1. //
  2. // Barrages
  3. // FC Porto-AS Roma

La Roma, satisfaite ou remboursée ?

En barrages de Ligue des champions, la Roma affronte Porto mercredi après avoir redynamisé son secteur défensif grâce aux arrivées de Juan Jesus et Thomas Vermaelen. Deux titulaires potentiels, mais qui arrivent avec un statut de joueurs prêtés. Une tendance montante du côté des Giallorossi qui, depuis deux ans, testent souvent leurs recrues avant d'acheter. La Louve est devenue prudente.

Modififié
351 35
2 octobre 2015. Le ciel est sans nuage du côté de Rome. Les Giallorossi viennent de coller 5-1 à Carpi, et la Juve végète en bas du classement de la Serie A. La Roma vient d'officialiser les acquisitions définitives de trois joueurs qui lui ont été prêtés cet été avec option d'achat. Leurs noms ? Iago Falque, mais surtout Mohamed Salah et Edin Džeko. Le trio a convaincu pendant la préparation et s'est mis en valeur depuis le début de la Serie A, avec cinq buts et deux passes décisives à eux trois. Džeko-Salah, deux titulaires en puissance pourtant originellement arrivés sous forme de prêt. Le processus peut surprendre. C'est pourtant devenu la spécialité du directeur sportif romain Walter Sabatini, qui a fait du prêt payant avec option d'achat sa marque de fabrique. Car le Bosnien et l’Égyptien sont loin d’être des exceptions. Antoni Rudiger (29 titularisations en Serie A) et Stephan El Shaarawy (seize matchs disputés et huit buts marqués en championnat), prêtés avec option d'achat aux Giallorossi jusqu'à la fin de la saison dernière, sont, eux, définitivement acquis par la Roma à l'été 2016, après avoir réalisé des prestations globalement convaincantes. Et le club de la capitale a dernièrement renouvelé l'expérience pour renforcer son secteur défensif, en se faisant prêter une saison avec option d'achat Juan Jesus et Thomas Vermaelen.

Rome, terre de renaissances


Des joueurs qui ont pour point commun d'arriver à Rome accompagnés d'une réputation flatteuse, mais également d'un lot d'interrogations sur leur niveau de jeu effectif. Walter Sabatini a fait de la Roma une terre de seconde chance, désireuse de donner l'opportunité à des footballeurs talentueux de donner un coup de fouet à leur carrière. Avant de débarquer dans la ville éternelle, Džeko était en manque de temps de jeu évident à Manchester City, Salah souhaitait quitter définitivement Chelsea, et El Shaarawy avait perdu son football du côté de Monaco avant de se refaire une santé à Rome. Une renaissance que Thomas Vermaelen tentera probablement d’imiter. Mais le bénéfice du doute a un prix, et pour convaincre définitivement la Louve de les conserver, ils ont dû faire leurs preuves sur le terrain, parfois en cumulant un nombre minimum d'apparitions qui validait contractuellement leur acquisition définitive.

Si les dirigeants romains et le directeur sportif, Walter Sabatini, ont banalisé l'usage du prêt avec option d'achat, c'est manifestement pour minimiser les erreurs de casting. Les échecs flagrants des transferts secs de Juan Manuel Iturbe, recruté en 2014 pour près de 24 millions d'euros (39 matchs de Serie A, trois buts), ainsi que celui de Seydou Doumbia en janvier 2015 pour près de quinze millions d'euros (treize matchs, deux buts) ont laissé des traces. L'instabilité de l'effectif romain aussi, qui a vu notamment débarquer un nombre incalculable d'attaquants entre 2011 et 2015, dont la plupart - d'Osvaldo à Ljajić en passant par Lamela, Borini ou Ibarbo - ne sont pas restés plus de deux saisons au club.

Certitudes et promesses


Cette stratégie de recrutement plus prudente a su faire ses preuves sur le plan financier. Transféré 35 millions d'euros à Manchester City, Džeko n'en a, en tout, coûté que quinze à la Roma. Seulement une vingtaine de millions d'euros étaient alloués à l'acquisition de Salah, pourtant acheté treize millions par Chelsea alors qu'il n'était qu'un espoir en devenir. Et si Vermaelen retrouve son football du côté de Rome, la Roma devrait débourser un total de douze millions d'euros pour acquérir définitivement le Belge selon la Gazzetta dello Sport, un montant raisonnable pour un joueur acheté dix-huit millions d'euros par le Barça deux ans plus tôt.

La Roma entame ainsi la saison 2016-2017 avec la quasi-certitude que ses nouvelles acquisitions lui seront bénéfiques sur le plan sportif. Salah, El Shaarawy et Rudiger ont séduit. Juan Jesus et Vermaelen devraient avoir l'opportunité de se montrer à leur avantage. Et si Džeko n'a pas encore entièrement convaincu, il a semblé marquer des points dans l'esprit de Luciano Spalletti, après s’être mis en valeur pendant la préparation estivale. « Džeko a des qualités qui ont pour l'instant échoué à s'exprimer pleinement. Nous voulons encore tester son potentiel, qu'il avait montré avant de venir à Rome » , avait-il déclaré à Sky Sports en juin avant de se satisfaire en juillet que le Bosnien « ait eu la volonté de rester » , puis d'ajouter : « S'il garde cette intention, il sera notre avant-centre titulaire. » Entre-temps, la Roma a accueilli le grand espoir brésilien Gerson, acheté dix-sept millions d'euros à Fluminense il y a six mois, où il était resté en prêt. Un prix conséquent pour un joueur de seulement dix-neuf ans. Les Giallorossi ont beau s’être assagis, ils s'autorisent toujours des petits coups de folie sur le marché. On ne se refait pas.



Par Adrien Candau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Totti Chianti Niveau : CFA
Ça va être dur mais... daje Roma!!!!
Totti Chianti Niveau : CFA
La nouvelle recrue, Bruno Peres, ne sera pas là au match aller mais devrait être bien présent au retour.

Selon toute vraisemblance, la Roma devrait évoluer en 4-3-3 face à Porto :

Szczesny;
Florenzi, Manolas, Vermaelen, Juan Jesus;
De Rossi, Nainggolan, Strootman;
Salah, Perotti, Dzeko
Message posté par Totti Chianti
La nouvelle recrue, Bruno Peres, ne sera pas là au match aller mais devrait être bien présent au retour.

Selon toute vraisemblance, la Roma devrait évoluer en 4-3-3 face à Porto :

Szczesny;
Florenzi, Manolas, Vermaelen, Juan Jesus;
De Rossi, Nainggolan, Strootman;
Salah, Perotti, Dzeko


Ça va être dur mais elle a une belle gueule ta roma. Et rien que pour ce maillot (mama mia...)
Bon article mais pour être tout à fait complet il faut souligner la politique concernant les jeunes en prêt qui rapportent quelques pièces et permettent de réguler les dépenses.

Gyomber, Sanabria, Dodo et demain peut être Ricci, Sadiq ou Paredes si il ne passe pas le cut sont ou seront vendus.

Sabatini souhaite partir et Baldini pourrait faire son retour, la stratégie changera peut être sur le marché des transferts.
Totti Chianti Niveau : CFA
Message posté par boulaouane
Ça va être dur mais elle a une belle gueule ta roma. Et rien que pour ce maillot (mama mia...)


Le maillot 'away' de cette année est fantastique avec notamment l'utilisation du 'lupetto', le vieux logo des années 80, période d'or pour la Roma (Conti, Falcao, Di Bartolomei, etc.)

http://www.gazzettaworld.com/wp-content … a-away.jpg
Message posté par Totti Chianti
Le maillot 'away' de cette année est fantastique avec notamment l'utilisation du 'lupetto', le vieux logo des années 80, période d'or pour la Roma (Conti, Falcao, Di Bartolomei, etc.)

http://www.gazzettaworld.com/wp-content … a-away.jpg


Merci pour le lien.
Il est super classe, dans la tradition des maillots italiens quoi !
Totti Chianti Niveau : CFA
Message posté par boulaouane
Merci pour le lien.
Il est super classe, dans la tradition des maillots italiens quoi !


Contrairement à mes craintes, je dois bien avouer que nike fait un super taf depuis qu'ils sont arrivés.
Certes, les maillots sont simples.
Mais c'est ce qu'on aime.
Ils respectent bien l'histoire et les couleurs de la Roma.

Sur le maillot 'away', le lupetto donc.
Sur le maillot 'home', les lignes selon la structure du Colisée...
(la diagonale qui coupe l'écusson en deux est un rappel de la structure du Colisée selon Nike. Pas évident mais sympa comme idée)

http://www.forzaroma.info/news-as-roma/ … resh_ce-cp

Du beau boulot, vraiment.
Totti Chianti Niveau : CFA
Message posté par Totti Chianti
Contrairement à mes craintes, je dois bien avouer que nike fait un super taf depuis qu'ils sont arrivés.
Certes, les maillots sont simples.
Mais c'est ce qu'on aime.
Ils respectent bien l'histoire et les couleurs de la Roma.

Sur le maillot 'away', le lupetto donc.
Sur le maillot 'home', les lignes selon la structure du Colisée...
(la diagonale qui coupe l'écusson en deux est un rappel de la structure du Colisée selon Nike. Pas évident mais sympa comme idée)

http://www.forzaroma.info/news-as-roma/ … resh_ce-cp

Du beau boulot, vraiment.


Totti Chianti vous a offer l'instant couture.
Totti Chianti Niveau : CFA
Message posté par Totti Chianti
Totti Chianti vous a offer l'instant couture.


offert!
joker7523 Niveau : CFA
Message posté par Totti Chianti
Totti Chianti vous a offer l'instant couture.


La Roma a toujours eu de beau maillots, je me souviens qu'en 2002 ou 2003 j'avais offert un maillot de la Roma à un pote pour son anniversaire, ben je peux te dire qu'il l'a pas lâché pendant longtemps son maillot, et là ou c'était marrant, c'était quand on allait faire le foot et que tout le monde avait une remarque sympa à dire sur ce maillot là! :).
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Le maillot de la Roma est en effet magnifique, as usual, au même titre que celui de la samp, d'ailleurs. On peut aussi citer le Toro et l'inter qui ont également des maillots très classes.

Concernant le match de ce soir, je suis assez confiant. Je pense que la Roma va faire le boulot. Certes je n'y connais pas grand chose, mais l'équipe de Porto me semble pas incroyable sur le papier, même si, à force, on sait qu'ils ont toujours de quoi surprendre.
En tout cas, si on compare les effectifs, Porto est largement à la portée de la Roma. Il faudra juste pas céder à la pression populaire du stade ce soir car on connaît les grosses ambiances que les portugais sont capables de mettre.
Totti Chianti Niveau : CFA
Note : 1
Message posté par Georgesleserpent 2.0
Le maillot de la Roma est en effet magnifique, as usual, au même titre que celui de la samp, d'ailleurs. On peut aussi citer le Toro et l'inter qui ont également des maillots très classes.

Concernant le match de ce soir, je suis assez confiant. Je pense que la Roma va faire le boulot. Certes je n'y connais pas grand chose, mais l'équipe de Porto me semble pas incroyable sur le papier, même si, à force, on sait qu'ils ont toujours de quoi surprendre.
En tout cas, si on compare les effectifs, Porto est largement à la portée de la Roma. Il faudra juste pas céder à la pression populaire du stade ce soir car on connaît les grosses ambiances que les portugais sont capables de mettre.


On sait qu'on est forts.
Mais on sait aussi qu'on peut être faibles.

On a beau avoir une très belle équipe, un beau maillot, de bons joueurs, un bon entraîneur, etc. On a toujours ce combat à mener contre nous-mêmes.
La Roma a une expérience, une identité européenne à construire (ou plutôt reconstruire). Pas le Porto.
Porto est un habitué. Et ça, ça compte aussi.

Ça reste l'affiche la plus relevée de ce tour préliminaire.
Match retour à domicile, sacré avantage tout de même. Faut faire le boulot ce soir, correctement et bien lancer la saison.
Totti Chianti Niveau : CFA
Message posté par Mad max
Match retour à domicile, sacré avantage tout de même. Faut faire le boulot ce soir, correctement et bien lancer la saison.


Alea Jacta Est !
Message posté par Georgesleserpent 2.0
Le maillot de la Roma est en effet magnifique, as usual, au même titre que celui de la samp, d'ailleurs. On peut aussi citer le Toro et l'inter qui ont également des maillots très classes.

Concernant le match de ce soir, je suis assez confiant. Je pense que la Roma va faire le boulot. Certes je n'y connais pas grand chose, mais l'équipe de Porto me semble pas incroyable sur le papier, même si, à force, on sait qu'ils ont toujours de quoi surprendre.
En tout cas, si on compare les effectifs, Porto est largement à la portée de la Roma. Il faudra juste pas céder à la pression populaire du stade ce soir car on connaît les grosses ambiances que les portugais sont capables de mettre.


Amen!
Message posté par Mad max
Bon article mais pour être tout à fait complet il faut souligner la politique concernant les jeunes en prêt qui rapportent quelques pièces et permettent de réguler les dépenses.

Gyomber, Sanabria, Dodo et demain peut être Ricci, Sadiq ou Paredes si il ne passe pas le cut sont ou seront vendus.

Sabatini souhaite partir et Baldini pourrait faire son retour, la stratégie changera peut être sur le marché des transferts.


Il semblerait que la Roma ait pas enncore fini son mercato. On parle de Borja Valero, des rumeurs avancent que le joueur et le club auraient trouvé un accord, reste maintenant à convaincre la Fiorentina de le lâcher.

Quid d'Adama Diawara? Viendra viendra pas?
Tottinambour Niveau : District
La Roma est en train de "s'arsenaliser": un nouveau stade qui va ramener un peu plus de pognon, une politique de transferts prudente, une remarquable stabilité dans les résultats (top 4 en championnat, parcours honnête en LdC garantis) et surtout une incapacité désespérante à être ailleurs que là où on l'attend.

A une époque la Roma c'était la folie, l'ascenseur émotionnel continu, la lose magnifique. Aujourd'hui c'est une équipe qui n'apporte plus rien d'autre à ses supporteurs que la certitude d'une saison honnête.

Et Dieu sait que je l'aime, pourtant.
Totti Chianti Niveau : CFA
Message posté par Tottinambour
La Roma est en train de "s'arsenaliser": un nouveau stade qui va ramener un peu plus de pognon, une politique de transferts prudente, une remarquable stabilité dans les résultats (top 4 en championnat, parcours honnête en LdC garantis) et surtout une incapacité désespérante à être ailleurs que là où on l'attend.

A une époque la Roma c'était la folie, l'ascenseur émotionnel continu, la lose magnifique. Aujourd'hui c'est une équipe qui n'apporte plus rien d'autre à ses supporteurs que la certitude d'une saison honnête.

Et Dieu sait que je l'aime, pourtant.


On en est pas encore là, n'exagérons rien.
D'ailleurs est-ce un mal d'être régulier?
Pas sûr.

(je préfere une arsenalisation ! période '98-'04 si possible)
Totti Chianti Niveau : CFA
Message posté par Elji haz14
Il semblerait que la Roma ait pas enncore fini son mercato. On parle de Borja Valero, des rumeurs avancent que le joueur et le club auraient trouvé un accord, reste maintenant à convaincre la Fiorentina de le lâcher.

Quid d'Adama Diawara? Viendra viendra pas?


Franchement, Diawara je ne suis pas sûr d'en vouloir.
Le mec qui pique sa crise pour partir dans un "grand club" (la Roma ou le Napoli) alors qu'il réalise sa première bonne saison à Bologne...
Tu peux être sûr qu'il va vouloir un "très grand club" à la première saison réussie avec une équipe comme la Roma.

Concernant Borja Valero, c'est un dossier compliqué comem tu dois le savoir.
Historiquement, les deux clubs s'entendaient plutôt bien jusqu'au transfert mouvementé de Salah.
En gros, ce n'est pas impossible mais ils ne feront pas de cadeaux!
Bien sûr, tout dépend de la volonté du joueur et de la capacité de lui trouver un remplaçant du côté de Florence. Mais clairement, ils préféreraient ne pas renforcer un concurrent pour les places qualificatives en LDC. Surtout si ce concurrent est l'AS Roma (encore une fois depuis le cas Salah)!
Message posté par Tottinambour
La Roma est en train de "s'arsenaliser": un nouveau stade qui va ramener un peu plus de pognon, une politique de transferts prudente, une remarquable stabilité dans les résultats (top 4 en championnat, parcours honnête en LdC garantis) et surtout une incapacité désespérante à être ailleurs que là où on l'attend.

A une époque la Roma c'était la folie, l'ascenseur émotionnel continu, la lose magnifique. Aujourd'hui c'est une équipe qui n'apporte plus rien d'autre à ses supporteurs que la certitude d'une saison honnête.

Et Dieu sait que je l'aime, pourtant.


Tu exagéres un petit peu quand même. Néanmoins "s'arsenaliser" c'est pas une mauvaise idée.

Ça leur a ramené un stade, un centre de formation, un palmarès quoi qu'on en dise, une stabilité et des thunes à ne plus savoir quoi en faire.

Souvenons nous 2 min de l'exemple Juventus. Tout le monde se foutait d'eux à cause d'un stade sous dimensionné et d'une politique qui semblait frileuse lors du retour en Serie A.

Au final leur stade est une mine d'or à ciel ouvert et les bons coups façon Pogba leur permettent de se payer Higuain sans broncher. Et encore faute de quelques millions supplémentaires ils prenaient Verratti.

Patience et longueur de temps...Et il va en falloir pour le stade.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
La vie de João
351 35