans le chapeau 3.
Tu mets la France à la place de l'Italie, c'est retour en France après les poules.

PS: Le Brésil n'a pas été envoyé en demie, il devait jouer l'Espagne ou les PB en 1/8èmes et si l'Angleterre ou l'Italie n'avaient pas été éliminés, il aurait pu les jouer.
Là, la France n'a aucune chance de jouer un gros, c'est une honte!
Bon après 30 minutes, le style de cette Roumanie est clair.

Le sapin de noël d'Ancelotti : 4-3-2-1 en phase offensive 7-2-1 en phase défensive. Tu m'étonnes qu'ils marquent si peu, le mec tout seul devant est cramé à force de courrir dans le vide.

Toujours 0-0 à ce stade, mais les espagnols les font souffrir dès qu'ils redoublent leurs passes. Côté espagnol, c'est pas mal, ça combine, ça manque d'un peu de physique tout de même.
Les PB de Van Gaal leur avaient mis 4-1 aller et retour.
Ce temps et les équipes que tu cites n'existent plus. Regardes la compo de l'Espagne ce soir : pas de ramos, pas d'Iniesta, pas de Xavi.
Bonjour, je suis nouveau sur le forum. je tenais à réagir par rapport à ceux qui disent que le tableau de la France est hyper facile. Qui vous dit qu'on aura pas l'Italie en huitièmes, et le Portugal en quarts ? Il faut d'abord que les matches soient joués non ?
Pour l'instant, on a les roumains, les suissos et les albanais. C'est pas le groupe le plus relevé de tous les temps.

Le reste, on verra bien.
Message posté par Mister Gaga
Bonjour, je suis nouveau sur le forum. je tenais à réagir par rapport à ceux qui disent que le tableau de la France est hyper facile. Qui vous dit qu'on aura pas l'Italie en huitièmes, et le Portugal en quarts ? Il faut d'abord que les matches soient joués non ?


Que ce soit l'Italie ou le Portugal, s'ils finissent 2ème ou 3ème de leur groupe, tu peux tranquillement les joueur.

Désolé mais quand t'as certains premiers de groupe qui jouent d'autres premiers et que t'as d'autres premiers qui ne jouent que des 2ème ou 3ème avant les demies, c'est du pipage de dès en règle.
Dan_Petrescu Niveau : CFA
Merci Régis pour ce riche article et de mentionner d'anciennes gloires nationales (Stelea, Lobont).

La Roumanie me rappelle la Grèce de 2004 : pénible à jouer et solide derrière. L'équipe se construit sur sa solidité, mais le passage au tour supérieur sera compliqué, même si les Suisses sont pas fiables et l'Albanie inconnue, Je nous vois bien passé grâce à 3 matchs nuls...
4-4-2 à plat Niveau : Loisir
Il y a l'autre approche. Si la France n'a aucune chance de jouer un gros avant les demi, et c'est tant mieux! Les joueurs seront "frais" pour les 2 potentiels derniers matchs.
Je le vois comme ça!

Demi assuré, sponsors satisfaits, public conquis, tous contents/comptants.
"un Euro raté en 2008."

nul contre la France et l'Italie
(juste les finalistes du mondial 2 ans avant)

et seulement 0-2 contre un Pays-Bas qui venait de mettre 7 buts en 2 matchs


alors c'était une poule de la mort.
ouais
mais nous par exemple, on a été ridicules .... pas eux.
nononoway Niveau : CFA
Message posté par 4-4-2 à plat
Il y a l'autre approche. Si la France n'a aucune chance de jouer un gros avant les demi, et c'est tant mieux! Les joueurs seront "frais" pour les 2 potentiels derniers matchs.
Je le vois comme ça!

Demi assuré, sponsors satisfaits, public conquis, tous contents/comptants.


#panache
Hier à 17:48 Le bilan de la saison est en kiosque ! Hier à 17:23 Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 101 Hier à 16:47 Un petit bijou en MLS 3 Hier à 13:36 Trejo de retour au Rayo 17
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 13:23 Oscar suspendu huit matchs 24 Hier à 11:38 Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 Hier à 10:40 Zlatan vers Los Angeles ? 37 Hier à 10:28 Parme va passer sous pavillon chinois 35 Hier à 09:11 La panenka d'Alessandrini 17
mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 47 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 26 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2 samedi 3 juin Les anciens de la Juve à fond derrière les Bianconeri samedi 3 juin Del Piero débarque à Cardiff en roi 2 samedi 3 juin Des ultras parisiens taquinent une hôtesse de l'air 17 samedi 3 juin Buffon pourrait détrôner Maldini ce soir 20