1. //
  2. // 5e journée

La Roma et la Juve toujours au top

Ce samedi soir, la Roma et la Juve ouvraient le bal de la cinquième journée de Serie A. Sans surprise, les deux favoris au titre de champion se sont imposés chacun de leur côté, comme une preuve supplémentaire que cette année, en Italie, le Scudetto se jouera à deux.

Modififié
3 9
  • AS Roma – Vérone : 2-0
    Buts : Florenzi (75e) et Destro (86e)

    Ce samedi 27 septembre est un jour particulier pour l'AS Roma. En effet, cette date est celle de l'anniversaire de l'idole locale, Francesco Totti. Et pour fêter le 38e anniversaire de sa légende, le club romain n'a pas déçu, en décrochant un cinquième succès en autant de rencontres depuis le début de cet exercice 2014/2015, face au Hellas Vérone, 2-0. Sur sa pelouse, l'équipe de Rudi Garcia a mis du temps à voir sa victoire se dessiner, puisque malgré une nette domination tout au long de la rencontre, il aura fallu attendre le dernier quart d'heure pour que les joueurs de la Louve arrivent finalement à faire la différence. Si la première période a été à sens unique, avec une Roma qui a eu la possession de la gonfle à 75%, c'est pourtant sur un score nul et vierge que les deux équipes sont rentrées au vestiaire. La deuxième mi-temps a très vite montré le même visage, les coéquipiers de Totti monopolisant le ballon le plus clair du temps. L'inévitable se produit finalement à la 75e minute de jeu, lorsque Florenzi, après un bon pressing de Naingolan sur les défenseurs adverses, hérite du ballon et décroche une frappe instantanée qui vient se loger dans le petit filet gauche de Gollini. Onze minutes plus tard, c'est Destro qui, sur un éclair de génie, vient définitivement sceller la victoire des siens. À proximité du rond central, l'ancien joueur de Sienne contrôle un long ballon de la poitrine avant d'enchaîner avec une demi-volée de plus de 40 mètres qui vient lober un Gollini légèrement trop avancé. Au final, la Roma s'impose donc 2-0 et continue à prouver à la Juve que cette année encore, elle ne compte pas la laisser filer seule vers le titre.

  • Atalanta Bergama – Juventus Turin : 0-2
    Buts : Tévez (35e et 60e) et Morata (83e)

    Cet été, après la démission d'Antonio Conte, on craignait que la domination écrasante de la Juventus depuis trois saisons ne soit définitivement remise en cause. Pourtant, avec Allegri sur son banc, la Vieille Dame continue d'impressionner. Comme sa principale rivale, la Roma, la Juventus a engrangé une cinquième victoire consécutive cette saison, en Serie A. En déplacement à Bergame, les nouveaux coéquipiers de Patrice Évra ont encore une fois été impressionnants d'efficacité. Après une entame de match très brouillonne, les Turinois arrivent à finalement sortir la tête de l'eau peu après la demi-heure de jeu par l'intermédiaire de l'inévitable Carlos Tévez, qui après avoir bien suivi un centre de Lichtsteiner, n'a plus qu'à pousser le ballon dans le but vide. À la 57e minute de jeu, les locaux ont une grosse opportunité de recoller au score, après que Chiellini a fauché Molina dans la surface de réparation. C'est Germán Denis qui se présente face à Buffon pour remettre les deux équipes à égalité, malheureusement pour lui, sa frappe est bien trop molle, et Buffon qui avait choisi le bon côté repousse sans problème cette tentative. Évidemment, un malheur n'arrive jamais seul, et il ne faut pas attendre plus de trois minutes pour voir l'Apache doubler la mise, après une belle frappe à l'entrée de la surface. Oui, la vie est cruelle. À cinq minutes de la fin, histoire de clôturer le spectacle, c'est Morata, l'ancien Madrilène, qui vient donner encore plus d'ampleur au score en ajoutant un troisième but d'une puissante tête à bout portant. La Juve s'impose donc 3-0, et dépasse par la même occasion la Roma en tête du classement, à la faveur d'une meilleure différence de but. En cinq matchs, les Turinois ont gagné cinq fois, marqué dix buts et n'en ont encaissé aucun. Apparemment, les mecs sont candidats à un quatrième Scudetto consécutif.

    Résultats et classement de Serie A

    Par Gaspard Manet
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    J'aime la certitude avec laquelle vous évoquez ce duel pour le scudetto alors que vous vous emballiez cet été avec le soit disant déclin de la Juve (comme l'an dernier en fait) et le retour des milanaises...
    Note : -3
    La Juve est sur la lancée de sa période Conte, ça durera six mois.

    Après, on verra l'équipe d'Allegri.

    Ca sent le sapin pour eux, même si ce soir ils ont été faciles.
    Bofbof2004, admettons que ca ne dure plus que 6 mois, une victoire du scudetto en avril... C'est faisable.
    SoulOfMischief Niveau : DHR
    "c'est Destro qui, sur un éclair de génie, vient définitivement sceller la victoire des siens"

    N'importe quel pétasse du Barça ou du Real aurait mis le même but vous seriez encore en train de vous astiquer le chibre en partageant à droite à gauche le Vine de ce chef d'oeuvre...

    Mais comme c'est Mattia Destro de la Roma on a droit à lignes dans une brève, et on doit se taper la brève de la Juve dans le même article, comme si la Roma, qui joue depuis un an et demi un des plus beau jeu d'Europe ne méritait même pas les projecteurs pour elle seule...

    Ca me rappel un peu l'Atletico avant sa perf en LdC.
    Il y a des gens qui attirent la lumière et d'autres qui restent dans l'ombre, malgré leurs mérites. Destro pourrait marquer un but semblable au deuxième de maradona contre l'angleterre en 1986 qu'il aurait toujours moins d'écho qu'une pantalonnade de l'ami balotelli, par exemple. Quant à la roma, on ne peut, en effet, que féliciter garcia et ses hommes pour l'excellent travail fourni depuis plus d'un an. Maintenant, il est clair que la présence de de rossi et de strootman au moment de jouer un match (déjà?) décisif en champions league n'auraient pas été superflues.
    vinceletah Niveau : CFA
    Incroyable le but de Destro, put1 c'est ca le football!
    Impressionant aussi la relation avec Rudy Garcia, il a federe son vestiaire..
    maxlojuventino Niveau : Ligue 1
    Ce qui est incroyable, c'est que ces deux équipes sont décimées par les blessures et pourtant elles sont toujours aussi impressionnantes. Je crois que c'est là où le mercato a été très intelligent cet été. Aucune star n'est arrivée dans ces deux équipes, en revanche des vrais bons joueurs de foot sont venus s'aligner sur ces deux bancs.

    Etre capable de se passer de Vidal et Pirlo ou de De Rossi et Strootman sans en subir de baisse de régime, c'est bien la preuve qu'il y a d'excellents joueurs derrières.

    Sans parler de la défense où Barzagli (le meilleur défenseur du championnat depuis trois ans) n'a pas encore joué de la saison côté Juve. Quant à la Roma, elle doit faire sans Astori et Castan, à savoir deux titulaires potentiels. Pourtant ces deux équipes ne prennent pas de but... Chapeau!
    Note : 1
    Message posté par bofbof2004
    La Juve est sur la lancée de sa période Conte, ça durera six mois.

    Après, on verra l'équipe d'Allegri.

    Ca sent le sapin pour eux, même si ce soir ils ont été faciles.


    Oui, c'est Conte qui a laissé un post-it pour dire aux joueurs de pratiquer un jeu plus vertical, par exemple en réduisant les ballons en retrait qui laissent trop de temps aux gugusses d'en face pour se replacer.
    Pogba a même eu droit à son post-it perso lui donnant l'ordre de jouer plus haut.

    Mais imaginer qu'Allegri soit arrivé dans un club qui tournait bien et cherche à améliorer la recette, non, ça c'est pas possible.
    Il n'empêche que la Juve peche toujours au même endroit.

    C'est la 5ème équipe en terme de possession en Europe (derrière le Barça, le Bayern et ... Paris notamment), mais c'est celle qui tire le plus au but (20 tirs par match).

    Ce manque d'efficacité sera couteux, probablement pas au niveau domestique, mais en Europe...
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    3 9