Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Lazio/Roma

La Roma ignore la Lazio

Ça chauffe à distance entre les deux équipes de Rome. La Lazio et l'AS Roma sont actuellement séparées par quatre points, et toutes deux rêvent d'arracher la quatrième place qualificative pour la Ligue des Champions.

Dimanche, l'entraîneur de la Lazio, Edy Reja, est passé à l'attaque en disant qu'il "craignait la Roma" à cause de sa "chance". Comprendre, "le soutien des arbitres". Des attaques, justifiées ou non, auxquelles ont répondu hier les joueurs de la Louve. "Nous ne pensons pas à la Lazio. Nous préférons nous concentrer sur le terrain. Nous sommes à 4 points d'eux mais il manque encore beaucoup de matches. A ce stade là, il n'y a pas d'équipes favorites" a affirmé le défenseur Nicolas Burdisso, lors de la soirée 'Gentleman Olimpico per lo sport 2010' organisée à Rome.

Le portier giallorosso, Julio Sergio, s'est joint à cette opération dénigrement. "Nous ne devons pas penser à ce qu'ils disent chez eux. Nous devons seulement regarder ce qui se passe chez nous. Et je ne crois pas qu'il y ait eu des comportements incorrects" a-t-il déclaré.

Les histoires de famille...


EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 16:00 Paulo Bento débarqué de son club chinois 11
Hier à 14:23 Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 10
Partenaires
Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
À lire ensuite
Odemwingie vise 15 buts