En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 10e journée
  3. // Résumé

La Roma et Naples enchaînent, la Juve rechute

Les leaders ont gagné. La Roma ne fait qu'une bouchée de l'Udinese (3-1), Naples dispose de Palerme (2-0) et la Fiorentina du Hellas Vérone (2-0). La Juve, elle, perd à Sassuolo, tandis que la Lazio fait hara-kiri face à l'Atalanta (2-1).

Modififié

AS Roma 3-1 Udinese

Buts : Pjanić (4e), Maicon (9e), Gervinho (63e) pour la Roma / Thereau (77e pour l'Udinese

Neuf minutes. C'est le temps qu'aura véritablement duré le match du stadio Olimpico. Le temps qu'il a fallu à la Roma pour marquer deux buts, par Pjanić et Maicon. Sonnée, l'Udinese a été incapable de réagir, et l'actuel leader de Serie A a pu tranquillement contrôler le match, malgré les absences de De Rossi, Keita, Totti et Salah. En seconde période, la Roma remet un petit coup sur l'accélérateur pour enfoncer le clou, et marque par l'un de ses hommes en forme, Gervinho. La réduction du score en fin de match de l'Udinese confirme juste une chose : la Roma encaisse toujours un petit but en fin de match, ce qui a le don d'agacer Rudi Garcia. Roberto Mancini a dû noter ça dans son petit carnet.

Sassuolo 1-0 Juventus

But : Sansone (20e) pour Sassuolo

Elle est là, la sensation de la soirée. Sassuolo qui tape la Juve, bordel ! Et une victoire qui ne souffre aucune contestation. Les Neroverdi ont marqué en première période par Sansone, d'un maître coup franc, et ont ensuite défendu bec et ongles leur avantage, bien aidés, il est vrai, par l'expulsion de Chiellini en fin de première période. La Juve, en rose ce soir, a attaqué, attaqué, attaqué encore, mais rien n'y a fait. Pogba a eu la balle d'égalisation, mais a frappé à côté, Cuadrado a multiplié les dribbles sans réussir à conclure, et Mandžukić ne sert définitivement à rien dans cette équipe. Quatre défaites déjà cette saison pour la Juve, qui pointe désormais à 11 points de la Roma. D'accord, on est fin octobre, d'accord il y a du temps, bla bla bla, mais cela commence à faire beaucoup.


Atalanta 2-1 Lazio

Buts : Basta CSC (69e), Gómez (86e) pour l'Atalanta / Biglia (16e) pour la Lazio

Avec la Lazio, c'est simple : à domicile, elle gagne, à l'extérieur, elle perd. 5 victoires sur 5 à l'Olimpico, 4 défaites sur 5 loin de ses bases. Docteur Lazio et Mister Pioli. Car oui, cette défaite sur la pelouse de l'Atalanta est clairement à mettre à l'actif du coach des Laziali, Stefano Pioli. Alors que son équipe mène 1-0 grâce à un superbe coup franc de Biglia et maîtrise complètement le match, lui décide de faire sortir Matri qui, depuis le début du match, conservait tous les ballons en attaque et permettait à tout son bloc de remonter, pour faire entrer un Djordjevic aussi inutile que hors de forme. Résultat, tout l'équilibre de son équipe a été chamboulé, et l'Atalanta a renversé la situation lors des vingt dernières minutes. Une Atalanta qui pointe à la septième place du classement, à un point, seulement, de sa victime du soir.

Napoli 2-0 Palerme

Buts : Higuaín (39e), Mertens (80e) pour le Napoli

Le Napoli est en feu depuis quelques semaines, et Palerme n'est pas parvenu à éteindre l'incendie. Les Siciliens, décevants depuis le début de la saison, s'inclinent 2-0 au stadio San Paolo. Ce Napoli-là a de quoi faire peur : il s'agit là de la septième victoire consécutive de l'équipe de Sarri toutes compétitions confondues. Une équipe qui va même au-delà de la malchance : après les deux poteaux trouvés par Higuaín dimanche face au Chievo, ce coup-ci, les Napolitains ont carrément frappé trois fois les montants. Ce qui n'a pas empêché le bon Gonzalo de planter encore, pour un 10e but cette saison entre championnat et Ligue Europa. Seul bémol, la non-célébration de Mertens sur son but, comme pour afficher son mécontentement de ne pas être plus utilisé que ça par Sarri. T'inquiète, mon petit, avec des matchs à jouer tous les trois jours, ton heure viendra aussi.

AC Milan 1-0 Chievo Vérone

But : Antonelli (52e) pour le Milan

Oui, c'est bien vrai, le Milan AC enchaîne une deuxième victoire consécutive en Serie A. Ce n'est pas encore brillant, mais c'est déjà un peu mieux que dimanche face à Sassuolo. Surtout, les Milanais sont parvenus à ne pas encaisser de but, ce qui n'était tout simplement jamais arrivé cette saison. Après une première mi-temps encore très en dessous de ce que l'on peut attendre du Milan AC, le rythme a augmenté en seconde période, surtout après le but d'Antonelli. Celui-ci a donné de la confiance aux Rossoneri et leur a permis de jouer plus libérés. Même si plus rien ne sera marqué ensuite, l'important est que le Milan de Sinisa est « in crescita » , comme on dit en Italie. En train de monter en puissance, en gros. Prochain gros test ce dimanche, à Rome, face à une Lazio actuellement meilleure équipe d'Europe à domicile.


Hellas Vérone 0-2 Fiorentina

Buts : Márquez CSC (25e), Kalinić (57e) pour la Fiorentina

Tiens, revoilà la Fiorentina. Après les trois défaites consécutives concédées face au Napoli, au Lech Poznań et à la Roma, les Florentins ressortent la tête de l'eau et retrouvent le chemin du succès. Ils ont été bien aidés, cela dit, par la faiblesse d'un Hellas Vérone qui n'a toujours pas gagné le moindre match cette saison (pire que le Gazélec, donc) et qui pointe désormais à la dernière place du classement. Un seul Toni vous manque, et tout est dépeuplé. Après la polémique Rossi-Márquez qui a animé la semaine, les deux homonymes se retrouvaient ce soir sur la pelouse de Bentegodi. Et forcément, l'un des deux, Rafa Márquez, a été protagoniste en marquant contre son camp. L'histoire aurait été belle si Pepito Rossi avait doublé la mise, mais c'est finalement Kalinić qui s'en est chargé. 2-0. Propre. Et idéal pour se remettre sur de bons rails.

Torino 3-3 Genoa

Buts : Maxi López (28e), Zappacosta (34e), Tachtsidis CSC (89e) pour le Toro / Laxalt (26e et 92e), Pavoletti (67e) pour le Genoa

Le match fou du soir avait lieu à Turin. Six buts entre le Torino et le Genoa qui, finalement, ont régalé les spectateurs et repartent chacun avec un point. Entre les deux équipes, c'est évidemment le Toro qui pourra avoir des remords. Les Turinois ont mené au score à deux reprises, et se sont fait à chaque fois rattraper. Après le question-réponse Laxalt/Maxi López en première période (1-0, puis 1-1), les Turinois prennent l'avantage avant la mi-temps par Zappacosta. En seconde période, Pavoletti permet au Genoa de revenir à 2-2, et à une minute du terme, Tachtsidis endosse le costume du héros malheureux. Lui qui avait donné la victoire au Genoa il y a dix jours face au Chievo à la dernière minute marque cette fois-ci contre son camp. Le Toro pense avoir gagné, mais dans un ultime effort, le Genoa revient à nouveau au score par Laxalt. Le Griffon ne dort pas.

Frosinone 2-1 Carpi

Buts : Ciofani (51e), Sammarco (93e) pour Frosinone / Marrone (66e) pour Carpi

À Frosinone, le match des promus. Le club de la région du Latium obtient sa troisième victoire en Serie A (toutes obtenues au stadio Matusa) en venant à bout de Carpi, 2-1. Un succès mérité, tant les hommes de Stellone l'ont voulu avec leur cœur et leurs tripes. N'en déplaise à Claudio Lotito, ces deux équipes ont offert un match d'une intensité incroyable et ont prouvé qu'elles étaient dignes d'être en Serie A. Il s'est d'ailleurs passé mille choses, dans ce match : deux cartons rouges pour Soddimo et Borriello, un but valable annulé au joueur de Frosinone Paganini, et trois buts, dont un, décisif, inscrit dans les arrêts de jeu par Sammarco. Oui messieurs dames, le petit club de Frosinone n'est certes que 17e de Serie A, mais il compte désormais quatre points d'avance sur la zone de relégation. C'est beau, c'est émouvant. C'est l'Italie. Buona sera.

Match joué mardi 27 octobre :

Bologne FC 0-1 Inter

But : Icardi (67e) pour l'Inter
Le compte-rendu est à lire ici

Par Éric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4 vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3