Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir

La Roma montre les muscles, Milan sur le podium

Les grandes villes d'Italie sont à l'honneur, avec les cinq premières places du classement trustées par les gros bonnets du pays. Des Turinois toujours haut perchés, des Romains en embuscade et un AC Milan de retour aux premières loges, sans oublier le Napoli et la Lazio qui aiguisent leurs lames dans les fourrés.

Modififié

L'équipe de la journée : Cagliari


Tandis que les deux autres promus – Pescara et Crotone – sont scotchés dans les bas fonds du classement, avec un début de saison complètement raté pour Crotone qui n'a pas gagné le moindre match, le champion de Serie B en titre fait son bonhomme de chemin. Cagliari a enchaîné sa troisième victoire d'affilée et occupe une jolie septième place. Pour l'ego, ils se sont même permis d'aller gagner à San Siro face à une Inter en plein psychodrame avec le Icardi Gate, déclenché par l'autobiographie de l'Argentin, dont certaines pages ont rendu fous les fans intéristes. Un petit naufrage pour l'Inter, que l'on doit surtout aux Nerazzurri eux-mêmes, à commencer par Icardi en personne qui n'a même pas cadré son penalty, et à Samir Handanovič qui met un CSC un peu stupide en fin de match pour offrir les trois points aux visiteurs. La semaine prochaine, Cagliari reçoit la Fiorentina, autre équipe au nom ronflant mais enfermée dans un début de saison compliquée. L'aventure pourrait bien durer un week-end de plus.

L'analyse définitive : le Chievo Vérone a-t-il définitivement perdu l'occasion de bousculer la hiérarchie ?



Vérone était l'un des frissons du début de saison. Un 2-0 dès la première journée face à l'Inter pour se chauffer, quelques belles perfs face à la Lazio ou Sassuolo, et le Chievo abordait cette huitième journée dans le top 5. Le match face à l'AC Milan aurait donc pu être celui du gros coup d'éclat, une façon d'affirmer que Vérone est à l'aise dans ses habits de poil à gratter du haut du classement. Mais les chiffres ne parlaient pas pour les Mussi Volanti, qui n'avaient pas battu Milan depuis près de vingt matchs – la série en cours est de seize victoires pour Milan et trois nuls. Vincenzo Montella et ses Noir et Rouge ont donc expédié l'affaire sans trop de problèmes, et prennent au passage la cinquième place de Vérone. Après avoir lutté pour battre le promu Pescara en fin de match lors de la dernière journée, les Véronais lèvent le pied et quittent le premier quart du classement, sans doute pour ne plus jamais le retrouver.

Le joueur de la journée : Arkadiusz Milik


Naples a joué son premier match sans Milik, une situation à laquelle le Napoli va devoir s'habituer. Car après sa blessure au genou la semaine dernière avec la sélection polonaise, le cruel verdict est tombé, rupture partielle des ligaments croisés. L'attaquant de vingt-deux ans avait démarré la saison comme un dragster, en marquant quatre buts en sept matchs, soit un tiers des pions de son équipe. En Ligue des champions, il avait même inauguré la campagne napolitaine par un doublé face à Kiev. Triste pour Milik, arrivé cet été pour remplacer Higuaín, qui va devoir attendre 2017 pour remettre ses crampons. Les plus optimistes parlent d'un retour en janvier prochain, mais le joueur va devoir passer chez le chirurgien, et la plupart des avis lui prédisent plutôt un come back vers le mois d'avril. En attendant, le Napoli a perdu face à la Roma, et Manolo Gabbiadini va devoir être costaud pour assurer l'intérim.

Vous avez raté Naples-Roma , et vous n'auriez pas dû


Match à grosses équipes, à gros casting, à gros enjeu et à gros spectacle. Edin Džeko en forme, un collectif bien rodé, Wojciech Szczęsny bondissant et une défense napolitaine un peu bancale, et la Roma envoie un 3-1 balèze pour revenir sur la deuxième marche du podium. Le Napoli redescend à la quatrième place, tandis que la Juve reste solide leader avec cinq points d'avance. Les Romains n'avaient plus gagné à Naples depuis 2011, et ont réussi leur casse sans Strootman ni Bruno Peres. Un match à 35 tirs, tout ça pour que le score soit débloqué à cause d'une relance complètement loupée de Koulibaly en fin de première mi-temps. Le défenseur franco-sénégalais se fera pardonner en marquant le seul but de Naples de la tête, et la course-poursuite avec Turin est définitivement lancée.

Les actions de la journée


Dybala a encore fait le ménage sur coup franc :



Handanović a encore prouvé qu'il était très très très très fort, et que l'Inter lui devait beaucoup :


Puis il en a eu marre, et il a fait n'importe quoi :


Koulibaly était d'humeur à courir après le score, alors il a offert un premier but à la Roma :


Le moment gênant du week-end pourri de Icardi, son péno raté, avec les applaudissements du public de l'Inter pour continuer à l'enfoncer :

L'image de la journée


La curva nord de San Siro avait un message pour Icardi après la sortie de son autobiographie : « Le bâtard, c'est toi. Tu inventes des histoires pour vendre plus. Infâme mercenaire. »

Ils l'ont dit


« Totti doit jouer jusqu'à ses cinquante ans ! Je lui ai dit : "Francesco, je t'en prie, ne quitte pas le football, ou je vais m'ennuyer à mort." » Diego Maradona, qui veut nous faire croire qu'il ne connaît pas d'autres façons de s'amuser.


« Je suis prêt à les affronter un par un. Ils ne savent pas que j’ai grandi dans des quartiers avec le plus haut taux de criminalité en Argentine. Ils sont combien ? 50 ? 100 ? 200 ? Dis-leur que je vais ramener une centaine de criminels argentins pour les tuer. » Mauro Icardi, qui est revenu dans son livre sur une altercation avec des supporters intéristes. L'étincelle qui a embrasé le baril de poudre.

« De Vrij va parfaitement bien, et il est même en train de manger des pâtes ! » assurait Ivo Pulcino, médecin de la Lazio après le gros choc encaissé par Stefan de Vrij face à Bologne. Bravo pour l'humour, mais Doc' Pulcino a tout de même ajouté : « Il a une amnésie légère, mais c'est tout à fait normal. » Ou comment ne pas être rassurant, en faisant tous les efforts pour tenter de l'être.


« Je suis impulsif, et je suis un homme, tu ne peux pas enlever cette part de moi même. » Ivan Jurić, coach du Genoa, ne cache pas ses travers après s'être fait expulser face à Empoli. Une certaine idée du « Connais-toi toi-même. »

« Les fans achètent leurs tickets pour nous voir gagner. Quand les choses vont mal, c'est normal qu'ils huent. Tout le monde a le droit de faire ça. » Paulo Sousa, entraîneur de la Fiorentina, lucide après le nouveau match insipide proposé par les siens.

La stat inutile


1 min 21 : Crotone, lanterne rouge, a marqué le but le plus rapide de la saison face à Sassuolo. Falcinelli a planté 1 minute et 21 secondes après le coup d'envoi, mais Sassuolo a finalement gagné 2-1. Comment dit-on « Le lièvre et la tortue » en italien ?

  • Résultats et classement de Serie A
    Retrouvez toute l'actualité de la Serie A

    Par Alexandre Doskov
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié





    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Podcast Football Recall
    il y a 13 heures Tex est en Russie pour la Coupe du monde ! (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 28: L'Angleterre encore à la peine, la diète de Fekir et des « blagues » japonaises Hier à 16:59 Froger vers l’USM Alger Hier à 12:15 Un supporter mexicain fait sa demande en mariage après la victoire 9 Podcast Football Recall Épisode 27 : Neymar boit la tasse, l'Allemagne KO et Thauvin à terre