La Roma peut-elle vraiment aller chercher la Juve ?

5 points d'avance à la fin de la phase aller et statistiquement 67% de chances de remporter le championnat, la Juventus est bien partie pour se succéder à elle-même et gagner son quatrième Scudetto consécutif. Conséquence logique, la Roma n'a que très peu de chances de remonter la Vieille Dame malgré toutes les déclarations de Rudi Garcia. Prédiction d'un échec prévisible ?

4 28
« Il y a trois mois, j'ai dit qu'on gagnerait le Scudetto, et je n'ai pas changé d'avis depuis. Le classement dit une chose, la réalité en dit une autre. » Avant le match nul de la Roma contre Palerme (1-1), samedi soir, Rudi Garcia se montrait toujours aussi confiant en conférence de presse. Une confiance d'ailleurs pas entamée ensuite par la nouvelle contre-performance des siens : « Contre Palerme, mais pas seulement, on a manqué de continuité. On ne peut pas faire des cadeaux comme on a fait après même pas deux minutes de jeu. On doit retrouver notre concentration et dépasser cette mauvaise période. Cependant, on n'abandonnera rien. On est seulement à mi-championnat, et la route est encore longue pour décrocher le Scudetto. J'ai totalement confiance en mon groupe. » L'espoir fait vivre. Avec désormais cinq points de retard sur la Juve après le giro di boa (le tour de la bouée) comme on dit dans la Botte, la Roma n'est pas totalement hors course, mais c'est tout comme. Les journaux romains ne s'y trompent d'ailleurs pas. « L'équipe (en course) pour le Scudetto n'est plus là » pour Il Tempo, « la Roma a disparu » pour Il Messaggero. Même sans boule de cristal, la Roma a tout du concurrent battu d'avance. Un Poulidor accrocheur et vaillant, mais seulement destiné à finir deuxième...

La Louve sort ses griffes, mais perd ses crocs


41 points contre 44, 32 buts marqués contre 39, 14 encaissés contre 10. Les chiffres ne mentent pas : la Roma réalise un moins bon championnat que la saison passée. Certes avec la Champions League à disputer en plus, mais c'est le lot de toute équipe avec des ambitions de titre national. Une compétition qui a d'ailleurs affiché au grand jour l'incapacité des Romains à se sublimer dans les grands matchs : une rouste contre le Bayern (1-7) et une « finale » perdue contre Manchester City (0-2) et c'en était déjà fini des premiers espoirs giallorossi. Une inaptitude à faire la différence quand le niveau s'élève qui se confirme en championnat. Face aux quatre autres équipes de tête, avec elle, la Roma n'a ainsi pris que 2 points sur 12 possibles. Soit deux nuls, contre la Lazio - merci Totti - et la Sampdoria, et deux défaites contre le Napoli et... la Juve évidemment. Alors d'accord, on voit venir les tifosi de la Maggica sur celle-là : « match volé, arbitrage maison, blablabla » . Légitimement, les Romains peuvent estimer qu'ils méritaient mieux. Mais à trop garder cette rencontre en tête, la Roma en a oublié de jouer et de gagner des matchs plus abordables qui lui auraient permis de combler l'écart depuis longtemps. À domicile contre Sassuolo (2-2) ou Milan (0-0), qui n'a plus rien d'un cador, par exemple. Pendant ce temps-là, la Juve continuait, presque tranquillement, sa marche en avant sans trop attiser les polémiques.

Si la crise des résultats romains est toutefois relative - on l'accorde - le niveau de jeu en baisse est lui bien plus criant. D'autant plus en l'absence de Gervinho parti disputé la Coupe d'Afrique des nations avec la Côte d'Ivoire. Sans les différences créées par son Ivoirien, la Louve peine à trouver d'autres solutions et tombe dans les travers de son jeu stéréotypé. Un constat aggravé par des recrues estivales pas à la hauteur des attentes, Iturbe en tête. Acheté 22 millions d'euros (hors bonus) l'ancien pourvoyeur de Toni au Hellas ne trouve pas sa place dans le système de Garcia. On attendra avant de le classer définitivement parmi les bidoni de mercato, mais on ne peut nier qu'il n'apporte rien ou presque pour l'instant. Et ce n'est pas beaucoup mieux pour les autres arrivants. Cole et Emanuelson sont aux abonnés absents, Astori alterne blessures et boulettes, Yanga-Mbiwa n'a pas vraiment la carrure pour s'imposer. Seuls Manolas, qui a la lourde tâche de remplacer Benatia, et dans une moindre mesure Keita et Holebas limitent la casse. Quant à Garcia, il trouve le temps d'aboyer à tout va, mais n'a toujours pas trouvé de solution pour faire cohabiter Destro et Totti. « Le système n'est pas le Saint Graal pour moi, ce qui m'importe est le comportement des joueurs » , a déclaré le Français. On commence sérieusement à en douter.

Malédiction romaine vs bénédiction Garcia


Contrainte supplémentaire : l'historique de la Roma. Depuis son dernier Scudetto en 2001, la Louve s'est déjà retrouvée par trois fois - sans compter cette saison - en deuxième place à la fin des matchs allers. Elle n'est jamais parvenue à combler son retard. 2006/07 : la Roma pointe à 9 points de l'Inter, elle finira à 22. Saison suivante, toujours derrière l'Inter à mi-saison, à 7 points cette fois, pour échouer à 3 petits points au final. Quant à l'année dernière, derrière la Juve déjà, la Roma accuse 8 points de retard avant de finir à 17. Pis en 2001/02 et 2003/04, la Roma est championne d'hiver - ou d'automne -, mais sera respectivement devancée par la Juve et le Milan au bout du championnat. Difficile, donc, d'être enthousiaste pour cette nouvelle course en chasse-patate, d'autant plus avec une compétition comme la Ligue Europa très compliquée à gérer en même temps qu'une lutte pour le titre.

Paradoxalement, la Roma n'a « que » 5 points de retard cette saison contre 8 l'année dernière au même moment. Autre raison d'espérer, parce que « l'espoir est le dernier à mourir » , Rudi Garcia réalise toujours une deuxième saison meilleure que la première. Déjà à ses débuts à Corbeil-Essonnes, en 1995, où après avoir pérennisé le club en division d'honneur, il ne rate la montée en CFA2 qu'aux barrages. Puis à Dijon où il obtient la montée en Ligue 1, en 2004, lors de sa deuxième saison. Et enfin à Lille où il termine d'abord cinquième, puis quatrième, avant d'accrocher le titre, en 2012, lors de sa troisième saison. Dernier alibi, la Roma a, depuis le début de saison, dû faire face à 18 blessures musculaires. Un mal récurent qui, s'il vient à disparaître, pourrait bien changer quelque peu la donne. La Roma l'espère pour continuer à croire au retour du fanion tricolore dans la ville éternelle. Après tout, « rien n'est plus têtu, rien n'est plus tenace que l'espoir, surtout s'il est infondé » .

Par Eric Marinelli
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
"Alors d'accord, on voit venir les tifosi de la Maggica sur celle-là : « match volé, arbitrage maison, blablabla »."

Je mets ça là, pour tous les spécialistes de l'arbitrage, ceux qui ont réécrit les règles après le match, ceux qui ont oublié de les lire, ceux qui évidemment savaient et bien sur pour les éventuels amateurs de violon :

http://www.corrieredellosport.it/calcio … lare%C2%BB

Je résume pour ceux qui ne lisent pas l'italien, dernier but jugé valable par les instances ad hoc de la FIFA. Curieux, ça ne fait pas la première page.
Milan_forza18 Niveau : CFA
Effectivement la roma fait penser a l'om incapable de battre les "gros " donc on peut légitimement penser qu'elle ne sera pas championne cette Année car même si j'aime pas la juve faut reconnaître qu'ils sont plus fort ! Après comme je pense que la Juve ira en 1/2 de la LDC ils peuvent lâcher des points.....
Message posté par Trap
"Alors d'accord, on voit venir les tifosi de la Maggica sur celle-là : « match volé, arbitrage maison, blablabla »."

Je mets ça là, pour tous les spécialistes de l'arbitrage, ceux qui ont réécrit les règles après le match, ceux qui ont oublié de les lire, ceux qui évidemment savaient et bien sur pour les éventuels amateurs de violon :

http://www.corrieredellosport.it/calcio … lare%C2%BB

Je résume pour ceux qui ne lisent pas l'italien, dernier but jugé valable par les instances ad hoc de la FIFA. Curieux, ça ne fait pas la première page.


De toute façon la Roma a quand même eu son lot de "cadeaux" de la part du corps arbitral et surement plus que la Juve en cette moitié de saison, néanmoins ça n'a surement rien à voir avec le club juste des erreurs comme on en voit dans tous les championnats. le football qu'elle affichait en début de saison manque un peu au calcio mais le vrai problème c'est la pression qu'ils se sont mis tout seule, la pression que Garcia a mis sur ses joueurs depuis cet été quand Conte a quitté la Juve, certes dans le foot les trophée sont important mais quand la quasi totalité de ton effectif n'a jamais gagné un championnat et qu'a coté de ça les joueurs de la Juve en ont 3 en 3 ans.. On pense tous que Garcia aurait du se taire bon nombre de fois et c'est pas trop tôt, qu'il gonfle à bloque son équipe en coulisse au lieu de faire des choses "Mourinesque" sans avoir le palmarès adéquat parce que c'est à cause de ses sorties médiatique qu'on se moque de la Roma à part ça elle a fait une moitié de saison incroyable en championnat
Message posté par Trap
"Alors d'accord, on voit venir les tifosi de la Maggica sur celle-là : « match volé, arbitrage maison, blablabla »."

Je mets ça là, pour tous les spécialistes de l'arbitrage, ceux qui ont réécrit les règles après le match, ceux qui ont oublié de les lire, ceux qui évidemment savaient et bien sur pour les éventuels amateurs de violon :

http://www.corrieredellosport.it/calcio … lare%C2%BB

Je résume pour ceux qui ne lisent pas l'italien, dernier but jugé valable par les instances ad hoc de la FIFA. Curieux, ça ne fait pas la première page.


De toute façon la Roma a quand même eu son lot de "cadeaux" de la part du corps arbitral et surement plus que la Juve en cette moitié de saison, néanmoins ça n'a surement rien à voir avec le club juste des erreurs comme on en voit dans tous les championnats. le football qu'elle affichait en début de saison manque un peu au calcio mais le vrai problème c'est la pression qu'ils se sont mis tout seule, la pression que Garcia a mis sur ses joueurs depuis cet été quand Conte a quitté la Juve, certes dans le foot les trophée sont important mais quand la quasi totalité de ton effectif n'a jamais gagné un championnat et qu'a coté de ça les joueurs de la Juve en ont 3 en 3 ans.. On pense tous que Garcia aurait du se taire bon nombre de fois et c'est pas trop tôt, qu'il gonfle à bloque son équipe en coulisse au lieu de faire des choses "Mourinesque" sans avoir le palmarès adéquat parce que c'est à cause de ses sorties médiatique qu'on se moque de la Roma à part ça elle a fait une moitié de saison incroyable en championnat
Briggy1897 Niveau : DHR
Je suis d'accord: la Roma a une superbe équipe et un entraîneur techniquement compétent.

Mais humainement, il leur flingue la saison en les plaçant tout là-haut alors qu'il ferait mieux de leur enlever la pression, comme l'a fait Conte les deux premières années.

Avec un malin-kouillu aux manettes (Mourinho, Conte, Simeone, etc.), ils pourraient peut-être être sur le thrône!
C'est un peu la marque de fabrique de la Roma d'être l'éternelle seconde. S'il y a bien une équipe "looseuse" en Italie c'est bien elle. 12 fois vice championnes d'Italie dans son histoire et c'est bien parti pour faire 13 ! Depuis 12 ans elle a fini 7 fois à la deuxième place (et donc probablement 8 en comptant cette année).

Abonnée aussi à la deuxième place en coupe d'Europe. Finale de C1 perdue à domicile en 1984 et finaliste malheureuse aussi en 1991 en UEFA également à domicile !

Et même si elle a gagné 9 fois la Coupe d'Italie, elle l'a aussi perdue 8 fois en finale.

Quand ça veut pas, ça veut pas.
Je chipote mais quand on dit que Rudi Garcia "réalise toujours une deuxième saison meilleure que la première", on ne peut pas prétendre réaliser un article de qualité.

Déjà parce qu'il manque deux mots, à savoir "partie de". Ensuite parce que ça voudrait dire que depuis 1995, ça a été systématiquement le cas. Ce qui est évidemment faux, je ne donnerai qu'un exemple : en 2007-08 avec Le Mans, Garcia est 5e à la trêve avec 30pts. Il finira la saison avec 53pts (donc 23pts sur la phase retour) et à la 9e place. Notamment à cause de la CAN, qui avait déjà amputé l'équipe de ses meilleurs éléments, parmi lesquels Romaric, Sessegnon et (oh, tiens tiens...) un certain Gervinho !

Bref encore un bon article mais où faudrait vous relire avant de le balancer !
paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
Message posté par Trap
"Alors d'accord, on voit venir les tifosi de la Maggica sur celle-là : « match volé, arbitrage maison, blablabla »."

Je mets ça là, pour tous les spécialistes de l'arbitrage, ceux qui ont réécrit les règles après le match, ceux qui ont oublié de les lire, ceux qui évidemment savaient et bien sur pour les éventuels amateurs de violon :

http://www.corrieredellosport.it/calcio … lare%C2%BB

Je résume pour ceux qui ne lisent pas l'italien, dernier but jugé valable par les instances ad hoc de la FIFA. Curieux, ça ne fait pas la première page.


Merci pour le résumé. Essayer de deviner l'italien c'est faisable, mais sur un article ça fait long.

Perso je ne suis le calcio que de loin, mais j'ai du mal à croire que la Roma soit championne. J'ai l'impression qu'à chaque fois qu'elle a eu une occaz de passer devant la juve elle s'est foirée (avec souvent une bonne excuse). C'est un peu comme un tie break au tennis finalement, si à chaque fois que tu a un point d'avance, tu te rates à cause de la pression, l'autre va inévitablement finir par gagner.
Briggy1897 Niveau : DHR
Message posté par El Nabo
Je chipote mais quand on dit que Rudi Garcia "réalise toujours une deuxième saison meilleure que la première", on ne peut pas prétendre réaliser un article de qualité.

Déjà parce qu'il manque deux mots, à savoir "partie de". Ensuite parce que ça voudrait dire que depuis 1995, ça a été systématiquement le cas. Ce qui est évidemment faux, je ne donnerai qu'un exemple : en 2007-08 avec Le Mans, Garcia est 5e à la trêve avec 30pts. Il finira la saison avec 53pts (donc 23pts sur la phase retour) et à la 9e place. Notamment à cause de la CAN, qui avait déjà amputé l'équipe de ses meilleurs éléments, parmi lesquels Romaric, Sessegnon et (oh, tiens tiens...) un certain Gervinho !

Bref encore un bon article mais où faudrait vous relire avant de le balancer !


C'est toi qui devrais relire l'article mon brave!

En partant du principe que ce qu'ils ont écrit est correct!
Non.

Maintenant je lis l'article.
pauloradiobemba Niveau : CFA
Message posté par Milan_forza18
Effectivement la roma fait penser a l'om incapable de battre les "gros " donc on peut légitimement penser qu'elle ne sera pas championne cette Année car même si j'aime pas la juve faut reconnaître qu'ils sont plus fort ! Après comme je pense que la Juve ira en 1/2 de la LDC ils peuvent lâcher des points.....


En demi de C1 la Juve ? Mouais vite fait quand même.

Faudrait qu'ils aient une sacré chatte au tirage et que deux des trois favoris (bayern, real, chelsea) se rencontrent en quart.

En sachant que le Barça, l'Atletico, city, Arsenal me semblent au dessus.

En sachant que Dortmund malgré sa saison de merde peut faire quelque chose.

Après c'est la C1, on sait jamais mais ça fais quand même au moins 7 clubs (+ Dortmund ?) qui sont supérieurs à priori. Sans compter que le PSG peut nous surprendre (oui LB est pas top, oui ils jouent mal mais le pb, c'est peut être que les stars parisiennes n'en ont rien à foutre de jouer ETG ou Bastia, ils seront peut être capable de se transcender contre chelsea même si j'en doute).
"La réalité du classement est différente de celle du terrain".

Cette phrase a le mérite d'être claire placée dans un certain contexte : en fait, Garcia compte devenir champion d'Italie dès cette saison en terminant second au classement, tout simplement. Lui et son équipe seront champions du terrain et la Juve championne au classement... C'est pourtant pas compliqué.

Mais si on y regarde de plus près, on peut également dire que, sur le terrain, la Juve est au dessus jusqu'à aujourd'hui, meilleure attaque, meilleure défense, avec seulement une défaite (et encore à la dernière seconde, dans un match pourtant largement dominé).

Après la saison est encore longue, et la Roma peut toujours terminer championne... du terrain.
@ pauloradiobemba

City et Arsenal au dessus de la Juve ? Tu plaisantes ?

Allez, des niveaux proches si tu veux, mais placer des 2 clubs anglais au dessus, ce n'est juste pas possible de le penser en regardant jouer ces 3 équipes fréquemment. City n'a aucune identité de jeu et n'a jamais passé les huitièmes C1 de toute son histoire, et Arsenal est très irrégulier et beaucoup trop fragile derrière.
Jemincruste1 Niveau : CFA
Tout les voyants sont au vert pour affirmer que la Juve sera certainement championne en Mai, et pourtant l'espoir demeure. C'est aussi ça le football !

Entre un 57ème titre de la Juve et le 4ème Scudetto romain, la différence de charge émotionnelle est énorme, et c'est peut être ce qui fera défaut à l'AS Roma en cette fin de saison...
Jemincruste1 Niveau : CFA
Cela lui fait même peut être déjà défaut.
pauloradiobemba Niveau : CFA
Message posté par EternaJuve
@ pauloradiobemba

City et Arsenal au dessus de la Juve ? Tu plaisantes ?

Allez, des niveaux proches si tu veux, mais placer des 2 clubs anglais au dessus, ce n'est juste pas possible de le penser en regardant jouer ces 3 équipes fréquemment. City n'a aucune identité de jeu et n'a jamais passé les huitièmes C1 de toute son histoire, et Arsenal est très irrégulier et beaucoup trop fragile derrière.


City n'a certes jamais passer les huitièmes mais c'est pas un argument recevable, ils vont bien finir par y arriver. Je ne les vois pas le faire cette année (et je n'espère pas non plus).

City n'a peut être pas d'identité de jeu mais ils ont un effectif qui fait qu'ils sont redoutés de tous les grands européens.

Arsenal faut pas déconner. Ils répondent bien souvent présent dans les matchs européens. Bon effectif que l'arrivée de Sanchez a contribué à bien mettre en valeur.

Tout est possible en C1 mais sur le papier, les Gunners passent contre la Juve à mes yeux.
Message posté par Jemincruste1
Cela lui fait même peut être déjà défaut.


Bien vu.
Et leurs tifosi sont tout à fait capable d'en remettre une couche à Trigoria si ça continue comme ça, ce ne serait pas la première fois.
Message posté par Briggy1897


C'est toi qui devrais relire l'article mon brave!

En partant du principe que ce qu'ils ont écrit est correct!


Oh putaing, je sors.

J'assume l'entière responsabilité de cette erreur de jugement, et en tire les conséquences en me retirant définitivement de la communauté des commentateurs d'articles de So Foot. Ile de Ré, me voilà
Message posté par pauloradiobemba


En sachant que le Barça, l'Atletico, city, Arsenal me semblent au dessus.


Arsenal et City au-dessus ? C'est à n'y rien connaître. La Juve est supérieure à Arsenal et vaut largement l'équipe de City, si pas plus.
Message posté par pauloradiobemba


City n'a certes jamais passer les huitièmes mais c'est pas un argument recevable, ils vont bien finir par y arriver. Je ne les vois pas le faire cette année (et je n'espère pas non plus).

City n'a peut être pas d'identité de jeu mais ils ont un effectif qui fait qu'ils sont redoutés de tous les grands européens.

Arsenal faut pas déconner. Ils répondent bien souvent présent dans les matchs européens. Bon effectif que l'arrivée de Sanchez a contribué à bien mettre en valeur.

Tout est possible en C1 mais sur le papier, les Gunners passent contre la Juve à mes yeux.


Pour faire simple :

En 2011 - 2012, le Milan massacre littéralement Arsenal 4 - 0 en 8ème aller avec Allegri à la baguette. La supériorité Italienne ne faisait aucun doute.
Au retour, ils jouent en roue libre, en s'en branlant complètement du match, et perdent 3 - 0 en dormant sur le terrain.

Or :

Juve actuelle >> Première Juve de Conte 2011 - 2012 > Milan d'Allegri 2011 - 2012.

Cette Juve est bien plus forte que le Milan d'Allegri. Et Arsenal n'est pas forcément meilleur qu'il y'a 2 ans donc...

Quant à City, ça reste à voir, mais à priori, on ne peut rien dire sur la supériorité de l'une ou de l'autre. Tu parles de l'effectif, jette un oeil au milieu de la Juve, à sa défense.

Attention à ne pas sous estimer la Juve, après 3 ans de peaufinage sous Conte, elle semble encore progresser sous Allegri, et semble trouver une véritable maturité même en Europe. A voir dès le 24 Février donc.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
4 28