Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 35 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Roma-Frosinone (3-1)

La Roma retrouve enfin la victoire

Loin de se montrer éblouissante, la Roma a réussi l'essentiel face à Frosinone (3-1) et s'impose ainsi pour la première fois en 2016 et depuis l'arrivée de Luciano Spalletti. Titulaire pour sa première avec le maillot giallorosso, Stephan El Shaarawy a inscrit un superbe but.

Modififié

AS Roma 2-1 Frosinone

Buts : Nainggolan (18e), El Shaarawy (48e), Pjanić (84e) pour la Roma // Ciofani (24e) pour Frosinone

Il était devenu indésirable à Monaco, qui ne le faisait plus jouer afin d’éviter d’être contractuellement obligé de lever son option d'achat. À Milan, on n’était pas beaucoup plus chaud pour le récupérer. C’est ainsi que Stephan El Shaarawy a finalement pris la direction de la Roma cet hiver. La Louve ne risque pas de le regretter si le Pharaon parvient à être aussi décisif sur la durée que ce samedi soir. Car si l’international italien n’a pas réalisé une prestation fabuleuse, il s’est montré décisif en inscrivant un magnifique but qui a remis la Roma dans le bon sens. Le principal pour les Giallorossi qui avaient cruellement besoin des trois points et qui s’imposent pour la première fois en 2016 et depuis l’arrivée de Luciano Spalletti. Tout n’est pas encore parfait, mais on dit bien que les pyramides ne se sont pas construites en un jour, même avec la présence d’un Pharaon.

Un Ninja ne suffit pas


À l’arrache. Il n’y a pas d’autre mot pour décrire la façon dont a ouvert le score Radja Nainggolan face à Frosinone, après un peu plus d’un quart d’heure de jeu. Le milieu belge parvient en effet à envoyer le ballon au fond des filets, alors qu’il est couché au sol. Le Ninja profite aussi d’une position de hors-jeu pas forcément passive de Mohamed Salah et d’un Leali pas exemplaire. Quoi qu’il en soit, la Roma ouvre le score (1-0, 18e), alors qu’elle était jusque-là très brouillonne et que Zukanović avait même dû réaliser un sauvetage miraculeux quelques instants plus tôt (17e). En revanche, la nouvelle recrue de la Roma alignée d’entrée, comme El Shaarawy, est en retard moins de cinq minutes plus tard. Sur un bon ballon de Chibsah, Ciofani lui sème effectivement compagnie, avec l’aide d’un contre favorable, et égalise grâce à une frappe entre les jambes de Szczęsny (1-1, 23e).

C’est mérité, tant la Roma semble une nouvelle fois empruntée. Même si Leali réalise une belle parade sur une belle frappe de Nainggolan (30e), la formation alignée par Luciano Spalletti en 3-4-2-1 est loin de se montrer convaincante. Et ce ne sont pas les chevauchées de Rüdiger qui se prend pour Maicon de la grande époque - évidemment avec l’efficacité en moins - ou une énorme situation complètement gâchée par Salah qui oublie de servir Džeko complètement seul (34e) qui y changeront quelque chose. Quant à Džeko, quand il réalise enfin un bon enchaînement, Leali réalise une superbe parade (35e). Mais en dehors de ces quelques coups de chaud, Frosinone résiste tranquillement à la Louve, et lui cause même quelques frayeurs, épisodiquement. À la pause, le score de parité apparaît ainsi logique.

Un Pharaon et un Roi si


Sans doute très contrariés par leur première mi-temps, les Giallorossi reviennent sur la pelouse du stadio Olimpico cinq bonnes minutes avant leurs adversaires. Coïncidence ou pas, ce sont bien les Romains qui attaquent le mieux la seconde période. Sur un centre de Zukanović, El Shaarawy parvient ainsi à trouver l’ouverture de superbe manière (2-1, 48e). Luciano Spalletti pourra au moins se targuer d’avoir vu ses premières recrues faire la différence. Son prédécesseur n’a pas souvent pu en dire autant. Néanmoins, si la Roma reprend l’avantage, elle est encore loin de se montrer souveraine. Szczęsny doit ainsi s’employer sur une frappe de Frara (58e), puis un coup franc de Pavlovic passe juste au-dessus (63e). Francesco Totti a, lui, fait son entrée à l’heure de jeu à la place d’un Džeko une nouvelle fois décevant. Et c'est du pied du Roi de Rome que naît le troisième but de la Roma. C'est en effet sur un bon ballon d'Il Capitano, que Pjanić clôt les débats (3-1, 84e). Frosinone reste avant-dernier, avec désormais 7 points de retard sur le Genoa et la Sampdoria, les premiers non relégables qui joueront respectivement contre la Fiorentina et Bologne ce dimanche. La Roma revient provisoirement à 3 points de la Fiorentina et de l'Inter.

  • Résultats et classement de Serie A

    Par Eric Marinelli
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 18:15 Quand les écrans de Bristol Rovers diffusent le téléphone rose 6 Hier à 17:45 Mathias Pogba recalé par un club de D3 allemande 22 Hier à 17:00 La finale de la Copa Libertadores en un seul match à partir de 2019 8
    Hier à 16:40 Iniesta plante déjà son deuxième but au Japon 16 Hier à 15:15 Il chambre les fans adverses, mais son but est hors jeu 18 Hier à 14:35 À l'Ajax, on maîtrise l'art de la roulette 5
    Partenaires
    Olive & Tom Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi
    mardi 14 août La moitié des clubs anglais n'a plus besoin des spectateurs pour engendrer des profits 98 mardi 14 août La Liga gratuitement en direct sur Facebook en Asie du Sud 8 mardi 14 août River Plate devrait quitter El Monumental 14 mardi 14 août Les nouvelles clauses inquiétantes du code éthique de la FIFA 36