1. //
  2. //
  3. // Porto/Dynamo Kiev

La « rotativité » de Lopetegui à l’épreuve du temps

Les saisons sont longues et éprouvantes, les matchs et les efforts de plus en plus intenses et donc, a fortiori, les blessures plus fréquentes. Afin de préserver ses joueurs sur toute la saison, Julen Lopetegui mise sur ce qu’il appelle la « rotativité » . Si la version classique, celle de Guardiola, a déjà fait ses preuves, la variante du Basque n’a, elle, rapporté aucun titre au FC Porto.

Modififié
Quand Julen Lopetegui débarque sur le littoral portugais, un immense chantier l’attend. Le passage de Paulo Fonseca au FC Porto a ébranlé le club qui, après une décevante troisième place en 2013-2014, très loin derrière le champion benfiquista, se doit de réagir. Et rebondir. Tout jeune entraîneur, l’ancien portier blaugrana possède dans son carnet d’adresses de quoi enchanter le public du Dragão. Grâce à lui, Brahimi, Óliver Torres, Casemiro et Marcano débarquent à l’été 2014. Plus que des noms, plus qu’un agenda bien garni, Lopetegui, c’est aussi et surtout un concept, la « rotativité » ( « rotatividade » , en portugais). Le néologisme désigne la rotation de l’effectif classique, que l’on retrouve par exemple chez un Wenger, poussée à l’extrême. Cette forme de gestion de l’effectif n’est pas nouvelle, puisqu’elle était déjà utilisée depuis plusieurs années par Pep Guardiola, modèle à suivre pour le technicien basque de Porto. Pour pousser la définition un peu plus loin, la « rotativité » détruit presque les rôles de titulaire indiscutable et de remplaçant régulier. Dans un tel cadre, tout le monde joue et tout le monde se retrouve à un moment ou l’autre sur le banc. Le modèle de gestion de Lopetegui insinue un voire deux changements dans le onze de départ d’un match à l’autre. La saison dernière, les Azuis e Brancos ont dû attendre 33 matchs (20e journée de Liga Nos) avant de débuter deux fois de suite avec les mêmes têtes. Une nouvelle manière de voir le football qui n’est pas forcément du goût de tout le monde dans la ville invaincue. À la manière d’un Leonardo Jardim à son arrivée à Monaco, fustigé pour l’absence d’entraînement sans ballon dans sa méthode, l’Espagnol aurait été prié de faire ses valises fin 2014 si cela dépendait de l’avis du socio lambda. Car si la « rotativité » se montre rentable en Ligue des champions, elle ne convainc personne sur le plan national. Jorge Jesus, qui ne fait tourner que lors des matchs déjà gagnés ou en Coupe de la Ligue, n’a-t-il pas remporté le championnat à plusieurs reprises ?

Ego, manque d’automatismes et difficultés à court terme


Si l’efficacité d’une idéologie, d’un concept, se mesure aux titres obtenus, force est de constater que la manière de bosser de l’ancien sélectionneur de la jeune Roja n’est pas bonne, ou du moins pas adaptée au football lusitanien. L’année dernière, Porto n’a rien gagné. Il est néanmoins bon de souligner que dans son malheur, la formation portista est devenue meilleure deuxième de l’histoire du football national avec 82 points (en 34 journées). Cet échec est en grande partie dû à un début de saison très moyen. D’août à décembre 2014, le FCP n’a enregistré « que » 64,28% de succès en Liga Nos, avec une série de trois nuls consécutifs entre les 4e et 6e journées. Sur cette période, aucune ligne – pas même aux cages – n'est restée intacte. Seuls Danilo, Ruben Neves, Herrera et Jackson Martínez ont la chance de garder leurs places de titulaire sur ladite période. C’est là l’un des points faibles de la « rotativité » . En changeant aussi souvent son onze, l’entraîneur empêche le joueur de se familiariser avec son rôle dans le collectif. Et quand bien même il venait à l’assimiler rapidement, il ne disposerait que de peu d’automatismes avec les autres maillons de la chaîne, eux aussi rarement fixes. La « rotativité » , c’est presque le suicide du court terme d’un point de vue collectif. L’individuel est également affecté. Comment permettre à un homme en mal de confiance de retrouver son assurance sans temps de jeu ? Comment gérer le cas des indiscutables qui n’acceptent que trop peu de vouloir passer du temps sur le banc des remplaçants (comme Quaresma avant de retourner au Beşiktaş) ? Enfin, la « rotativité » a-t-elle un sens lorsqu’on n’a pas l’effectif du Bayern Munich ? Rien n’est moins sûr.

Un diesel et peu de blessures


Si elle présente de nombreux points noirs dans l’immédiat, la méthode présente en revanche beaucoup d’avantages au fur et à mesure que le temps passe. Moins de blessures que les autres formations de son calibre, une plus grande fraîcheur physique et, enfin, la récolte des premiers automatismes semés en automne. De janvier à mai 2015, le FC Porto a enregistré 80% de victoires en Liga portugaise. En mars, alors que Porto venait de se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des champions aux dépens de Bâle, Lopetegui savourait : « Les saisons sont longues. Il faut gérer son effectif. Peut-être que maintenant, vous comprenez que la rotativité sert à ça. » À ça, mais pas seulement. Humainement, ce concept a également du bon. Si les gros égos ont la désagréable certitude qu’ils feront forcément quelques tours sur le banc, les petits calibres, eux, ont le luxe de se dire qu’ils auront à un moment ou l’autre leur chance en bossant bien à l’entraînement. Et si personne ne connaît personne en début de saison, tout le monde sait comment évoluer avec tel ou tel partenaire à partir de janvier/février. Si Lopetegui avait un effectif plus stable sur la durée, il n’aurait probablement pas à repasser éternellement par la première étape. Mais, à l’instar d’un Jardim à Monaco, il est en quelque sorte victime de la politique de vente massive de talents chaque été. En Liga Nos et en Ligue des champions, son bilan est pour le moment strictement identique à celui de 2014/2015. Reste à savoir si Porto atteindra de nouveau les quarts de C1 en 2016 et s’il bouclera sa saison avec 82 unités en championnat. Le Basque signerait bien pour un tel scénario. À une seule condition : terminer l’exercice sur le trône du foot lusitanien.

Par William Pereira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Stephane_Guivar'ch Niveau : CFA2
Une petite question pour les spécialistes du championnat portugais : il vaut quoi réelement Lopetegui ? Il avait causé pas mal d'ennui au Bayern en 1/4 aller l'an dernier mais c'était un simple coup de bol ou juste un match tactiquement parfait du FCP ?
Je partage cette vision de la rotation de l'effectif pour moi un entraîneur se base sur un effectif de 22 joueurs avec des statuts de joueurs clés, importants et remplaçants de la part d'un tifoso de la juve
De toute façon,au départ,un entraineur espagnol au Portugal...à Porto...?
C'est déjà une forme de suicide ;)
Lopetegui c'est un peu une inconnue dans le foot portugais en réalité: il y a des moments très bien (cf.match aller contre Bayern) et des gros loupés (cf. le match retour, bien qu'il y ait été privé d'Alex Sandro et Danilo pour ce match, ce qui n'est pas rien). D'une manière générale il entraîne très bien les jeunes (son parcours le prouve et Ruben Neves peut en témoigner) mais manque sans doute un peu de pragmatisme. Il avait une bien meilleure équipe que Benfica l'année dernière, il aurait dû les battre mais J.Jesus l'a bloqué à Porto en arrachant un match nul. Je pense qu'à l'heure actuelle il n'a pas le niveau de J.Jesus (capable de gérer des situations difficiles en gagnant 1-0 avant d'aligner plusieurs beaux résultats etc...)
Message posté par Stephane_Guivar'ch
Une petite question pour les spécialistes du championnat portugais : il vaut quoi réelement Lopetegui ? Il avait causé pas mal d'ennui au Bayern en 1/4 aller l'an dernier mais c'était un simple coup de bol ou juste un match tactiquement parfait du FCP ?


Le problème,au départ,c’est que la vision du foot,en Espagne,est très différente de ce qui se fait au Portugal…
Hier à 17:07 Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 8 Hier à 13:36 Manchester City passe au foot US 12 Hier à 10:27 La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 74
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3
jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 19 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8