1. //
  2. //
  3. // Roma-Sampdoria (2-1)

La Roma ne lâche rien

Sans être flamboyante, la Roma assure les trois points face à une petite équipe de la Samp (2-1). Et avec ce troisième succès d’affilée, elle reste surtout dans le rythme du wagon de tête.

Modififié
0 9

AS Roma 2-1 Sampdoria

Buts : Florenzi (45e) Perotti (50e) pour la Roma // Pjanić (CSC 57e) pour la Samp

Et de trois pour Spalletti ! L’homme sans cou et sans cheveu fait vraiment du bien à la Roma. Après deux matchs de rodage, il semble avoir trouvé un système de jeu plutôt convaincant et solide. La preuve avec la position plus avancée de Florenzi. Nul ne l’ignorait, le garçon avait des atouts offensifs à faire valoir, mais depuis qu’il a été repositionné en milieu droit, il apporte un plus à son équipe. En repérage dans la surface, il est d'ailleurs le premier buteur du soir. Et puis, la position plus basse de Pjanić facilite également la relance et permet surtout à d’autres joueurs plus mobiles de faire la différence. La preuve avec le bijou de Perotti en début de seconde période. Bref, la Roma semble aller mieux depuis le retour de Luciano, la réduction du score de la Samp est (presque) anecdotique, et cette troisième victoire de rang en est le symptôme le plus évident.

Air Florenzi


Dire que la Sampdoria n’a pris aucun risque en première période est un euphémisme. Les hommes de Montella se sont contentés de coulisser autour de leur surface et de se faire bouffer par la doublette Manolas-Rüdiger sur leurs rares attaques placées. Dire que la Roma a dominé est également un euphémisme. Les hommes de Spalletti ont clairement monopolisé le ballon pendant 45 minutes. Seul problème : la finition. Car ni Pjanić, dont le jeu de tête est bien trop timide à la 18e, ni El Shaarawy, dont le tir au point de penalty deux minutes plus tard est toujours en orbite, ni Florenzi, trop court sur un bon centre de Maicon vers la demi-heure de jeu, ne parviennent à tromper Viviano. Pour ça, il faut attendre un premier avertissement de la part de la Sampdoria, une touchette de Rüdiger sur Correa dans la surface de réparation non sifflée par l’arbitre, et la toute dernière seconde de la première période. Moment choisi par Florenzi pour convertir d’un joli coup de tête la domination de son équipe. 1-0 à la mi-temps.


Acrobatique Perotti


La suite de la rencontre aurait dû être une formalité pour la Roma. Surtout que Diego Perotti double la marque dès le retour des vestiaires d’une reprise de volée classieuse au terme d'un cafouillage ordonné. 2-0.


Mais non. La Roma préfère se compliquer la tâche, preuve qu’elle a beau aller mieux, elle n’est pas tout à fait guérie, en encaissant un but largement évitable. Une frappe toute moisie de Fernando à l’entrée de la surface déviée par Pjanić dans son propre camp. 2-1. Du coup, à partir de là, la Louve assure les bases. À savoir, une défense en zone sans risque, des contres à moindre effectif et du courage. Beaucoup de courage. Notamment celui de Szczęsny qui vient se jeter dans les pieds de Quagliarella à deux minutes de la fin du match, ou encore capter une ultime frappe de la Samp et sauver les trois points de son équipe. Après, la chance sourit généralement aux audacieux. Et à la toute dernière seconde, c'est la barre qui vient détourner un tir de Cassani. La Roma va mieux, c'est certain, mais il reste encore du boulot. Au moins pour ne pas se faire peur ainsi en fin de match.

  • Résultats et classement de Serie A


    Par Ugo Bocchi
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    Ce bordel que Cassano a mis dans la défense de la Roma en fin de match ! Dommage pour Montella, il a trop attendu pour le faire entrer.
    roberto-larcos Niveau : Ligue 2
    Bon le modjo est revenu ça fait plaisir on enchaîne. Grace à la bouillie que produit l'Inter on devrait vite leur mettre quelques points dans la vue.

    Comme souligné dans l article niveau finition c est dingue ce qu on rate, la première mi temps c était dans les 10 ou 12 frappes pour une cadrée.

    Samp tristounette ceci dit, on n a vraiment pas battu les all blacks.

    J ai même eu le temps de zapper sur le " classique" de la l1, sans intensité, sans taquets, je me suis bien fait ch...

    Ah Lass si tu veux venir à Rome l an prochain c est quand tu veux.
    Quelle belle finition de Perotti. Un troisième succès de rang qui fait du bien - et une nouvelle fois avec la réussite en fin de match. On a eu tellement la poisse ces dernières années, ça ne fait pas de mal.

    J'ai bien rigolé en voyant la soufflante de Spalletti à Manolas/Rudiger à la fin du match.

    Et toute personne critiquant Szczesny est malhonnête, il enchaine les performances de haut niveau. Très rassurant.
    roberto-larcos Niveau : Ligue 2
    Y en a quelques uns ici même qui viennent régulièrement dire que Sczesny est une pipe.

    Je ne sais pas comment il était à Arsenal mais je le trouve très bon.

    Pas le gardien du siècle mais il est de temps en temps "on fire" comme dans Nba Jam et tu te dis qu il peut pas lui arriver grand chose.

    Enfin l an prochain ce sera Allison, à voir si ce sera une bonne pioche ou une autre pomme pourrie signée Sabatini...

    Y a pas que les dc qui prennent des soufflons, Salah recommence à jouer au foot avec ses copains, alleluia.
    Grazie Szczesny.

    Sinon les recrues sont encore en vue et décisives: but de Perotti et passe décisive d'El Sha. Mais ce dernier aurait du mettre au fond le tir au point de penalty.
    En effet, Salah recommence à retrouver son football et à bien combiner avec ses partenaires - et ça fait un grand bien. Mais il faut vraiment que l'équipe travaille pour tuer les matchs - mon cœur souffre bien trop avec ce genre de 10 dernières minutes. Une victoire très importante en tout cas, vu que la Fio, l'Inter et le Milan ont lâché des points.

    Et sur Szczesny, je le trouve impressionnant, il a une sérénité qui fait du bien et sort toujours des parades dans les moments décisifs. Quant à Allison, j'ai vu une compilation vidéo sur Youtube, très impressionnant.
    Une 3eme victoire de rang, un jeu retrouvé, des recrues qui s'adaptent, c'était la soirée parfaite! Ajouté à cela, les concurrents qui perdent des points, ça nous rapprochent du podium!

    Sinon Cassano m'a donné quelques sueurs froides. Cette reprise de Cassani sur la barre en fin de match, pfiou...j'ai failli faire un Avc!

    Maintenant il faudra enchaîner pour finir la saison sur une belle note.
    On a eu chaud, mais l'essentiel est la: 9 points en 3 matchs.
    On n'est plus qu'à deux points de la Fiorentina et 1 de l'Inter, qui s'affrontent le WE prochain quand nous on va chez Carpi.
    En cas de victoire, on repassera donc devant au moins une de ces deux équipes. Autant dire que c'est un tournant de la saison.

    Sinon concernant le match, j'ai vu une belle première mi-temps, avec une possession de balle encore un peu stérile par moments, mais avec la volonté de créer quelque chose.
    Ca a donné quelques combinaisons intéressantes, notamment du côté de Salah qui commence à retrouver petit à petit son football.
    El Shaarawy a fait un bon match: il a participé à la construction du jeu, beaucoup couru, perdu peu de ballons, et donné une passe décisive à Perotti (encore énorme hier soir).
    Bon match de Florenzi également, malgré un peu trop de déchet.

    En deuxième mi-temps, on se fait peur tout seul en redonnant confiance à une Samp qui ne touchait pas un ballon depuis le début du match. But chanceux pour eux, puis entrée de Quagliarella + Cassano qui nous ont donné le tournis.

    Pour finir, l'entrée Dzeko est vraiment inquiétante. Le mec a l'air complètement perdu, et ne fais même plus les efforts pour essayer de compenser son déficit technique.
    Il va falloir se trouver un autre 9 la saison prochaine je pense, d'autant qu'avec le système de Spalletti, Edin ne risque pas de s'épanouir...
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    0 9